Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Carburants : pourquoi les prix ne baissent pas plus après la chute du pétrole ?

Dans Economie / Politique / Budget

Carburants : pourquoi les prix ne baissent pas plus après la chute du pétrole ?

Depuis le début de l'année, le cours du pétrole a été divisé par trois. Mais ce n'est pas le cas des prix à la pompe, même s'ils ont quand même bien baissé.

Le Covid-19 a provoqué une dégringolade des cours du pétrole. La chute des prix a commencé dès janvier, avec le début de l'épidémie en Chine, l'un des plus gros consommateurs d'or noir, et s'est accélérée en mars, au moment où une moitié de la planète s'est confinée.

La demande de pétrole s'est effondrée avec le fort ralentissement de l'économie mondiale mais l'offre est restée abondante. Au point que l'on a assisté il y a quelques jours à un fait incroyable : le baril de pétrole américain WTI était passé sous la barre des 0 $. Faute de stockage disponible, les vendeurs ont payé les acheteurs pour se débarrasser de ce pétrole. Depuis, les cours ont repris un peu leurs esprits, le pétrole WTI étant remonté à quasiment 19 $ en cette fin de semaine.

En ce qui concerne le baril de Brent, référence pour la zone Europe, il n'y a pas eu de pétrole "gratuit". Mais les cours ont été aussi très fortement impactés par la pandémie. En début d'année, il frôlait 70 $. Ils ont dévissé au début du printemps pour tomber sous les 20 $ au cours de cette semaine, avant de remonter vers 25 $ le 30 avril.

Conséquence de cette chute des cours du pétrole : les prix des carburants ont aussi connu une forte baisse. Vous ne vous en êtes peut-être pas vraiment rendu compte suite aux mesures de confinement, mais il y a eu une sacrée embellie à la pompe ! Entre les 10 janvier et 24 avril, le litre de gazole est passé de 1,49 € à 1,19 € (prix moyen relevé en France par le ministère de la Transition Écologique). Pour le litre de sans-plomb 95 E10, on est passé de 1,53 € à 1,25 € ! Cela donne donc 28 centimes de recul pour l'essence et 30 centimes pour le gazole. Mine de rien, sur un plein de 50 litres de gazole, cela fait une économie de 15 €.

C'est bien, mais pour certains cela pourrait être mieux. Le Brent a reculé de plus de 60 %, mais le litre de gazole a baissé de 20 % "seulement". Pourquoi ? Vous nous voyez venir : la raison, ce sont les taxes ! Celles-ci représentent une large partie du prix payé à la pompe.

Ainsi, sur un litre de gazole à 1,19 €, le coût du gazole en lui-même côté à Rotterdam est de 19 centimes ! Il y a ensuite le coût de distribution, à 0,196 €. Et le reste, ce sont… des taxes ! Il y a d'abord la TVA sur la partie produit/distribution, d'une valeur de 0,077 €. Et on a surtout la TICPE, le gros impôt sur le carburant. Elle est à 0,609 €. Comme si cela ne suffisait pas, il y a une TVA sur la TICPE, d'un montant de 0,122 € !

La TICPE est fixe. Elle ne dépend donc pas du cours du pétrole. Quoiqu'il arrive, il y a 73 centimes de taxes incompressibles liées à la TICPE. Le coût de distribution ne bouge quasiment pas aussi. C'est donc au niveau de la matière première que cela se joue. Or, avec sa TVA, celle-ci pèse actuellement pour moins d'un quart du prix total en station.

La cotation du gazole était à 0,48 € en début d'année. Il a donc perdu quasiment 30 centimes, ce que l'on retrouve tout de même à la pompe. C'est déjà ça.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (214)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

pourquoi les prix ne baissent pas plus après la chute du pétrole ?

Binh pour payer la prime de 6000€ au VE.....

:orni:

Par

En réponse à Hélène 2 3

Commentaire supprimé.

"Le bonus est financé par le malus." => Encore heureux. Mais ça n'a pas toujours été le cas... :bah:

Ceci dit avant longtemps c'est le coût de démantèlement des plus anciennes centrales nucléaires qu'il faudra payer. Le HWGCR de Brennilis (toujours en cours...), le petit REP de Chooz A, bientôt les 2 gros REP de Fessenheim, et ce n'est que le début.

Je me demande quelle sera la solution choisie pour financer tout ça... :roll:

Par

Bienvenue en France :pfff:

Le pire pays au monde en matière de taxes, d'impôts, de racket.

On se demande où va tout cet argent :pfff:

Par

En réponse à Asdepic

pourquoi les prix ne baissent pas plus après la chute du pétrole ?

Binh pour payer la prime de 6000€ au VE.....

:orni:

Ahahah excellent...3-2-1 , je sors le popcorn :biggrin:

Par

En réponse à Altrico

Commentaire supprimé.

Sauf que le système est excédentaire, et pour rappel, plus de bonus pour les VE >60k€ depuis janvier...

https://www.automobile-entreprise.com/Le-bonus-malus-largement,6977

Donc au lieu de répondre par l'insulte, ça serait bien de vérifier rapidement sur Google :bien:

Par

Il faut payer les routes. Tout le monde doit être solidaire.

Je propose également qu'une taxe sur le pétrole soit établi pour aider le personnel soignant et les bornes de recharge.

Merci.

Par

Aux États Unis ont te paye pour pour que tu en prennes.

Par

En réponse à Hélène 2 3

Commentaire supprimé.

Olala mais c est qu elle s énerve la bougresse!!!

T inquiète pas Ca ira mieux pour toi quand la pollution aux particules fines repartira en hausse cocotte, tu pourra de nouveaux insulter les gens madame je sais tout.

Par

En réponse à Asdepic

Commentaire supprimé.

Sardine, sardine, à la lecture des inepties en cascade, j'aurais dit cachalot... :cyp:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire