Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Qoros repousse ses ambitions européennes à plus tardLorsque Qoros a présenté ses projets, il a décidé de le faire à Genève afin de montrer la qualité de ses produits et annoncer sa volonté de débarquer rapidement en Europe. Et effectivement, le sérieux de la conception des véhicules laissait penser qu'ils pouvaient devenir un acteur crédible sur le marché européen. Mais voilà, des vœux à la réalité, il y a un monde et Qoros annonce aujourd'hui qu'il repousse sa date d'arrivée sur le Vieux Continent pour d'abord réussir son implantation en Chine.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Belle leçon pour ceux qui voyaient les constructeurs chinois débarquer en Europe et laminer les locaux.

Pour moi, il a toujours été évident que Qoros visait la Chine et ses ventes (théoriquement) juteuses plutôt qu'un marché européen en crise et saturé qui ne servait que d'argument marketing.

Plus généralement, cet épisode rappelle combien le secteur est dur pour les nouveaux arrivants, avec ici des voitures pas laides, crédibles et un niveau technique correct. Borgward devrait en prendre de la graine...

Par

En réponse à le corbu

Belle leçon pour ceux qui voyaient les constructeurs chinois débarquer en Europe et laminer les locaux.

Pour moi, il a toujours été évident que Qoros visait la Chine et ses ventes (théoriquement) juteuses plutôt qu'un marché européen en crise et saturé qui ne servait que d'argument marketing.

Plus généralement, cet épisode rappelle combien le secteur est dur pour les nouveaux arrivants, avec ici des voitures pas laides, crédibles et un niveau technique correct. Borgward devrait en prendre de la graine...

marché européen en crise et marché français au fond du trou. Ce dernier n'intéresse plus que peugeot et renault

Par §Azz801gY

Pas bien, pas bien de copier Marchionne.

Par

Le positionnement de Qoros est quand même un peu étrange.

Ils voudraient vendre en Chine sur la base d'une légitimité européenne (présentation à Genève, équipe débauchée de chez les constructeurs européens), mais aussi vendre en Europe sur la base d'un succès commercial en Chine.

C'est pensé comme un cercle vertueux, mais il faut que la dynamique prenne d'un côté ou de l'autre pour que ça commence à tourner. En l'état, ce serait plutôt un cercle vicieux : la seule base de présentations en Europe ne suffit pas à déclencher l'engouement en Chine, et sans une base forte de revenus en Chine, Qoros n'a probablement pas les moyens de se lancer en Europe...

Par

Les chinois aussi veulent de l'allemand

Par

" Belle leçon pour ceux qui voyaient les constructeurs chinois débarquer en Europe et laminer les locaux."

Entre temps, on en connait un qui a gobé 15% du capital PSA, second diffuseur en Europe.

A ce titre, tu peux donc considérer que 15% de ce qui est vendu tombe dans leur poche.

Par

En réponse à roc et gravillon

" Belle leçon pour ceux qui voyaient les constructeurs chinois débarquer en Europe et laminer les locaux."

Entre temps, on en connait un qui a gobé 15% du capital PSA, second diffuseur en Europe.

A ce titre, tu peux donc considérer que 15% de ce qui est vendu tombe dans leur poche.

Mais comme 49% de ce qui est vendu en Chine tombe dans la poche de PSA et que le marché chinois est devenu le premier marché, in en arrive plus de Chine qu'il n'en repart

Par §saa452RJ

Les types inventent une marque en 2011 (certes avec Chery, mais enfin la marque en elle-même est peu connue) et ils s'attendent à une explosion des ventes dès les premiers modèles, dans un pays qui compte une trentaine de marques ? Drôle de business plan !

Par

en europe, il n'y a de toute façon que 2 stratégies gagnantes: celle du low cost et celle du premium.

pour le premium, je ne pense que qoros soit à la hauteur, d'autant qu'il faut du temps pour se faire une image.

et question low cost, je ne suis pas certain que qoros soit à même de jouer facilement sur les prix.

bref, je ne crois pas du tout au succès de ce constructeur chinois en europe, un marché en crise, complexe et aux législations différentes selon les pays et contraignantes.

Par

Donc selon les responsables de Qoros, les européens vont imiter les chinois dans le choix de leur voiture?

Ils vont donc remanier leur voiture pour qu'elle soit au standard chinois, pour ensuite la réintroduire en Europe?

Par

@Pacon Sans compter que PSA se développe en Chine quand VW pédale dans la semoule..!!

Par

En réponse à §saa452RJ

Les types inventent une marque en 2011 (certes avec Chery, mais enfin la marque en elle-même est peu connue) et ils s'attendent à une explosion des ventes dès les premiers modèles, dans un pays qui compte une trentaine de marques ? Drôle de business plan !

une trentaine de marque! non t'es loin du compte, + de 100 constructeurs représentés en Chine

Par

En réponse à parlons-en

une trentaine de marque! non t'es loin du compte, + de 100 constructeurs représentés en Chine

"marques" pardon pas "constructeurs"

Par

Tant mieux, qu'ils gardent la gardent, leur Qoros.

Ça fait 10 ans qu'on entend parler de l'invasion des automobiles chinoises, et toujours rien, on ne va pas s'en plaindre.

Par

En réponse à moulache

@Pacon Sans compter que PSA se développe en Chine quand VW pédale dans la semoule..!!

Bonjour,

la bonne semoule...En 2015, les dividendes de la coentreprise DPCA au titre de l'exercice 2014 perçus par PSA s'élèvent à seulement 313 millions d'euros.:jap:

Durant l'exercice 2014, VAG (groupe VW) a vendu plus de 3,6 millions de véhicules en Chine (10,14 millions à travers le monde dont 1,74 millions de premium Audi, plus de 190.000 Porsche et plus de 11.000 Bentley). Durant l'exercice 2014, PSA a vendu 2,939 millions de véhicules à travers le monde (+ 4,3% par rapport à 2013) dont 734.000 en Chine. PSA vend cinq fois moins de voitures en Chine que VAG.

Par

En réponse à dsts

Bonjour,

la bonne semoule...En 2015, les dividendes de la coentreprise DPCA au titre de l'exercice 2014 perçus par PSA s'élèvent à seulement 313 millions d'euros.:jap:

Durant l'exercice 2014, VAG (groupe VW) a vendu plus de 3,6 millions de véhicules en Chine (10,14 millions à travers le monde dont 1,74 millions de premium Audi, plus de 190.000 Porsche et plus de 11.000 Bentley). Durant l'exercice 2014, PSA a vendu 2,939 millions de véhicules à travers le monde (+ 4,3% par rapport à 2013) dont 734.000 en Chine. PSA vend cinq fois moins de voitures en Chine que VAG.

Et on dirait que ça te rend heureux ...

C'est très bien qu'ils puissent trouver là bas un relais de croissance, et espérons que ce soit durable.

Par contre je ne comprends pas trop : les mêmes qui pensent vomir sur PSA en parlant des 15% détenus par Dongfeng sont muets lorsque Volvo est contrôlé à 100% par un constructeur chinois.

Par

En réponse à -Nicolas-

Tant mieux, qu'ils gardent la gardent, leur Qoros.

Ça fait 10 ans qu'on entend parler de l'invasion des automobiles chinoises, et toujours rien, on ne va pas s'en plaindre.

Totalement d'accord.

Par

les chinois veulent rouler en voiture européenne, et les chinois veulent vendre des voitures aux européens... Bon ben ca va pas être facile pour Qoros.

Qoros aurait été bien inspiré de créer sa marque en Europe pour vendre en Asie....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité