Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ces start-up qui réparent les véhicules sur le lieu de travail

Depuis quelques mois, le phénomène des garages itinérants prend de l’ampleur en France, sous l’impulsion de start-up spécialisées qui, pour la plupart, se lancent à l’assaut des entreprises pour réparer sur site les véhicules de fonction ou les véhicules personnels des salariés.

À l'image de GoMecano, plusieurs enseignes se spécialisent dans les réparations automobiles sur le lieu de travail.
À l'image de GoMecano, plusieurs enseignes se spécialisent dans les réparations automobiles sur le lieu de travail.

Alors que la France subissait son premier confinement au printemps 2020, la start-up azuréenne GoMecano faisait parler d’elle sous la forme d’une initiative solidaire et originale. Elle proposait en effet de déplacer ses équipes de mécaniciens au domicile ou sur le lieu de travail des personnels soignants pour remettre gratuitement leur voiture en état.

C’était il y a tout juste un an. Depuis ce coup d’essai, la société d’Alexandre Nivesse et de Mathias Boutsen qui, à l’origine de sa création en 2017, s’adressait aux particuliers, a choisi de développer une offre sur mesure à destination des entreprises.

Des ateliers itinérants pour des prestations courantes et variées

De manière générale, depuis quelques mois, les réparations au pied du bureau rencontrent un succès grandissant. Si on connaissait déjà les interventions sur site pratiquées à la demande par des leaders de l’entretien automobile tels que Norauto, Euromaster ou Feu Vert, on assiste actuellement à l’émergence d’ateliers mécaniques complémentaires à ces offres, et qui surtout ont fait de l’itinérance la base de leur concept.

Ces ateliers sont embarqués généralement à bord d’utilitaires spécialement configurés. Ils distillent une palette de services, semblables à ceux d’un garage avec pignon sur rue, qu’ils tarifent le plus souvent au forfait. Cela peut aller du simple diagnostic de la batterie au remplacement des disques et plaquettes de frein, en passant par le contrôle des amortisseurs, la monte des pneumatiques, les vidanges et les révisions ordinaires, conformément au carnet d’entretien et aux recommandations des constructeurs.

Les garages itinérants sont conçus pour permettre de réaliser les opérations mécaniques les plus fréquentes.
Les garages itinérants sont conçus pour permettre de réaliser les opérations mécaniques les plus fréquentes.

Des garages mobiles parfois hors du commun

Les professionnels à la tête de ces garages mobiles voient leurs carnets de commandes se remplir à grande vitesse depuis plusieurs mois. C’est le cas entre autres de GoMecano, de Best’Oil mais aussi de Mécaminute, une start-up du Loiret créée par Jérôme Bediou qui s’est pour sa part positionnée dès le départ sur la cible corporate.

Son arrivée sur les parkings d’entreprises de la région orléanaise ne passe pas inaperçue. Le concept qu’elle a mis au point se démarque en effet. Ses mécaniciens arrivent à bord d’un camion porteur équipé d’un bras de levage et d’un container qui transporte lui-même un utilitaire. Une fois au sol, le container s’ouvre de tous côtés et se transforme en un garage autonome et plus vrai que nature, avec entre autres atouts un pont élévateur.

L’atelier mobile de Mécaminute prend la forme d’un garage presque plus vrai que nature.
L’atelier mobile de Mécaminute prend la forme d’un garage presque plus vrai que nature.

Un gain de temps pour les flottes d’entreprises et leurs salariés

Les flottes clientes apprécient l’agilité du service. Il faut dire que pour elles, c’est avant tout un gain de temps sur la gestion de l’entretien. Cela évite d’aller déposer les voitures au garage et d’immobiliser les véhicules de fonction inutilement.

En outre, pour les salariés, faire réviser sa voiture pendant les heures de travail, c’est l’opportunité de ne pas bousculer son planning tout en préservant ses plages horaires sur l’agenda personnel. Du temps libre d’autant plus précieux dans le contexte actuel, régi par les couvre-feux et les confinements stricts.

D’ailleurs, le retour des restrictions de déplacement dans certaines régions, annoncé jeudi 18 mars par le Premier ministre, pourrait permettre à ces ateliers mécaniques de nouvelle génération de densifier leur maillage du territoire et leur portefeuille de clients au cours des mois à venir.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire