Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - 16 petites autos à boîte automatique :la ville zen

16 petites autos à boîte automatique :la ville zen

Déposer un commentaire

Par Anonyme

Carrément has been les modèles non ?

Par Anonyme

Un peu comme ton commentaire:cyp:

Par Anonyme

Je sais que cet article date un peu, mais je voudrais cependant apporter un petit point de détail concernant le passage explicatifs sur les différents types de boites disant que le convertisseur de couple permet de multiplier le couple du moteur ce qui permet d'avoir un nombre plus réduit de rapport de vitesse.

La boîte auto hydro (n'importe quelle autre type d'ailleurs) n'a pas plus de "capacité" à multiplier le couple du moteur qu'une autre. En sortie de vilebrequin, on a un couple moteur x vitesse de rotation moteur = puissance moteur = puissance roue = couple à la roue x vitesse de rotation de la roue (que ceux qui veulent s'amuser teste avec de vrais valeurs :-) ). La seul chose qui impacte cette égalité théorique est l'énergie que "mange la boîte de vitesse" (frottements et autres) ce qui fait que la puissance à la roue est alors plus faible que celle en sortie moteur (il y a eu perte). En aucun cas une boîte de vitesse peu "ajouter de l'énergie", sinon, ça s'appelle un moteur.

Il y a donc confusion sur l'interprétation de "convertisseur de couple". La boîte utilise une partie du couple moteur (d'où la conversion) pour changer de rapport de vitesse. Cette énergie n'est donc plus disponible pour faire avancer la voiture (d'où la perte, suivez un peu ;-)). C'est la raison pour laquelle les voitures équipées de ce type de boîte consomment plus et accélèrent moins (tout est relatif) que leurs homologues manuelles. C'est aussi la raison pour laquelle ce type de boîte est souvent associée à un gros moteur coupleux pour compenser les pertes. Le fait qu'il y ai peu de rapport sur ces boîtes est simplement due au fait qu'elle prennent de la place (là encore, on a fait des progrès depuis les modèles présentés dans l'article) d'où la difficulté de greffer un plus grand nombre de rapport de vitesse.

Merci pour ceux qui m'ont lu jusqu'au bout. N'hésitez pas à me corriger si j'ai fait une bourde.

Par §abd512wl

:bien::bien::brosse:slt a tous

Par §mel334nz

et pour les citadines automatiques actuelles ? un peu daté les modeles non

Par Anonyme

C'est clair et c'est exact...La densite de la circulation(surtout dans les villes) plus la conduite au régulateut(à l'américaine) poussent les nouveaux clients à s'orienter vers des boites auto.Les normes euro V qui limitent les dégagements de CO2 font que les constructeurs augmentent le nombre de vitesses(7,voire 8) pour harmoniser les rapports de ces boites.Plus,il y de couple plus les boites a convertisseur hydraulique sont a l'aise.La technique du double embrayage(EDC chez Renault/fabriquéée par Getrag) font que désormais ont trouve des boites auto dites "sèches"(sans convertisseur) utilisable dans les limites de 280Nm.Et pour les petites cylindées?...les boites a variation continue CVT(style mobylette)vont se vulgariser.La voiture electrique departage les PRO des ANTI,il n'y a pas de boite de vitesse...

Par

En réponse à Anonyme

Je sais que cet article date un peu, mais je voudrais cependant apporter un petit point de détail concernant le passage explicatifs sur les différents types de boites disant que le convertisseur de couple permet de multiplier le couple du moteur ce qui permet d'avoir un nombre plus réduit de rapport de vitesse.

La boîte auto hydro (n'importe quelle autre type d'ailleurs) n'a pas plus de "capacité" à multiplier le couple du moteur qu'une autre. En sortie de vilebrequin, on a un couple moteur x vitesse de rotation moteur = puissance moteur = puissance roue = couple à la roue x vitesse de rotation de la roue (que ceux qui veulent s'amuser teste avec de vrais valeurs :-) ). La seul chose qui impacte cette égalité théorique est l'énergie que "mange la boîte de vitesse" (frottements et autres) ce qui fait que la puissance à la roue est alors plus faible que celle en sortie moteur (il y a eu perte). En aucun cas une boîte de vitesse peu "ajouter de l'énergie", sinon, ça s'appelle un moteur.

Il y a donc confusion sur l'interprétation de "convertisseur de couple". La boîte utilise une partie du couple moteur (d'où la conversion) pour changer de rapport de vitesse. Cette énergie n'est donc plus disponible pour faire avancer la voiture (d'où la perte, suivez un peu ;-)). C'est la raison pour laquelle les voitures équipées de ce type de boîte consomment plus et accélèrent moins (tout est relatif) que leurs homologues manuelles. C'est aussi la raison pour laquelle ce type de boîte est souvent associée à un gros moteur coupleux pour compenser les pertes. Le fait qu'il y ai peu de rapport sur ces boîtes est simplement due au fait qu'elle prennent de la place (là encore, on a fait des progrès depuis les modèles présentés dans l'article) d'où la difficulté de greffer un plus grand nombre de rapport de vitesse.

Merci pour ceux qui m'ont lu jusqu'au bout. N'hésitez pas à me corriger si j'ai fait une bourde.

   

Si je peux me permettre, un convertisseur de couple dans une boite automatique a un effet d'augmentation dudit couple. Si ce système consomme de l'énergie et n'en produit pas (évidemment !), il permet de démultiplier le couple fourni par le moteur lorsque le différentiel de vitesse est élevé entre les roues et le moteur. Typiquement en situation de décollage depuis l’arrêt.

C'est ce phénomène qui est souvent décrit lorsque quelqu'un parle de l'augmentation de couple, et il est bien réel.

 

Par

N’empêches, ça cé'tait de vrai petite voiture sympa pour la ville.

Tu parles, aujourd'hui les citadines c'est des SUV :brosse:

 

SPONSORISE

Actualité Citadine

Avis Citadine

Avis Honda Jazz 4 CrosstarIV JAZZ CROSSTAR 1.5 I-MMD EXCLUSIVE (2020)

Par amiral le 10/08/2022

Toute l'actualité