Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Bordeaux : vers une interdiction totale de la voiture ?

Bordeaux : vers une interdiction totale de la voiture ?

A peine élu, le nouveau maire EELV de Bordeaux se voit déjà repenser la place de l'automobile dans la capitale girondine. Au point de ne pas écarter le fait de la bannir totalement.

Petit bras, Anne Hidalgo ? La maire de Paris, qui est régulièrement visée par la critique pour sa politique de gestion des transports et du réseau routier, pourrait bien n'être qu'un tendre agneau en comparaison de Pierre Hurmic, le tout nouveau maire EELV de Bordeaux, historiquement toujours tourné à droite.

Interviewé sur sa vision des choses pour Bordeaux dans le futur, et plus particulièrement sur le thème - sensible - des transports, Pierre Hurmic n'y va pas par quatre chemins : "Dans les aménagements urbains, 70% de la voirie est consacrée à la voiture, or elle représente 29% des déplacements à Bordeaux... je ne veux pas interdire la voiture, mais rééquilibrer les choses, même si à terme je pense qu’on ira vers une interdiction. le piéton a le droit de marcher au milieu de la route, et la voiture s’adapte. Par ces mesures, vous pouvez dégoûter progressivement l’automobiliste d’emprunter ces chaussées", a-t-il confié à 20 Minutes.

Par la suite, Pierre Hurmic est rapidement revenu, dans un communiqué, sur des propos "mal compris" : "Les propos rapportés par le 20 Minutes Bordeaux et repris dans d’autres médias sont approximatifs et mal compris. L’interdiction de la voiture dans les centres-villes correspond à une vision de long terme et sur certains périmètres urbains, vision qui est déjà partagée par de nombreuses villes européennes. Pour nous l’urgence est de mettre tout en œuvre pour proposer aux habitants des solutions alternatives."

"Dégoûter" l'automobiliste plutôt que de voter des décrets bannissant les automobiles, voilà en tout cas une technique détournée de bannir la voiture de Bordeaux. S'il y parvient, il aura alors réussi à faire ce que d'autres maires, Anne Hidalgo en tête, n'ont pas encore pu réaliser. Mais cela ne saurait probablement tarder pour Paris. Heureusement pour les Bordelais, Pierre Hurmic montre déjà son intérêt pour les bus à hydrogène et le développement des transports en commun.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (341)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les Bordelais vont regretter de s'être abstenus d'aller voter, vivement que Lyon et Strasbourg suivent avec les écolos!!!!

Par

Et voilà le résultat de l'invasion des bobos parisiens à Bordeaux, Hidalgo en pire ...

Par

faudrait aussi dégoûter du vin de Bordeaux car les vignobles ne capturent pas le CO2 de l'air...

Par

Exact !! Soit les lecteurs Caradisiac ne représentent pas la majorité des électeurs, soit ils se sont un peu trop abstenus d'aller voter. Idem pour Paris, dont la maire a pourtant été largement critiquée, dans les commentaires.

Force est de constater qu'un changement se profile. L'automobile est surement aux avants postes. Mais parfois, aussi et surement, de la faute du comportement des conducteurs et des consommateurs.

Par

En réponse à ERIC3535

Et voilà le résultat de l'invasion des bobos parisiens à Bordeaux, Hidalgo en pire ...

Pas besoin d'habiter Bordeaux, ou Paris. Je suis dans la région de Grenoble, et c'est aussi la grande tendance depuis quelque temps. Il faut dire qu'à la montagne, la pollution, on la voit bien d'en haut. Quant au changement climatique, on le subit de plein fouet.

Par

La première chose a laquelle ce monsieur devrait s'intéresser c'est de mettre en place une ligne express entre l'aéroport et la ville.

Prendre un bus depuis l'aéroport avec bagages qui fait tous les arrêts et qui prend les travailleurs sortant de leur shift ça fait vraiment pitié.

Ah mais monsieur petit bras préfére sûrement s'attaquer à l'automobiliste qui n'a aucun poids plutôt que s'en prendre à la corporation de voleurs de taxis sur Bordeaux... Allez mon gars chiche tu arrives a faire mettre un express entre l'aéroport et le centre ville sans subventionner les corporatistes.

Par

Bordeaux pour y habiter, je peux vous dire que y rouler est un enfer...un enfer...

C'est bouchon H24...rue saturé...rocade saturé...

Les ponts sont peu nombreux et vu que le prix de l'immobilier est stratosphérique et bien les gens vont habiter au delà de la rive droite...devinez ce qui se passe aux heures d'embauche ? Tout ce petit monde se retrouve à devoir traverser le pont d'Aquitaine qui est...bim...saturé lui aussi.

Perso pour faire 11 bornes je met très souvent...45 min. Génial...

Vous me direz "et les transports en commun ?"

Ahaha la grosse blague...un pauvre tram blindés qui tombe toujours en pannes tout le temps et des bus blindés.c'est juste pathétique en vrai.

Cette ville c'est une grosse blague sérieux...et pourtant j'ai bourlingué pas mal par rapport a mon taf.

La ville la plus surcoté de tout les temps.

Par

En réponse à ERIC3535

Et voilà le résultat de l'invasion des bobos parisiens à Bordeaux, Hidalgo en pire ...

D'un autre côté, à Bordeaux, c'est que des anciens parigots bobo qui ce sont cassés.:bah:

Ceci explique cela.

Par

Il ne peut s'affranchir des règles du code de la route et de la loi Notre de 2015 . De plus, toute personne a le droit d'aller et sortir de chez elle par les moyens qui lui sont propre. L'Etat et les collectivités territoriales ne peuvent interdire l'accès aux riverains par des moyens de transport personnels tels que automobiles, camions, bus etc, ... les services de secours ( pompiers, samu, ... ) doivent pouvoir accéder sans encombres en tout points.

S'il veut lancer des polémiques, il risque fort d'avoir un futur très mouvementé dans sa bonne ville de Bordeaux. L'économie étant déjà mal en point, il devra faire des efforts et des compromis rapidement.

Par

Et bah il aura fallu attendre 3 jours seulement pour qu'un escrolo montre ses ambitions autophobiques démoniaques !

Et il propose quoi du coup comme autre solution ? Des parkings en périphérie ? Ou que les Non-bobo des centres villes aillent juste se faire mettre bien profond ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire