Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Quand le bruit des routes oblige les oiseaux à adapter leur chantLa pollution sonore est responsable de bien des maux dans la nature ; les baleines se perdent, les poissons s'éloignent de leur habitat et les calamars géants sont dérangés, voire tués, par le bruit des sonars des bateaux. Plus proche de nous,

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Toutes les memes, les femelles :D

Par Anonyme

Nous sommes clairement en tord mais, qu'en savions nous au moment où l'homme donnait naissance à l'automobile? Rien du tout. C'est donc un accident que nous ne pouvons corriger, juste essayer de réparer un peu les dégâts... Et je vois mal comment à part en roulant tous en chariotes électriques qui ne font pas le moindre bruit... La "joie" quoi

Par

OSBLC :jap:

L'avantage avec le bruit des bagnoles, c'est qu'on est plus emmerder par le bruit des oiseaux :oui:

Par §lio138pH

"Et je vois mal comment à part en roulant tous en chariotes électriques qui ne font pas le moindre bruit... La "joie" quoi"

Encore une fois la preuve de la bétise humaine,le monde se casse la gueule, tout fout le camp, et il y encore un crétin pour venir nous parler du plaisir à conduire son moteur thermique. Quand c'est une question de vie ou de mort, il est plus question de plaisir, il faut sauver les espèce point barre.

Par

Non mais on s'en fout, vraiment

Aller sur le forum d'Europe Ecologie :oui:

Par Anonyme

Tiens, Brigitte Bardot laisse des coms sur Caradisiac maintenant

Par

hormis en ville, les 3/4 du bruit provient des pneus, ce n'est donc pas une question de moteur mais de voiture, alors tous au vélo :D

Par Anonyme

"Non mais on s'en fout, vraiment"

Le problème c est qu après on se retrouve avec le cancer des couilles et on e sait pas pourquoi ....

dans le meme genre tout le monde balance son plastique partout et en a rien a f***** ,résultat les poissons dans les fleuves ont 7 plastiques différents, les fruits arrosés a l eau du rhone sont contaminés au PCB etc

Et après je vous laisse imaginer qui est le consommateur au bout.

Ca me fascine toujours l allure a laquelle l homme scie la branche sur laquelle il est assis:jap:

"Vas y magne toi le cul robert ,prends la tronconneuse ca va mieux!!"

Bigard:ptdr:

Par Anonyme

Le positif de cet article, c'est qu'il démontre une nouvelle fois la théorie de l'évolution de Charles Darwin, mais ne modifiera malheureusement pas le chant des grenouilles de bénitier. à méditer.

Par Anonyme

euhh la théorie de darwin??? dans ma famille nous pratiquons la natation haut niveau depuis 3 générations et mes gosses n'ont toujours pas attrapé de branchies ou de palmes entre les doigts...

c'est de l'adaptation de la part des oiseaux pas de la mutation

Par Anonyme

Que voilà de bien beaux oiseaux. Le bruit vient certes des peuneus, mais aussi et surtout des pots d'échappement mal conçus et mal installés, et des moteurs très mal entretenus, et des rapports trop hauts qui font crier les matériaux.

Il y a du bruit automobile parce que ceux qui conduisent ont eux-mêmes la culture du bruit. Voici l'esplicâtion. Les prolos se reproduisant en grand nombre, nous avons en ville une majorité d'habitants qui, faute d'éducation et de culture, valorisent la culture du bruit : télé à fond en permanence, voix criardes, portes qui claquent, pieds de chaises qui raclent le carrelage (en appartement, on se demande un peu...), couverts qui claquent sur les assiettes, etc. Ces gens ne connaissent pas le silence, ils en ont d'ailleurs peur parce qu'il révèlerait leur vide intérieur et leur laideur naturelle.

Alors quand ces personnes prennent leur voiture, ils claquent la porte, roulent avec un haut régime moteur, crisent des peuneus, mettent la radio ou le mp3 à fond, klaxonnent et s'arrange pour que leur pot éructe la valorisante pétarade, celle qui attire la femelle de même culture.

Par

La nature qui s'adapte aux conditions, quoi de plus naturel finalement. N'ayons pas peur des projets humains, la Nature sait s'adapter.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité