Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Bugatti Divo: l'Auto plus-plus-plus ! (présentation vidéo) 

Dans Salons / Salon de Paris

Inutile de vider votre livret A de ses 5 millions d’euros: les 40 exemplaires de la Bugatti Divo, déclinaison plus exclusive et allégée de la Chiron, ont déjà tous trouvé preneur. Caradisiac a pu approcher la bête lors de son passage à Paris, en marge du Mondial de l'automobile.

Bugatti Divo: l'Auto plus-plus-plus ! (présentation vidéo) Il a fallu modifier le carrossage des trains roulants pour une meilleure efficacité dans les courbes, ce qui explique que la vitesse de la pointe de la Divo soit bridée…à 380 km/h malgré tout!

Il y a peu de chances que vous croisiez une Bugatti Divo dans la rue. Seuls 40 exemplaires de cette déclinaison allégée de la Chiron seront produits, et tous ont d’ores et déjà été réservés: « nous avons présenté la Divo à un petit groupe de clients, déjà propriétaires d’une Chiron. Les 40 véhicules ont été vendus immédiatement », commente ainsi le patron de Bugatti Stephan Winkelmann. A 5 millions l’unités - sachant que la marque ne pratique aucune remise - le chiffre d’affaires ici généré s’élève donc à 200 millions d’euros.

 

Bugatti Divo: l'Auto plus-plus-plus ! (présentation vidéo) 

Il y a encore moins de chances que vous preniez le volant de cette voiture. Mais si d’aventure cela devait vous arriver, voici à quoi vous attendre. Avec son moteur W16 d’une cylindrée de 8 litres développant 1 500 ch, sa boîte DSG 7 rapports et sa transmission intégrale permanente, elle passe de 0 à 100 km/h en 2,4 s et atteint la vitesse de 380 km/h, soit 105,5 mètres par seconde. C’est certes 40 km/h de moins que la Chiron dont elle dérive, mais là n’est pas la question car elle lui rend 35 kilos par rapport grâce à l’emploi de matériaux ultra-light. Jouissant en outre d’un aérodynamisme amélioré, avec une déportance de 456 kilos (+90 kilos par rapport à la Chiron), et dotée de trains roulants plus affûtés encore, la Divo se veut plus rapide dans les courbes, avec une capacité d’accélération latérale portée à 1,6g. Ainsi gréée, la Divo gagne 8 secondes sur un tour de la piste de maniabilité de Nardo, dans le sud de l’Italie (Pouilles).

Notez au passage que la Divo emprunte son nom au pilote français Albert Divo (1895-1966), vainqueur de plusieurs épreuves au volant de Bugatti entre 1928 et 1933, avec notamment un doublé dans la Targa Florio, en Sicile.

La crête courant du toit à la poupe rend hommage aux modèles mythiques de la marque, en même temps qu'elle fait office de dérive aérodynamique en limitant les turbulences dues aux flux d’air au-dessus de la voiture.
La crête courant du toit à la poupe rend hommage aux modèles mythiques de la marque, en même temps qu'elle fait office de dérive aérodynamique en limitant les turbulences dues aux flux d’air au-dessus de la voiture.

Un mot, enfin, sur le tarif de la bête : 5 millions d’euros, cela peut apparaître assez peu justifié en comparaison du niveau de performances d’une Ferrari, voire d’une Chiron affichée deux fois moins cher. Mais les acheteurs de la Divo n’en ont cure, ainsi que le résumait l’ancien patron de Bugatti Wolfgang Dürheimer : « Un client qui vient à Crewe acheter une Bentley vole en première classe et réserve la meilleure suite à l’hôtel. Un client Bugatti arrive à bord de son propre avion, et se trouve aussi être le propriétaire de l’hôtel. » On évolue ici dans un monde automobile parallèle, où certaines considérations matérielles prennent une importance toute relative. Prenons donc la Divo pour ce qu’elle est : une pure merveille à quatre roues. Ni plus, ni moins.

Bugatti Divo: l'Auto plus-plus-plus ! (présentation vidéo) 

La Bugatti Divo en chiffres

Dimensions (Lxlxh, en m.): 4,65 x 2,02 X 1,22

Poids : 1 995 kilos à vide

Réservoir : 100 litres

Moteur W16 7 993 cm3

Puissance : 1 500 ch

Couple : 1 600 Nm dès 2 000 tr/mn

Transmission : 4x4, boîte DSG7 rapports

0 à 100 km/h : 2,4 s

Vitesse maxi : 380 km/h

Prix : 5 millions d’euros

Déportance : 456 kilos

Pneus AV : 285/30 R20 ZR

Pneus AR : 355/25 R21 ZR

Diamètre des disques : 420 mm à l’avant, 400 mm à l’arrière

Largeur de l’aileron arrière : 1,83 m.

La suspension pilotée permet de faire varier la garde au sol du train avant: 115 mm en temps normal, mais 95 mm sur l’autoroute ou à haute vitesse.
La suspension pilotée permet de faire varier la garde au sol du train avant: 115 mm en temps normal, mais 95 mm sur l’autoroute ou à haute vitesse.

Portfolio (19 photos)

En savoir plus sur : Bugatti Divo

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Hauteur de caisse variable de 115 mm !!?? N y aurait il pas une erreur ? Superbe bolide merci à vag pour avoir fait revivre cette marque comme il se doit !!!

Par

On peut dire ce qu’on veut de VAG, mais ce n’est pas avec Cric ou PSA qu’on verrait un tel modèle en fleuron de notre automobile...

Par

« Un client qui vient à Crewe acheter une Bentley vole en première classe et réserve la meilleure suite à l’hôtel. Un client Bugatti arrive à bord de son propre avion, et se trouve aussi être le propriétaire de l’hôtel. »

C'est tout à fait ça...:oui:

Pour continuer dans cette comparaison de niveau de vie, un client Merco/BMW/Audi ça doit viser la seconde classe et le Mercure...:buzz:

Un client qui vient acheter une Dacia arrive en bus, et reserve une chambre dans un hotel 1ere classe. :lol:

Une idée pour PSA et Renault ? :voyons:

Par

En réponse à Ced b8

Hauteur de caisse variable de 115 mm !!?? N y aurait il pas une erreur ? Superbe bolide merci à vag pour avoir fait revivre cette marque comme il se doit !!!

Non du tout.

La hauteur de caisse est soit de 95mm, soit de 115mm.

Elle varie donc de 20mm soit 2cm. :bah:

Par

elle est quand même bien plus jolie qu'une Chiron (qui pour moi était un restylage de Veyron).

Par

En réponse à mekinsy

« Un client qui vient à Crewe acheter une Bentley vole en première classe et réserve la meilleure suite à l’hôtel. Un client Bugatti arrive à bord de son propre avion, et se trouve aussi être le propriétaire de l’hôtel. »

C'est tout à fait ça...:oui:

Pour continuer dans cette comparaison de niveau de vie, un client Merco/BMW/Audi ça doit viser la seconde classe et le Mercure...:buzz:

Un client qui vient acheter une Dacia arrive en bus, et reserve une chambre dans un hotel 1ere classe. :lol:

Une idée pour PSA et Renault ? :voyons:

le client Renault, par en Renault mais n'arrive pas à destination.. :biggrin::biggrin:

Peugeot pas beaucoup mieux

Par

En réponse à Wurchtsalat

le client Renault, par en Renault mais n'arrive pas à destination.. :biggrin::biggrin:

Peugeot pas beaucoup mieux

Viens en Renault, tu repars à ...

Par

Définitivement, la Bugatti Divo est une vraiment magnifique voiture! !!

Sa ligne est superbe. La face avant est très belle et expressive, avec son élégante signature à LED, toute en finesse. L'irremplaçable calandre "fer à cheval" trouve parfaitement sa place. Le profil de la Bugatti Divo est vraiment très élégant, harmonieux, allongé, criblé de détails sympas et suffisamment différent de celui de la Chiron. J'apprécie beaucoup le traitement des feux AR, extrêmement soigné.

La crête aérodynamique courant le long du capot arrière de la Divo rappelle la nouvelle Mercedes-AMG One tandis que le traitement des feux rappelle un peu celui de la merveilleuse Aston Martin Vulcan.

Malgré tout, cette Bugatti Divo est une sacré pépite esthétique! !!

+réussi que la Chiron, surtout de l'arrière.

Le poste de conduite de la Bugatti Divo est extrêmement similaire à celui de la Chiron, à quelques détails près. Mais vu que ce poste de conduite est vraiment sublissime, mon coup de :love: étant la console centrale, très fine avec ses commodos disposés à la verticale, je ne m'en plain absolument pas.

Techniquement,cette Bugatti Divo est une machine fantastique. Le 7993 cm3 W16 fort de 1,5 kg/poneys vapeurs est légitimement l'un des moteurs d'automobiles les+ incroyables et désirables de la production automobile et de tous les temps.

Si elle n'est pas la supercar la +rapide de tous les temps, les 5 000 000 € réclamés par Bugatti aux heureux futurs possesseurs ne seront pas un problème pour ces derniers. Quand ces gens aiment, ils ne comptent pas le moins du monde.

D'ailleurs, la Bugatti Divo est ainsi fidèle aux convictions de Sir Ettore Bugatti "si elle est assez chère, quelqu'un l'achètera". Rien ne se perd. :biggrin:

La signature lumineuse avant, sous certains angles, rappelle -attention, je vais me faire haïr- la forme des feux de la....Renault Clio IV! en particulier le millésime 2016, avec sa signature LED qui amplifie l'illusion.

Quoiqu'il en soit, que le pape bénisse tous les fans d'automobiles, les vrais, les purs, qui ont pu se poser sur le siège conducteur de la Bugatti Divo et pousser le contact, ne serait-ce qu'une fois.

Par

Oui elle a été développé pour la piste mais comme d'hab' les clients ne l'emmèneront jamais sur circuit mais plus à Londres, Marbella, Paris etc..

Un produit déjà spéculé

Par

Exceptionnelle, les superlatifs ne suffisent pas... mais inutile.

Quel dommage qu'un tel modèle ne finira jamais entre les mains d'un véritable passionné !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire