Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le coût d'entretien des véhicules électriques serait jusqu'à 35 % moins cher que pour le thermique

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

, mis à jour

Encore chers, les "VE" (véhicules électriques) bénéficient cependant de deux avantages. Premièrement un gros bonus à l'achat, en ce moment 7 000 €, et cela va se prolonger. Mais deuxièmement, un avantage certain en matière de coûts d'entretien. Mais à quel point ?

Le coût d'entretien des véhicules électriques serait jusqu'à 35 % moins cher que pour le thermique

La voiture thermique, c'est synonyme de révisions régulières (tous les ans ou tous les 2 ans) avec vidange, remplacement de multiples filtres. Ce sont aussi des remplacements réguliers de pièces d'usure (freins, embrayage, échappement), de courroie de distribution pour ceux qui en sont équipés, de FAP (filtre à particules) pour beaucoup d'entre eux à moyen terme.

Le VE, s'il ne se passe pas complètement d'entretien et doit lui aussi passer par la case garage, s'affranchit cependant de beaucoup de ces remplacements. Et cela fait fort logiquement baisser la note.

En 2012, nous avions relayé l'étude d'un organisme allemand, l'IFA (Institut für Automobilwirstschaft), qui affirmait que le coût d'entretien d'un VE était 35 % moins élevé que pour un thermique équivalent. En moyenne 2 350 € sur 8 ans contre 3 650 €.

Est-ce toujours le cas ? La question mérite d'être posée, quand on voit que ce type d'énergie est en train de prendre une part grandissante dans les ventes de voiture neuve, et tutoiera cette année les 7 % de part de marché, quand c'était à peine plus de 1 % il y a quatre ans.

 

Une logique d'économie implacable

Cela semble d'une logique implacable, lorsque l'on sait qu'un véhicule électrique ne nécessite ni vidange, ni remplacement de filtres à huile ou filtre à carburant, qu'il n'a pas de courroie de distribution, pas de pot d'échappement, et que les pièces de freinage s'usent moins vite du fait de la récupération d'énergie, qui fait office de frein moteur. Certains propriétaires rapportent faire plus de 150 000, voire 200 000 km avec un jeu de plaquettes. Les seuls éléments à remplacer sont justement ceux de freinage, les suspensions, et le... liquide lave-glace.

On peut même aller plus loin et déduire qu'en l'absence de turbo, de vanne EGR (recyclage des gaz d'échappement), de FAP (filtre à particules) et de tout autre organe visant à réduire pollution et consommation, on élimine d'office des sources de panne qui peuvent s'avérer coûteuses à réparer hors garantie. Mais ça, ça ne rentre pas dans les "coûts d'entretien" au sens strict du terme.

Il n'y a guère que les pneus qui s'usent plus vite, du fait du couple supérieur des voitures électrique, et disponible immédiatement dès le premier tour de roue.

 

Également, les VE doivent disposer d'un système de contrôle des batteries, d'une électronique de puissance et d'un système de refroidissement qui doivent être étroitement surveillés.

Mais cela ne fait pas remonter les frais de révision au niveau des thermiques.

Ainsi, l'UFC que Choisir, lors d'une grande enquête en 2018, concluait que l'économie variait de - 15 % à - 35 % selon la catégorie de véhicule.

Nos confrères du site Automobile Propre, spécialistes de la chose électrique, mettent en avant un chiffre communément admis d'une économie de 25 % en moyenne pour un VE par rapport au thermique. Ils relaient aussi une étude américaine qui affirme que les coûts sont divisés par 2 les 5 premières années, mais peuvent remonter ensuite, tout en restant inférieurs à ceux d'une auto thermique.

 

En fait, on passe du côté obscur seulement s'il devient nécessaire de remplacer la batterie. Des éléments longuement garantis, en moyenne 8 ans.

 

Les gestionnaires de parc de véhicules d'entreprise ont fait des constats identiques, voire encore plus flagrants, et certains citent des coûts d'exploitation divisés par 4, après un coût d'acquisition, lui, multiplié par 1,5 cependant.

Renault, premier vendeur de VE en France avec la Zoe, a toujours de son côté annoncé des coûts de maintenance 20 % inférieurs pour cette dernière, par rapport à une Clio essence.

 

Et les propriétaires, qui sont bien entendus les premiers et les plus fiables des informateurs, vont tous dans le même sens : c'est économique ! Dans nos avis de propriétaires, beaucoup citent dans les points positifs le côté économique de leur VE. Ils ont tous baissé leurs coûts d'entretien par rapport à leur ancienne voiture thermique, tout en baissant aussi dans le même temps, le coût au kilomètre, grâce à des recharges qui coûtent bien moins cher pour faire 100 km qu'avec du carburant fossile. C'est un autre avantage, mais on sort ici du domaine de l'entretien.

LE BILAN

Quoi qu'il en soit, il apparaît sans ambiguïté que les coûts d'acquisition élevés d'une voiture électrique sont compensés par des coûts d'entretien et d'utilisation plus faibles. Clairement, c'est acquis, mais ce n'est pas ça qu'il est difficile de faire comprendre aux clients. C'est plutôt le fait de devoir faire le "plein" tous les 250/300 km. Un plein qui prend de plus un temps certain. Mais pour le reste, les avantages, pécuniaires sur le long terme en premier lieu, sont évidents.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (165)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'adore le "jusqu'à", en gros ça veut dire qu'il sera quasi impossible d'aller au delà de 20%

Par Anonyme

les frais de remplacement de batterie ? ils en parlent pas ?

on va faire un petit calcul espérance de vie de la batterie 2 a 4 ans selon les utilisations a 10000 euro la batterie le calcul était trop compliqué pour eux ?

ça sent le chèque sous la table ...

Par

En réponse à Anonyme

les frais de remplacement de batterie ? ils en parlent pas ?

on va faire un petit calcul espérance de vie de la batterie 2 a 4 ans selon les utilisations a 10000 euro la batterie le calcul était trop compliqué pour eux ?

ça sent le chèque sous la table ...

Ca dépend si c'est une batterie louée ou achetée... Et 2 à 4 ans, c'est très très pessimiste, il faut plutôt tabler sur du 7/10 ans.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

les frais de remplacement de batterie ? ils en parlent pas ?

on va faire un petit calcul espérance de vie de la batterie 2 a 4 ans selon les utilisations a 10000 euro la batterie le calcul était trop compliqué pour eux ?

ça sent le chèque sous la table ...

excepté avec modèle économique de Renault ou tu loues la batterie qui est donc remplacée gratuitement lorsqu'elle vient à mourir

et il me semble même que l'entretien du véhicule est compris dans la location de la batterie

Par §LeF407ZD

35% moins cher avec TOUTES les contrariétés qu'impose un véhicule électrique ? A ce prix la j'achète une calèche !

Par

pour l'instant vu l'autonomie et vu que le prix joue au super yo-yo , le top actuel , c l’électrique avec prolongateur d'autonomie.

Par

En réponse à Anonyme

les frais de remplacement de batterie ? ils en parlent pas ?

on va faire un petit calcul espérance de vie de la batterie 2 a 4 ans selon les utilisations a 10000 euro la batterie le calcul était trop compliqué pour eux ?

ça sent le chèque sous la table ...

Je me trompe peut-être mais les batteries des hybrides Toyota sont garanties 10ans?

Sachant qu'elles sont toutes plus ou moins fabriquées au même endroit, je ne vois pas en quoi celles-ci seraient moins performantes...

Par

En réponse à THUNDERSTRUCK

pour l'instant vu l'autonomie et vu que le prix joue au super yo-yo , le top actuel , c l’électrique avec prolongateur d'autonomie.

Là on est d'accord.

La proposition Opel Ampero/Chevrolet Volt est à mon sens une super alternative.

Je l'ai essayée, et si j'avais pas un véhicule financé par ma société (+/- imposé) je réfléchirais à l'achat d'une telle bagnole.

80km en électrique + 500km essence dans une berline tout confort de 150ch.

Vraiment le top du moment

Par Anonyme

Certes la partie motrice nécessite quasiment aucun entretien, mais pour tout le reste, ça reste une voiture. A part la couroie et éventuellement la pompe à eau, le moteur thermique n'est pas si onéreux.

Mais bon je comprends que le marketing cherche à tout prix à rassurer les gens pour qu'ils achètent, vue le prix que mettent les constructeurs dedans.

Par

Perso en garage j'en suis déjà à 2500€ d'entretien en 5,5 ans (y compris la dernière révision avec la courroie) ! Pour une citadine d'une marque généraliste !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire