Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bonus écologique : la baisse des aides maintenue au 1er juillet 2021

Bonus écologique : la baisse des aides maintenue au 1er juillet 2021

Le 1er juillet, le bonus maximal passera de 7 000 à 6 000 €.

Pas de nouveau sursis pour les acheteurs d'une voiture électrique ou hybride rechargeable. La baisse du bonus écologique prévue le 1er juillet 2021 aura bien lieu. Le ministère de l'Économie nous a confirmé cela lors d'un point presse après la tenue d'un comité stratégique de la filière automobile.

Initialement, la baisse devait se faire au 1er janvier 2021. Mais après une année 2020 où les mesures sanitaires ont fortement perturbé la vente des voitures, le gouvernement avait repoussé de six mois son application. Elle ne le fera pas à nouveau, alors que le pays est confiné pour la troisième fois.

L'État juge sûrement que les acheteurs ont eu un délai suffisant pour profiter du bonus renforcé mis en place en juin 2020. En ce moment, il est d'ailleurs possible d'aller acheter un nouveau modèle en concession en prenant rendez-vous. La réouverture complète des showrooms devrait se faire mi-mai, ce qui laissera donc encore quelques semaines pour profiter des meilleures aides.

Actuellement, pour les particuliers, le bonus maximal est de 7 000 € pour un véhicule électrique qui coûte moins de 45 000 €. À partir du 1er juillet, ce sera 6 000 €. Pour les personnes morales, le montant passera de 5 000 à 4 000 €. Avec un modèle entre 45 000 et 60 000 €, le bonus baissera de 3 000 à 2 000 € (pour tous). Au-delà de 60 000 €, le bonus sera encore réservé aux modèles hydrogènes et utilitaires électriques (2 000 € au lieu de 3 000 €).

Du côté des modèles hybrides rechargeables (de moins de 50 000 €), le montant sera divisé par deux, de 2 000 à 1 000 €.

Un meilleur bonus pour les utilitaires ?

Le gouvernement veut aider les entreprises à acheter des utilitaires et poids lourds zéro émission. Le ministre a indiqué que les dispositifs de bonus et de prime à la conversion seront ajustés pour réduire l’écart de coût d’acquisition et d’usage "qui apparaît aujourd’hui trop important pour développer les ventes sur ce créneau". Il n'a toutefois pas précisé les montants, définis dans les jours à venir.

Pour les camionnettes électriques achetées par une personne morale, il est pour l'instant prévu une baisse du bonus écologique au 1er juillet : 4 000 € sous 45 000 €, 2 000 € au-delà (sans plafond).

La fin de la prime à la casse sur le diesel

Comme pour le bonus, le changement de barème pour la prime à la conversion est maintenu au 1er juillet. Le gros changement sera la fin de la prime pour les modèles thermiques Crit'Air 2, ce qui englobe tous les diesel. Les montants ne bougeront pas, avec jusqu'à 5 000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire