Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Bugatti va enfin livrer les premières Divo

Tout le monde l'avait un peu oubliée, pensant qu'elle était déjà aux mains des rares acheteurs. Mais Bugatti annonce aujourd'hui le début des livraisons de la Divo, produite à 40 exemplaires, plus de deux ans après sa présentation officielle.

Bugatti va enfin livrer les premières Divo

Il aura fallu tout de même deux ans de mise au point à Bugatti pour transformer la Chiron en Divo. L'auto, qui avait été présentée en 2018, termine enfin son développement : que l'attente fut longue pour les clients ! Mais ils avaient de toute façon de quoi patienter : les 40 chanceux, triés et sélectionnés, sont pour la plupart déjà propriétaires d'une Chiron... le monde du luxe et d'un cercle relativement fermé.

La Divo avait marqué un petit tournant pour Bugatti qui s'était alors tourné vers un modèle plus accès sur le comportement sportif, les performances en virage et l'agilité. La marque avait pour l'occasion quelque peu "oublié" un peu l'objectif de vitesse maximale en limitant l'auto à 380 km/h, tout de même.

Bugatti va enfin livrer les premières Divo

Les premiers exemplaires vont donc être livrés aux clients qui ont déjà déboursé 5 millions d'euros, hors taxes. Lors de la présentation en privé de l'auto, la totalité de la maigre production avait été immédiatement vendue. Il faut cependant rappeler qu'il en avait été autrement de la Veyron, puisque les derniers exemplaires ont mis un certain temps avant de trouver preneur. Actuellement, il resterait environ la moitié de Chiron à produire, soit 250 modèles.

 

Portfolio (4 photos)

En savoir plus sur : Bugatti Divo

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

1960 kg et agilité en virage.

Ça me paraît un peu antinomique.

Par

C'est un délai d'attente tout à fait normal quand on sait à quel point le niveau de personnalisation peut été poussé sur un tel engin. Lors de la présentation, Bugatti présente un modèle standard et ensuite les clients sont vraiment impliqué dans la création, la personnalisation et finalement la construction de leur véhicule. Je ne sais plus quel émission avait suivi la livraison d'un Chiron et c'était impressionnant! Nul doute que cela doit être encore plus poussé sur une Divo...

Par

En réponse à pdcsq

1960 kg et agilité en virage.

Ça me paraît un peu antinomique.

On disait la même chose de la GT-R mais le contrôle vectoriel des 4 motrices fait des miracles... sauf sur les pneus qui prennent cher. D'ailleurs, je crois qu'un pneu sur une Veyron c'est 4.000 km max et 10.000 €, le pneu :beuh:

Par

En réponse à Marv.

Commentaire supprimé.

Faut tout même avouer qu'ils ne sont pas partis de la meilleure base pour l'agilité. La Chiron est loin d'être une référence à ce niveau. On verra en conditions réelles ! Enfin bon, dna sous les cas, je suis loin de pouvoir acheter l'une ou l'autre :biggrin:

Par

On aime ou pas mais voilà une caisse qui réduit les Ferrari à l'état de jouets :biggrin:

Par

En réponse à Tortel

On disait la même chose de la GT-R mais le contrôle vectoriel des 4 motrices fait des miracles... sauf sur les pneus qui prennent cher. D'ailleurs, je crois qu'un pneu sur une Veyron c'est 4.000 km max et 10.000 €, le pneu :beuh:

LOL ! Oui, à la sortie de la Veyron, 1 pneu valait le prix d'une twingo II !!

Par

En réponse à Jai toujours raison

On aime ou pas mais voilà une caisse qui réduit les Ferrari à l'état de jouets :biggrin:

C'est pas le même délire non plus !

Ferrari a pris le virage de l'hybridation et l'électrisation que n'a pas fait Bugatti (et ne semble pas vouloir faire d'ailleurs).

Pareil pour les équipements intérieurs, écrans tactiles d'un côté, aiguilles et boutons de l'autre (j'amplifie un peu bien sûr, mais c'est l'idée)

Par

En réponse à Jai toujours raison

On aime ou pas mais voilà une caisse qui réduit les Ferrari à l'état de jouets :biggrin:

Que dire de BMW alors ?

Par

En réponse à Marv.

Commentaire supprimé.

j'allais le dire , ça reste du haut niveau cette voiture , et quand différents essais le démontre , après ce n'est pas fait pour tourner dans les coins , il faut quand même comprendre dans quelle catégorie est cette voiture , enfin vue que la plupart ici sont autophobes et incultes dans le domaine voitures plaisir , ce n'est pas étonnant ce genre de commentaire .

Par

En réponse à jroule75

LOL ! Oui, à la sortie de la Veyron, 1 pneu valait le prix d'une twingo II !!

c'était 28000€ les 4 pneus montés / équilibrés à l'époque , je ne sais pas de nos jours combien la prestation sur une Chiron sport 300+ par exemple avec une Vmax à presque 500 klm/h , mais en adéquation avec les perf unique .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire