Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Comment réduire son budget carburant sur la route des vacances ?

Dans Pratique / Autres actu pratique

Florent Ferrière

Comment réduire son budget carburant sur la route des vacances ?

Les prix des carburants atteignent de nouveau des sommets. Voici quelques conseils pour faire des économies sur cette dépense incontournable des vacances.

Le retour à une vie plus "normale" grâce à la vaccination n'a pas que des avantages ! La reprise économique qui va avec a entraîné une envolée des cours du pétrole, et donc des prix à la pompe.

Fin juin, le litre de gazole était à 1,43 € en moyenne en France. Pour le sans-plomb 95 E10, c'était 1,53 €. Il y a un an, alors que le pétrole avait dévissé en raison du confinement, le gazole coûtait 1,23 € et le SP 1,32 €. Soit 20 centimes de hausse, ce qui sur un plein de 50 litres représente 10 €.

Le budget carburant va donc s'envoler cet été. Mais c'est une dépense incontournable, d'autant que 9 Français sur 10 ont prévu de prendre leur auto pour partir en vacances. Pour limiter la casse, voici nos astuces.

Cherchez une station moins chère grâce à Internet

Les tarifs varient fortement d'une enseigne à une autre, d'une ville à une autre. Il est toutefois facile de trouver le meilleur prix proche de chez vous ou sur votre trajet. Le gouvernement propose un site qui répertorie l'ensemble des tarifs, avec une info fiable, régulièrement mise à jour. On peut faire la recherche par type de carburant, par département ou sur un itinéraire. Des applications sur smartphone proposent des services similaires, avec des infos basées sur une communauté d'utilisateurs (Mon essence, Zagaz…).

Surveillez les opérations prix coûtant

Les enseignes de supermarché proposent de temps en temps des opérations carburants à prix coûtant, le plus souvent lors des week-ends de grands départs. Cela permet de gagner 2 à 3 centimes par litre, ce qui est toujours ça de pris !

Sur l'autoroute, trouvez une station low-cost… ou sortez

C'est bien connu, sur l'autoroute, le carburant est très cher. Les tarifs sont tirés vers le haut par les coûts d'exploitation. Mais la guerre des prix a été lancée par les sociétés d'autoroutes, qui commencent à implanter des enseignes à bas coûts.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Vinci a ainsi inauguré en juin une station Esso Express sur l'A89 au niveau de Périgueux. L'écart avec les stations "classiques" sur la même autoroute varie entre 20 et 30 centimes par litre ! APRR est allé plus loin, il a créé sa propre enseigne Fulli. Cela lui permet de gommer les intermédiaires pour avoir des prix plus agressifs, proches de ceux pratiqués en dehors de l'autoroute. Six stations sont en service (sur les A5, A6, A31 et A36).

Évidemment, le mieux pour échapper aux prix prohibitifs des aires d'autoroutes reste de quitter l'autoroute ! Lorsque vous êtes au niveau d'une grande ville, il est facile de trouver rapidement après une sortie une station qui pratique des prix plus acceptables. Les applications smartphone peuvent vous suggérer les sorties à prendre pour économiser sans perdre trop de temps.

Levez le pied

En réduisant un peu votre allure, vous baisserez votre consommation. En 2020, Caradisiac avait fait le test : à 130 km/h, une Mégane dCi 110 ch avait consommé 5,5 l/100 km. À 110, ce n'était plus que 4,1 l/100 km, soit une baisse de 25 %. Si passer de 130 à 110 peut vous sembler exagéré, 120 sera un très bon compromis. Il y aura une réelle réduction de la consommation, pour un trajet allongé de quelques minutes seulement. Pendant les vacances, vous pouvez bien prendre le temps !

N'oubliez pas les principes élémentaires d'éco-conduite, avec notamment de l'anticipation (lâchez l'accélérateur plus tôt pour réduire votre allure). Évitez les surrégimes.

Chargez bien votre véhicule

Tout ce qui sera à l'extérieur du véhicule va nuire à l'aérodynamisme, et donc pénaliser la consommation ! Si vous êtes capable de faire des choix dans les bagages, mieux vaut se passer d'un coffre de toit ! Si vous emmenez les vélos, il sera préférable de les installer à l'arrière sur le hayon plutôt que sur le toit du véhicule.

Vérifiez aussi la pression des pneumatiques, en l'adaptant au chargement du véhicule.

N'abusez pas de la clim

La climatisation est incontournable pour supporter un long trajet estival. Mais utilisez la à bon escient car elle fait grimper la consommation. Au démarrage, chassez l'air chaud de l'habitacle en ouvrant les fenêtres. Sélectionnez une température d'environ 5°C inférieure à la température extérieure. Et coupez la clim un peu avant d'arriver.

À allure raisonnable, un filet d'air en ouvrant légèrement deux fenêtres opposées est une bonne idée. En revanche, sur voies rapides, fermez les fenêtres, sinon cela va nuire à l'aérodynamisme et faire grimper les consommations.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire