Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Chine : c'est confirmé, le gouvernement veut une bascule de l'électrique vers l'hydrogène

Dans Ecologie / Electrique / Autres énergies

Chine : c'est confirmé, le gouvernement veut une bascule de l'électrique vers l'hydrogène

Wan Gang, le vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques, a confirmé à Bloomberg que la Chine allait mettre le paquet sur l'hydrogène pour créer une "société de l'hydrogène". L'Empire du Milieu veut "surmonter" tous les problèmes de la pile à combustible.

Si l'on pensait récemment que la Chine allait mettre à la fois le paquet sur l'électrique et sur l'hydrogène, visiblement, on se trompait. Wan Gang, un des dirigeants du régime politique de Pékin, a confirmé à Bloomberg que la Chine allait désormais se concentrer sur l'hydrogène et la pile à combustible, alors que l'Empire du Milieu est pourtant déjà largement leader dans le domaine des ventes de voitures électriques et que les autos à batteries semblaient être le futur.

"Nous devons créer une société de l’hydrogène. Nous allons surmonter tous les problèmes qui ont empêché le développement du véhicule à pile à combustible", a commenté Wan Gang, qui confirme ainsi la tendance politique en matière d'investissements dans les énergies.

Preuve de cet engagement, la Chine a arrêté les bonus écologiques et aides publiques pour l'achat de voitures électriques à batteries afin de financer la recherche pour l'hydrogène.

D'ici 2030, la Chine prévoit au moins un million de voitures à hydrogène sur les routes. Mais avant cela, il faudra toujours régler le problème de la production d'hydrogène, très carbonée : elle repose en effet sur la technique du vaporeformage, très polluante et qui est basée principalement sur l'utilisation du méthane, un gaz à fort effet de serre.

Il faudra aussi trouver une solution au coût de la pile à combustible, toujours très onéreux à cause de certains matériaux comme le platine, utilisé comme catalyseur. Des solutions existent en laboratoire (graphène, biopile...), mais aucune n'a réussi à passer au stade de l'industrialisation jusqu'à maintenant, malgré des années de recherche. 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (99)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le défi technologique reste immense, l'explosion en Norvège est bien là pour le rappeler.

A coté de ça, l'économie administrée, pour l'instant, est en train de démontrer son efficacité face aux batailles de chiffonniers de l'autre monde. A voir si, dans ce cas, il y aura des résultats.

Par

L'hydrogène pose quand même pas mal de problèmes niveau stockage et densité energetique et sa production. Plus ça va, plus je me dis que la valorisation des déchets végétaux et animaux que nous produisons en bio carburant est la meilleure solution. On arrive à obtenir du gaz, et du liquide combustible. Le tout neutre en CO2.

Par

Tant mieux futur naufrage en vue pour eux.

L’hydrogène ne sera jamais plus rentable qu’un VE à batterie. Une PAC dure 200000 bornes en étant optimiste, nécessite quand même une batterie Li-ion tampon, le carburant est hors de prix, le rendement est aussi pourri qu’un VT et les risques d’ecplosions sont réels (on l’a vu semaine dernière).

Les chinois quand ils ne tentent pas de copier font que des conneries, tant mieux pour nous après tout.

Par

Ils veulent passer de l'électrique à l’hydrogène !!!

Donc les moteurs ne seront plus électriques !

C’est novateur, vite les gens de cara, il faut breveter ça !

Ah, ces journalistes...

Par

Voilà le genre d'annonce qui fera chuter l'action de Tesla. Qu'on croit ou non à l'hydrogène, quand un mastodonte comme la Chine décidé de basculer sur l'hydrogène, c'est un tsunami pour le marché. À voir comment évolueront les choses.

Par

Ça sent la débandade et le grand n'importe quoi pour les dirigeants chinois . L'hydrogène n'est intéressant que pour le transport ferroviaire et routier et un peu le fluvial /maritime. Les risques liés à l'hydrogène ne sont pas négligeables et sa production est dévoreuse d'électricité si on utilise l'électrolyse et si c'est à partir d'énergie fossile , c'est une catastrophe écologique.

Par

En réponse à pechtoc

Voilà le genre d'annonce qui fera chuter l'action de Tesla. Qu'on croit ou non à l'hydrogène, quand un mastodonte comme la Chine décidé de basculer sur l'hydrogène, c'est un tsunami pour le marché. À voir comment évolueront les choses.

:lol: je me bidonne.

Par

En réponse à SaxoVTS99

Ça sent la débandade et le grand n'importe quoi pour les dirigeants chinois . L'hydrogène n'est intéressant que pour le transport ferroviaire et routier et un peu le fluvial /maritime. Les risques liés à l'hydrogène ne sont pas négligeables et sa production est dévoreuse d'électricité si on utilise l'électrolyse et si c'est à partir d'énergie fossile , c'est une catastrophe écologique.

:bien::bien::bien:

Par

En réponse à pechtoc

Voilà le genre d'annonce qui fera chuter l'action de Tesla. Qu'on croit ou non à l'hydrogène, quand un mastodonte comme la Chine décidé de basculer sur l'hydrogène, c'est un tsunami pour le marché. À voir comment évolueront les choses.

Dans ce cas, souhaite la même chose à VW qui a tout misé sur le VE à batteries.

Par

Et qui maîtrise l'hydrogène :coolfuck:

Renault et psa:coolfuck:

Ils vont faire un massacre en Chine nos destructeurs tricolores :miam:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire