Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

VOS AVIS SUR mitsubishi

Accèdez directement aux avis d'un modèle Mitsubishi

AVIS MITSUBISHI 3000 GT

(de 1993 à 1997)

Dernier avis :

L'échelle d'années de dates de mise en circulation proposée sur Caradisiac est incomplète : en effet, ma 3000GT est d'octobre 1998 et il y en a de 2000. J'ai la mienne depuis début juillet 2017 et ai parcouru 5.000 km (déjà 1.000 km pour la ramener !). Ce qui fait qu'on l'achète : la ligne superbe et savoir qu'il y a de la puissance sous le capot (285 à 287 CV, annoncés par le constructeur). Mais, soyons attentifs : la boîte de vitesse, aussi bien en 5 qu'en 6 est réputée fragile et vous avez, à vide, 1.730 kg à enlever ! Donc, laissez tomber les démarrages à l'arrache (inutiles) et appuyez une fois la voiture partie. Ne passez pas les vitesses trop rapidement ; vous serez de toute manière en très grande accélération dans les 2, à 3 secondes suivantes (modèles dotés des 2 turbos). La tenue de route est irréprochable, notamment pour les 3000GT avec 4 roues motrices, directionnelles et avec différentiel autobloquant. Par ailleurs, vous pouvez utiliser sans modération la suspension pilotée (qui est d'ailleurs la moins dure). Le stabilisateur ar et le volet av entrent en action à partir de 70 kmh, ce qui ne sert à rien à cette vitesse, mais quand vous êtes à 130 kmh sur autoroute la voiture se trouve bien plaquée ; mais vous pouvez tout aussi bien rouler sans ; cette fonction peut s'annuler par une commande au TB. Laissez chauffer 30 s les turbos avant de partir puis allez-y gentiment pendant 2 km et après vous pouvez envoyer ! Avant d'arrêter le moteur, laissez tourner un peu au ralenti de manière à refroidir les turbos. Pensez-y quand vous arrivez aux pompes s'il n'y a personne devant vous : on a trop tendance à couper de suite le moteur. Sur un même rapport de vitesse, la reprise après un ralentissement se fait toujours avec un léger a-coup, donc, réduire ce phénomène en réaccélérant en douceur. Evitez les agglomérations avec leurs ralentisseurs qui vous obligent à passer au pas, avec risque de toucher. La voiture est longue, lourde, son terrain de prédilection : l'autoroute, les nationales et les départementales avec visibilité assez loin devant. Pour la consommation à 9 litres annoncée, ce serait réalisable si la voiture n'avait qu'un conducteur, sans bagages et si le parcours se faisait sans aucun arrêt. Autrement, comptez à partir de 10 l ... en roulant selon la législation en vigueur. En conclusion, on est amoureux de cette voiture ou on ne l'est pas. Et c'est en prendre soin que de lui adjoindre une petite compagne sûre, Renault ou Peugeot, qui vous sera fidèle au quotidien et qui aura en charge les petits trajets, les traversées de banlieues et le stationnement sur les parkings des super-marchés !,

Voir les 2 avis AVIS MITSUBISHI 3000 GT Voir les 2 avis


AVIS MITSUBISHI COLT 5

(de 1990 à 2000)

Dernier avis :

Cette petite japonaise (taille se situant entre une Clio et une R19)disposait d'un agrément de conduite bien supérieur à ce que ces 113ch pourraient le laisser supposer. En effet si cette puissance peut paraître presque ridicule sur une voiture de cette catégorie aujourd'hui, elle se conjuguait à un poids de 945kg très raisonnable puisque même une Twingo2 est plus lourde. Donc un moteur vigoureux et très "rond" puisque reprenant bien dès les bas régimes (le poids encore!) malgré des rapports de boite un peu longs (puissance fiscale de 7CV) et la technologie des 16 soupapes ramenée à une relative petite cylindrée pas signe d'une grande disponibilité à bas régimes. Côté tenue de route, pas grand chose à lui reprocher avec une bonne agilité et un roulis contenu, un sentiment de sécurité renforcé par un sous-virage très progressif et vite endigué par le lever de pied. Seul point noir, la motricité vite prise en défaut par la monte pneumatique d'origine de 175/70X13 que j'avais pour ma part remplacée par de plus convaincants 195/50X15 agrémentés de belles jantes alu. La consommation s'en ressentait légèrement puisque ma moyenne était passé de 7 à 7,5l aux 100kms, mais cela restait très raisonnable pour une utilisation mixte. Il faut souligner ici la contribution à ces bons résultats de l'injection multipoint qui restait rare à l'époque sur une auto de cette catégorie. Pour en revenir à la mécanique l'accès et la facilité d'entretien sont des points forts ainsi qu'une présentation du compartiment moteur qui laisse préjuger d'une excellente conception car chaque chose semble à sa place, c'est un plaisir de soulever le capot. La finition GLXi est richement dotée (toujours pour l'époque) puisque direction assistée, condamnation centralisée, vitres et rétroviseurs électriques, intermittence réglable des essuies-glaces, autoradio à cassettes (et oui!) et antibrouillards font parti de l'équipement de série. La finition et la qualité des plastiques sont très corrects et le dessin de la planche de bord agréable bien que dans le style typique des japonaises de cette période. Pour le reste, confort dans la bonne moyenne, insonorisation correcte sans plus mais surtout, en consultant certains magazines automobiles et d'après ma propre expérience, une fiabilité au-dessus de tous soupçons. ,

Voir les 1 avis AVIS MITSUBISHI COLT 5 Voir les 1 avis

AVIS MITSUBISHI COLT 7

(de 2004 à 2013)

Dernier avis :

Colt cz3 1.3 95ch Achetée à 94000km pour 2500€, 4e main. Aujourd'hui 209 000 km. Super voiture en terme de fiabilité... Juste le Boitier d'admission d'air "papillon" changé à 170 000km. (Facile à faire soi même). Sinon Rien à signaler À part un entretien classique évidemment (bougie, vidange tous les 10 000km filtre à air filtre à huile). Embrayage encore ok pour le moment. Pas de distribution car chaîne. Mais il va peut être falloir vérifier la tension un de ces 4. Par conséquent très économique comme voiture. Légère et facilement réparable. C'est d'une simplicité. On ne retrouve plus ceci avec les voitures actuelles. Possibilité de passer en E85 flex (remap) : 12 000km RAS depuis (conso passée de 5.8-6.0 l/100km à 7 l/100km) Objectifs atteindre les 300 000 km. À priori ce moteur (4A90)peut les atteindre facilement dans les pays de l'Est. Sa fiabilité gomme tous ses défauts (confort et insonorisation) Pour moi c'est un 20/20...elle fait à son âge bcp mieux que des voitures récentes et sur-cotées. Je précise que 20/20 ne correspond pas à la perfection... Cela correspond à mes critères. Elle répond à mes critères pour une voiture de 17 ans. Donc elle a 20.... Caradisiac Faut revoir cet état d'esprit très franco-français de considérer que la note maximale correspond à la perfection...sinon effacer la notation 20...puis 19... jusqu'à ce qu'on ne puisse plus noter...,

Voir les 11 avis AVIS MITSUBISHI COLT 7 Voir les 11 avis







Accèdez directement aux avis d'un modèle Mitsubishi

  

Dernières vidéos

SPONSORISE

Les derniers articles