Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - (Minuit chicanes) Une drôle de bestiole

Antoine Dufeu

(Minuit chicanes) Une drôle de bestiole

Déposer un commentaire

Par Anonyme

Ça aurait été cool de mettre les caractéristiques techniques...

 

Par

MANTIS XP

Ses lignes sont l'oeuvre de Dennis Adams, l'un des co gestionnaires de Marcos Le moteur, en 1968, était le V8 Brabham Repco 2x1 act de Formule 1 (base Buick) Boîte de vitesses : Hewland 5 rapports manuels DG 300 Suspensions utilisant nombre de composants de la Cooper F1 des années 67/68 Châssis avec cellule centrale en contreplaqué (technique aviation), une spécificité Marcos ... Le prototype ne participa qu'à une seule course, les 1000 kms de Spa (équipage Jem Marsch, le constructeur et Edward Nelson) en mai 1968 qui se soldera par un abandon dû à la pluie... La carrosserie n'était pas étanche, et les portières en plexiglas, dépourvue de joints de caoutchouc laissaient le cockpit , et le compartiment moteur se remplir généreusement d'eau . Les 24 heures du Mans, pour lesquelles elle avait été conçue arrivèrent trop tard cette année là (Septembre), la marque, déjà en grande difficulté ne pouvait plus assurer le moindre engagement . L’exemplaire-unique- existe toujours et coule de beaux jours depuis de nombreuses décennies, aux USA, avec un simple block V8 américain ...

 

SPONSORISE

Actualité Marcos

Toute l'actualité