Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Des bateaux équipés d'anciennes batteries Renault bientôt sur la SeineLes touristes de passage à Paris pourront dès l'année prochaine embarquer à bord de bateaux très spéciaux sur la Seine. L'entreprise Seine Alliance proposera en effet des visites sur l'eau à bord de plusieurs Black Swan animés par un moteur électrique alimenté par d'anciennes batteries Renault.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Recycler les batteries c'est tellement un gros problème qu'on ne sait pas ou les foutre.... Des bateaux? Comme si il y avait autant de bateau que de véhicules en circulation... Bref

Par

Le propriétaire d'une voiture électrique serait content de récupérer ses vieilles batteries pour qu'elles stockent l'énergie de ses panneaux solaires emmagasinée la journée pour recharger la voiture la nuit et faire tourner la pompe à chaleur avec le surplus.

Par

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

Par

En réponse à narmer

Le propriétaire d'une voiture électrique serait content de récupérer ses vieilles batteries pour qu'elles stockent l'énergie de ses panneaux solaires emmagasinée la journée pour recharger la voiture la nuit et faire tourner la pompe à chaleur avec le surplus.

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

Par

En réponse à DonaldLove

Recycler les batteries c'est tellement un gros problème qu'on ne sait pas ou les foutre.... Des bateaux? Comme si il y avait autant de bateau que de véhicules en circulation... Bref

Je pense que ça viendra.

Il y a des débouchés.

Il faut que ça se mette en place.

Le plus pertinent reste celui du stockage à domicile.

Par

C'est une bonne idée mais le bateau présenté en photo est, par sa carène, un gouffre à énergie ! Il devraient plutôt concevoir des bateaux spéciaux adaptés pour l'énergie électrique ( motorisation, batteries ), ce serait beaucoup plus efficace dans l'utilisation de batteries usagées aux performances faiblissantes .

Par

2 heure d'usage par tranche de 5 heures permet au mieux 3 sorties un jour d'été. Pas sur de la rentabilité.

Par

Quid de la circulation sur la Seine ? Après les bateaux mouches, les bateaux taxis, les futurs hydrodoil et maintenant les bateaux électriques, le bordel sur les rives va t'il se propager sur la Seine ?

Dans le cerveau d'un politique? ce n'est pas un problème..

Par

En réponse à FlyAkwa

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

Vous habitez dans une cave pour dire cela ?

Pour info il y a plus d'installation d'auto consommation en Belgique, qu'en France. Serait parce que la Belgique est au sud ?

Par

En réponse à manu.lille

Vous habitez dans une cave pour dire cela ?

Pour info il y a plus d'installation d'auto consommation en Belgique, qu'en France. Serait parce que la Belgique est au sud ?

Excellent, :bien:

Quand la bêtise des préjugés frappe .... le retour peut être cinglant

Par

En réponse à pdcsq

Je pense que ça viendra.

Il y a des débouchés.

Il faut que ça se mette en place.

Le plus pertinent reste celui du stockage à domicile.

Sans doute plus pertinent que le bateau à touristes, oui. Mais le marché des voitures c'est plus de 2 Million de caisses neuves par an. A cela, il faudra rajouter les motos/scooters/utilitaires...

Au vu du nombre de pavillons particuliers où il ferait sens d'installer des systèmes de panneaux photovoltaïques + batteries de stockage, c'est juste énorme. Tous les ans!

Et ne pas oublier qu'on perd une quantité substantielle d’énergie sur un cycle de charge/décharge depuis le courant alternatif. Au moins 20% à l'heure actuelle...

L'idée de réutiliser une part significative des anciennes batteries de VE à terme est belle, mais parfaitement illusoire.

Par

En réponse à FlyAkwa

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

Le savoir c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale. Revoyez les lois d'Archimède et renseignez-vous sur la technologie photovoltaïque plutôt que de sortir des inepties.

Par

Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie, c'est bien le cas du bateau et de l'avion. La traînée hydro augmentant en fonction du déplacement d'une part et fonction de la sustentation des ailes de l'autre....

Il suffit de voir les barges à vide foncer sur la Seine et avancer à peine plus vite qu'un piéton quand elles sont chargées à bloc...

Par

En réponse à FlyAkwa

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

Toi y en a pas bien comprendre le fonctionnement d'un bateau

et pas bien comprendre non plus le principe de la poussée d’Archimède.

.

Deja les gars calmez vous sur le poid, je vous rappel qu’énormément de bateau ont des quille en beton quand ce n'est pas en uranium appauvrie.

.

Evidemment que l'electrique pour de la navigation fluviale c'est une excelente alternative.

Et si on peut prendre des batteries trop usées pour l'automobile, c'est justement parceque l'on peut en mettre bien plus.

Par

En réponse à Philippe2446

Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie, c'est bien le cas du bateau et de l'avion. La traînée hydro augmentant en fonction du déplacement d'une part et fonction de la sustentation des ailes de l'autre....

Il suffit de voir les barges à vide foncer sur la Seine et avancer à peine plus vite qu'un piéton quand elles sont chargées à bloc...

"Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie.... c'est bien le cas du bateau ..."

.

.

C'est totalement faux...Aucun moyen de transport ne permet de bouger une masse plus grande avec aussi peut d'energie que le transport naval et fluvial.

.

Je rappelle que les péniches chargées de plusieurs dizaines de tonnes ont longtemps été tirées sur les chemins de halage par un cheval seul..

Par

En réponse à Philippe2446

Sans doute plus pertinent que le bateau à touristes, oui. Mais le marché des voitures c'est plus de 2 Million de caisses neuves par an. A cela, il faudra rajouter les motos/scooters/utilitaires...

Au vu du nombre de pavillons particuliers où il ferait sens d'installer des systèmes de panneaux photovoltaïques + batteries de stockage, c'est juste énorme. Tous les ans!

Et ne pas oublier qu'on perd une quantité substantielle d’énergie sur un cycle de charge/décharge depuis le courant alternatif. Au moins 20% à l'heure actuelle...

L'idée de réutiliser une part significative des anciennes batteries de VE à terme est belle, mais parfaitement illusoire.

C'est juste faux....

Mais c'est pas grave.

Par

En réponse à narmer

Le propriétaire d'une voiture électrique serait content de récupérer ses vieilles batteries pour qu'elles stockent l'énergie de ses panneaux solaires emmagasinée la journée pour recharger la voiture la nuit et faire tourner la pompe à chaleur avec le surplus.

Tesla le propose deja ...

Par

eh oui les premeires batteries des zozos rendent l'ame ou perdent 20% d'autonomie..

déjà que avec 150 bornes c'était pas beaucoup..

et c'est invendable en occaze...!!

donc renault obligé d'upgrader pour fourguer les zozos du parc vo!!

quoi faire de les vielles?

les recycler?

c'est un cout!..

les filer à un casseur gratos? pas bon çà pourrait donner à certains l'idée de convertir leur vielle thermique à pas cher!!

alors le bateau..

évidemment c'est 2H d'autonomie à 10 km/H avec un moteur de 80cv..

et faut 2h de recharge...

le rendement est pas terrible...

il faut donc 2 bateaux electrique pour faire le boulot d'un thermique...

mais bon dans 5 ans...

ils récupereront les batteries de la ZE... la ils pourront tenir 4H lol...

Par

En réponse à nous75again

"Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie.... c'est bien le cas du bateau ..."

.

.

C'est totalement faux...Aucun moyen de transport ne permet de bouger une masse plus grande avec aussi peut d'energie que le transport naval et fluvial.

.

Je rappelle que les péniches chargées de plusieurs dizaines de tonnes ont longtemps été tirées sur les chemins de halage par un cheval seul..

c'est pas faux..

par contre l'autonomie en electrique en bateau c'est 2h!!

soit 2O kms... à 10 km/H!!

si tu tourne pas au ralenti.. avec ton bateau electrique..

exemple en mer..

car sur la seine la vitesse est limitée et trés basse...

bin en mer avec un 80cv électrique à 40 km/h tu tiendra pas 20mns...

l'électrique c'est trés bien mais à petite vitesse...

en ville en voiture...

et en bateau sur la seine...

bouger de l'eau rapidement demande énormément d'energie..!!!

Par

En réponse à FlyAkwa

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

"Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker."

L'Allemagne produit 7,1 % de son electricité avec du Photovoltaique...

Sans doute grace à son exceptionel ensoleillement tres superieur à celui du sud de la France...

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_Allemagne

Par

En réponse à gignac31

c'est pas faux..

par contre l'autonomie en electrique en bateau c'est 2h!!

soit 2O kms... à 10 km/H!!

si tu tourne pas au ralenti.. avec ton bateau electrique..

exemple en mer..

car sur la seine la vitesse est limitée et trés basse...

bin en mer avec un 80cv électrique à 40 km/h tu tiendra pas 20mns...

l'électrique c'est trés bien mais à petite vitesse...

en ville en voiture...

et en bateau sur la seine...

bouger de l'eau rapidement demande énormément d'energie..!!!

Putain mais t'y connais tellement quedal

et tu fait des affirmations tellement péremptoires et pleine de conneries...

...

Tiens apprend un peut :

https://www.nicols.com/bateau-fluvial/electriques

Par

Je viens de lire l'article sur le classé G électrique et je tombe sur des hors-bords électriques, on se fout de qui, c'est le 2er avril ?

Par

En réponse à gignac31

c'est pas faux..

par contre l'autonomie en electrique en bateau c'est 2h!!

soit 2O kms... à 10 km/H!!

si tu tourne pas au ralenti.. avec ton bateau electrique..

exemple en mer..

car sur la seine la vitesse est limitée et trés basse...

bin en mer avec un 80cv électrique à 40 km/h tu tiendra pas 20mns...

l'électrique c'est trés bien mais à petite vitesse...

en ville en voiture...

et en bateau sur la seine...

bouger de l'eau rapidement demande énormément d'energie..!!!

Les spitz (bateaux de 39m de longueur avec un tonnage : 250 à 400 t ou 14 camions environ) ont des moteurs diesel de 175 à 250 ch ....

Les premières péniches avaient des moteurs de 20 à 90 ch !

Par

En réponse à nous75again

"Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie.... c'est bien le cas du bateau ..."

.

.

C'est totalement faux...Aucun moyen de transport ne permet de bouger une masse plus grande avec aussi peut d'energie que le transport naval et fluvial.

.

Je rappelle que les péniches chargées de plusieurs dizaines de tonnes ont longtemps été tirées sur les chemins de halage par un cheval seul..

Ah oui c’est vrai et on a tous eu une batterie sur notre voiture tro faible pour la démarrer mais suffisante pour faire fonctionner les essuie glace et autre ventilateur de chauffage la demande en ampèrage n’est pas la même suivant l’effort demandé pour actionner un démarreur la batterie doit fournir un très fort amperage

Par contre pour actionner un moteur d’essuie-glace ou le ventilateur de chauffage la demande est plus faible et une batterie peu mettre bien plus de temps à se décharger en fournissant un effort moyen en continu plutôt qu’un effort important de courte durée

Voilà pourUoi Renault rachète votre vieille batterie jusqu’à 20 euros en ce moment on a la chance de la retrouver sur un bateau

Par

En réponse à FlyAkwa

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

Une batterie qui coulent en rivière est plus facilement récupérable que de l'essence qui flotte.

Par

En réponse à FlyAkwa

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

J'habite à 15 kms de Lille et mes panneaux solaires produisent très bien.

Par

En réponse à nous75again

"Si il y a 2 moyens de transport où le poids a un impact gigantesque sur la conso et donc l'autonomie.... c'est bien le cas du bateau ..."

.

.

C'est totalement faux...Aucun moyen de transport ne permet de bouger une masse plus grande avec aussi peut d'energie que le transport naval et fluvial.

.

Je rappelle que les péniches chargées de plusieurs dizaines de tonnes ont longtemps été tirées sur les chemins de halage par un cheval seul..

Non. C'est vrai. Ce qui sauve l'efficience du transport fluvial, c'est sa lenteur. Et comme les frottement hydro comme aéro croissent en fonction du carré de la vitesse, ça devient très efficace pour balader de lourdes charges.

Essaye de transporter 4 passagers en bateau à 100 km/h en consommant 6l/100, voir.... Impossible!

Par

En réponse à LTN JXRXNX

Je viens de lire l'article sur le classé G électrique et je tombe sur des hors-bords électriques, on se fout de qui, c'est le 2er avril ?

Il ne fallait pas lire cet article s'il ne vous intéresse pas ! J'ai des difficultés à suivre votre logique. Enfin, bref !

Par

En réponse à DonaldLove

Recycler les batteries c'est tellement un gros problème qu'on ne sait pas ou les foutre.... Des bateaux? Comme si il y avait autant de bateau que de véhicules en circulation... Bref

C'est simplement un coup de pub, inutile de sortir vos théories de comptoir.

Par

En réponse à Kasimirlaine

Quid de la circulation sur la Seine ? Après les bateaux mouches, les bateaux taxis, les futurs hydrodoil et maintenant les bateaux électriques, le bordel sur les rives va t'il se propager sur la Seine ?

Dans le cerveau d'un politique? ce n'est pas un problème..

Tu sais la circulation des bateaux sur la seine. à part les bobos ecolos parisiens ,tout le monde s en fout

Par

En réponse à LTN JXRXNX

Je viens de lire l'article sur le classé G électrique et je tombe sur des hors-bords électriques, on se fout de qui, c'est le 2er avril ?

C'est pas faux.

Et est-ce que tu as vu celui sur l intérieur de la nouvelle Skoda ? :fresh:

Par

En réponse à Lee_xoo

Le savoir c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale. Revoyez les lois d'Archimède et renseignez-vous sur la technologie photovoltaïque plutôt que de sortir des inepties.

Tu parles de confiture, toi tu n'as rien à étaler, c'est encore pire.

Et que vient faire le photovoltaïque là-dedans ?

Quant à la poussée d'Archimède, que tu mentionnes pour faire savant, elle est directement liée à la densité des matériaux justement (volume d'eau déplacé, tout ça).

Je crois que tu n'as surtout pas du tout compris ma réflexion.

Par

Formidable!!!! la Zoé est devenue un "hors-bord" .MDR !

Par

En réponse à gignac31

eh oui les premeires batteries des zozos rendent l'ame ou perdent 20% d'autonomie..

déjà que avec 150 bornes c'était pas beaucoup..

et c'est invendable en occaze...!!

donc renault obligé d'upgrader pour fourguer les zozos du parc vo!!

quoi faire de les vielles?

les recycler?

c'est un cout!..

les filer à un casseur gratos? pas bon çà pourrait donner à certains l'idée de convertir leur vielle thermique à pas cher!!

alors le bateau..

évidemment c'est 2H d'autonomie à 10 km/H avec un moteur de 80cv..

et faut 2h de recharge...

le rendement est pas terrible...

il faut donc 2 bateaux electrique pour faire le boulot d'un thermique...

mais bon dans 5 ans...

ils récupereront les batteries de la ZE... la ils pourront tenir 4H lol...

Les premières batteries de la Zoé ne servent pas qu'aux bateaux renseignez-vous.

Par

En réponse à nous75again

Tesla le propose deja ...

Tesla propose beaucoup de chose mais souvent on ne voit rien arriver. Le Hype c'est peut être bien, mais le concret c'est mieux.

Vu que le recyclage est proche de zéro, ce qui est un problème dont personne ne veux parler, les mettre a domicile en stockage solaire semble en effet une excellente idée. Mais il y a moult d'excellentes idées qui ne voit le jour en raison d'une implémentation irréalisable.

C'est dans le détail que l'on saura si oui ou non c'est effectivement une chose à faire.

Comme ça, j'en voit quelques unes. Des batteries à 70% Tesla (ou autres) à combien ? Elles durent combien de temps ? Le rendement résiduel ? Quid de la sécurité en cas d'incendie (de batterie ou autre). Il y en a d'autres des questions à résoudre avant de se lancer.

Qui se charge du réseau (le smart grid) ? En Californie, par exemple, PG&E n'a même plus les moyens de la maintenance des transfo déjà installés; ils brûlent, ça fait des morts et des villes carbonisés (Sonoma, Paradise) mais il peut pas. Et la Californie c'est pas le plus pauvres des états... alors des batteries, un smart grid en plus ? Comment ?

Pour la France, il n'y a plus un rond pour ce genre de plan dantesque, d'ailleurs, on ne fait plus de "plan" depuis un baille, juste des annonces. Faut être positif ok mais aussi un peu réaliste.

Quoi qu'il adviennent, le problème du recyclage demeure, après usage (après combien de temps et de kwh chargé/restitué ?). On va pas les enterrer ces batteries comme on fait avec les balles de papier lorsque le cours baisse.

Par

En réponse à Debian

Tesla propose beaucoup de chose mais souvent on ne voit rien arriver. Le Hype c'est peut être bien, mais le concret c'est mieux.

Vu que le recyclage est proche de zéro, ce qui est un problème dont personne ne veux parler, les mettre a domicile en stockage solaire semble en effet une excellente idée. Mais il y a moult d'excellentes idées qui ne voit le jour en raison d'une implémentation irréalisable.

C'est dans le détail que l'on saura si oui ou non c'est effectivement une chose à faire.

Comme ça, j'en voit quelques unes. Des batteries à 70% Tesla (ou autres) à combien ? Elles durent combien de temps ? Le rendement résiduel ? Quid de la sécurité en cas d'incendie (de batterie ou autre). Il y en a d'autres des questions à résoudre avant de se lancer.

Qui se charge du réseau (le smart grid) ? En Californie, par exemple, PG&E n'a même plus les moyens de la maintenance des transfo déjà installés; ils brûlent, ça fait des morts et des villes carbonisés (Sonoma, Paradise) mais il peut pas. Et la Californie c'est pas le plus pauvres des états... alors des batteries, un smart grid en plus ? Comment ?

Pour la France, il n'y a plus un rond pour ce genre de plan dantesque, d'ailleurs, on ne fait plus de "plan" depuis un baille, juste des annonces. Faut être positif ok mais aussi un peu réaliste.

Quoi qu'il adviennent, le problème du recyclage demeure, après usage (après combien de temps et de kwh chargé/restitué ?). On va pas les enterrer ces batteries comme on fait avec les balles de papier lorsque le cours baisse.

Une batterie lithium est pourtant plus facile à recycler qu'une batterie au plomb ou Ni cd Ni mh ultra toxiques, est ce que tu t’inquiètes des millions de batteries au plomb/acide produites par an pour les bagnoles thermiques ou autres? non, la batterie au plomb représente 70% du marché mondial, quand même... mais là personne pour en parler ou s’inquiéter et ça fait des décennies que ça dure...

Mais bizarrement dés que ça a un rapport quelconque avec le VE qui gêne le business de la bouffe pétrole thermique ou du fossile, le solaire ou le renouvelable c de la daube, le smartgrid c impossible, la batterie de stockage ne sert à rien, etc...

On sait parfaitement recycler les batteries au lithium (98%) mais il n'y a aucune obligation pour les fabricants de les recycler, ils preferent utiliser du lithium extrait car le cour est moins cher que celui recyclé, surtout pour la téléphonie/informatique, et il n'y a pas de marché pour les batteries de VE car pour la plupart elles sont encore en cours d'utilisation, et dans un VE on change la batterie < à 70%, les batteries sont loin d’être morte, donc explique moi comment tu vas mettre sur pied une filière de recyclage sans batteries à recycler (pour l'instant)???

Quand à l'état remplacer nos centrales nucléaires en fin de vie avec des EPR, calcul combien ça va couter??? sans compter les approvisionnements en uranium de + en + problématiques, l'enfouissement des déchets et le démantèlement des anciennes centrales??? des centaines de milliards €... juste avec le prix d'1 seul EPR (13MM€), combien de foyers équipés en RnV et batterie de stockage pour soulager le réseau???

L'état est tiraillé entre 2 options, le nucléaire d'un coté qui permet de garder le monopole énergétique mais dont la rentabilité est nulle et en déficit, ou le RnV de + en + rentable et dont le potentiel de progression est énorme, mais ils perdront le monopole... technologiquement le RnV a déjà gagné, car pas de combustible, infrastructures bon marché qu'on peut installer absolument partout sans danger, etc... mais si c pour importer du chinois à 2 balles pour équiper les foyers français ce n'est pas la peine, c pour ça qu'on parle d'Airbus de la batterie, et de remettre sur pied une industrie du RnV, donc nos futurs emplois...

Par

En réponse à mdb92

Une batterie lithium est pourtant plus facile à recycler qu'une batterie au plomb ou Ni cd Ni mh ultra toxiques, est ce que tu t’inquiètes des millions de batteries au plomb/acide produites par an pour les bagnoles thermiques ou autres? non, la batterie au plomb représente 70% du marché mondial, quand même... mais là personne pour en parler ou s’inquiéter et ça fait des décennies que ça dure...

Mais bizarrement dés que ça a un rapport quelconque avec le VE qui gêne le business de la bouffe pétrole thermique ou du fossile, le solaire ou le renouvelable c de la daube, le smartgrid c impossible, la batterie de stockage ne sert à rien, etc...

On sait parfaitement recycler les batteries au lithium (98%) mais il n'y a aucune obligation pour les fabricants de les recycler, ils preferent utiliser du lithium extrait car le cour est moins cher que celui recyclé, surtout pour la téléphonie/informatique, et il n'y a pas de marché pour les batteries de VE car pour la plupart elles sont encore en cours d'utilisation, et dans un VE on change la batterie < à 70%, les batteries sont loin d’être morte, donc explique moi comment tu vas mettre sur pied une filière de recyclage sans batteries à recycler (pour l'instant)???

Quand à l'état remplacer nos centrales nucléaires en fin de vie avec des EPR, calcul combien ça va couter??? sans compter les approvisionnements en uranium de + en + problématiques, l'enfouissement des déchets et le démantèlement des anciennes centrales??? des centaines de milliards €... juste avec le prix d'1 seul EPR (13MM€), combien de foyers équipés en RnV et batterie de stockage pour soulager le réseau???

L'état est tiraillé entre 2 options, le nucléaire d'un coté qui permet de garder le monopole énergétique mais dont la rentabilité est nulle et en déficit, ou le RnV de + en + rentable et dont le potentiel de progression est énorme, mais ils perdront le monopole... technologiquement le RnV a déjà gagné, car pas de combustible, infrastructures bon marché qu'on peut installer absolument partout sans danger, etc... mais si c pour importer du chinois à 2 balles pour équiper les foyers français ce n'est pas la peine, c pour ça qu'on parle d'Airbus de la batterie, et de remettre sur pied une industrie du RnV, donc nos futurs emplois...

Non je m’inquiète pas des millions de batteries au plomb/acide. Je devrait ?

Il me semble qu'elles sont recyclées à 100% au dernières nouvelles et ceci depuis un bout de temps et heureusement vu la toxicité. Le Li-ion c'est recyclé. Environ 1% seulement aujourd'hui. Le problème est le coût en effet. L' autre problème est la qualité du Lithium recycle. ce qui explique que parmi ces ~1%, il y a 0% qui retourne dans une batterie. C'est donc un recyclage à 0% dans la logique du recyclage. Ce que l'on appel recyclage n'est pas une réalité de nos jours, c'est juste un concept et personne n'a démontré que c'était possible encore, quand à essayer... dommage.

Personnellement, je n'ai aucune idée de la durée de vie résiduelle d'une batterie a 70%. Il n'y a pas foule de papier sur la question. Je vois sur l'informatique portable qu'après 8/10 ans, c'est mort de la mort classique de toutes les batteries, soit d'un coup, soit petit à petit par perte de capacité jusqu'à presque zéro.

Alors se payer une voiture (Tesla) dont ou vous dit que les batteries vont faire 300 000 voir 800 000 mais qu'on vous les garantie à 70% que 8 ans jusqu'à 160 000 a 200 000 suivant modèle (curieux d'ailleurs d'avoir ce genre de delta mais bon), je me pose des questions.

Ce que je suis certains, c'est que hors garantie, c'est à vous de tout payer, quelques soit les promesses.

Si le projet de batteries à domicile est viable pourquoi pas. Cela à l'air tentant. Mais il faut le démontrer avant d'y investir des milliards.

Pour le moment, il y a plus rentable et plus urgent à faire: réduire la consommation de façon drastique, une des première mesure, l'énergie de chauffage des bâtiments, il y en a d'autres notamment sur la mobilité mais mettre des batteries partout ne va pas aider, on est juste dans une logique de toujours plus de tout, la physique nous dit que ça peut pas marcher. C'est tout.

Par

Tu sais, Debian, mdb il n'est pas à cela près. Après tout, non-recyclabilité ça rime bien avec toxicité...Ah, non, ce n'est pas la même chose? :bah:

Par

Des bateaux au design rétro seraient plus en accord avec l'architecture locale, que ce modèle noir sinistre et dénué de style propre...

Par

En réponse à Philippe2446

Non. C'est vrai. Ce qui sauve l'efficience du transport fluvial, c'est sa lenteur. Et comme les frottement hydro comme aéro croissent en fonction du carré de la vitesse, ça devient très efficace pour balader de lourdes charges.

Essaye de transporter 4 passagers en bateau à 100 km/h en consommant 6l/100, voir.... Impossible!

"Non. C'est vrai. Ce qui sauve l'efficience du transport fluvial, c'est sa lenteur. Et comme les frottement hydro comme aéro croissent en fonction du carré de la vitesse, ça devient très efficace pour balader de lourdes charges.

Essaye de transporter 4 passagers en bateau à 100 km/h en consommant 6l/100, voir.... Impossible!"

N'importe quoi...

La vitesse moyenne en Ile De France pour un véhicule est au maximum de 38 km/h

dans Paris on descend à 25 km/h

encore plus dans ces conditions,

il est impossible pour un transport terrestre d’être plus efficient qu'un transport fluvial.

Par

En effet Philippe, parfois c'est pas facile ici. Même sortir 2+2=4 devient risqué lorsque ça colle pas avec les rêves de quelques uns. Et la on nous ressort des jouets électriques, comme pour les gosses a Noël et tout le monde est content. Que la vie est belle.

Par

En réponse à FlyAkwa

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

en même temps, la longueur de la Seine à Paris, c'est quoi? quelques kilomètres ?

et en plus, la vitesse max autorisée y est de moins de 10 noeuds, je crois.:bah:

Par

En réponse à Debian

Non je m’inquiète pas des millions de batteries au plomb/acide. Je devrait ?

Il me semble qu'elles sont recyclées à 100% au dernières nouvelles et ceci depuis un bout de temps et heureusement vu la toxicité. Le Li-ion c'est recyclé. Environ 1% seulement aujourd'hui. Le problème est le coût en effet. L' autre problème est la qualité du Lithium recycle. ce qui explique que parmi ces ~1%, il y a 0% qui retourne dans une batterie. C'est donc un recyclage à 0% dans la logique du recyclage. Ce que l'on appel recyclage n'est pas une réalité de nos jours, c'est juste un concept et personne n'a démontré que c'était possible encore, quand à essayer... dommage.

Personnellement, je n'ai aucune idée de la durée de vie résiduelle d'une batterie a 70%. Il n'y a pas foule de papier sur la question. Je vois sur l'informatique portable qu'après 8/10 ans, c'est mort de la mort classique de toutes les batteries, soit d'un coup, soit petit à petit par perte de capacité jusqu'à presque zéro.

Alors se payer une voiture (Tesla) dont ou vous dit que les batteries vont faire 300 000 voir 800 000 mais qu'on vous les garantie à 70% que 8 ans jusqu'à 160 000 a 200 000 suivant modèle (curieux d'ailleurs d'avoir ce genre de delta mais bon), je me pose des questions.

Ce que je suis certains, c'est que hors garantie, c'est à vous de tout payer, quelques soit les promesses.

Si le projet de batteries à domicile est viable pourquoi pas. Cela à l'air tentant. Mais il faut le démontrer avant d'y investir des milliards.

Pour le moment, il y a plus rentable et plus urgent à faire: réduire la consommation de façon drastique, une des première mesure, l'énergie de chauffage des bâtiments, il y en a d'autres notamment sur la mobilité mais mettre des batteries partout ne va pas aider, on est juste dans une logique de toujours plus de tout, la physique nous dit que ça peut pas marcher. C'est tout.

Non les batteries plomb/acide ne sont pas recyclées à 100%, la minimum législatif est plutôt de 70%... les Ni cd ont été interdites car trop toxiques... dans une plomb acide il y a quantité de métaux lourds mélangés à l'acide (je te laisse imaginer la galère que c pour séparer les éléments)... qu'il n'y a pas dans les lithiums... donc oui tu devrais t'inquiéter de ou passent les +-30% résiduels d'une batterie au plomb après recyclage...

Tu ne peux tout simplement pas comparer une batterie de téléphone ou ordi avec une batterie de traction ni même de stockage, celle pour téléphone portable est mono cellule low-cost confinée sans refroidissement ni aération, en recharge lente sans aucun contrôle de température donc sans BMS, c du pur jetable pour que ça ne dure pas trop longtemps... rien avoir.

En plus les batteries de traction/stockage n'ont plus la même technologie que celles de l'électronique grand public...

Tes questions sont légitimes, mais la technologie s'améliore sans cesse, même pour les batteries actuelles... la grande différence entre il y a 10 ans (ou il n'y avait presque personne sauf l'armée et aérospatial) et aujourd'hui c qu'absolument tout le monde s'y est mis... avec les budgets qui vont avec, le R&D est très intense partout dans le monde... car la batterie est devenue ultra stratégique industriellement, c une véritable guerre technologique qui c engagée entre l'Asie, les USA et l'Europe...

Aucune chance pour que ça en reste là...

Par

Bon y'avait déjà assez de batteries de Leaf rebutées pour en mettre dans des stades, et y'a à priori assez de batteries de Renault Z.E déclassées pour qu'on cherche à les bazarder dans des bateaux dont l'usage sera tout sauf intensif.

Ça fait combien de temps que c'est produit déjà? :voyons:

Par

En réponse à nous75again

"Non. C'est vrai. Ce qui sauve l'efficience du transport fluvial, c'est sa lenteur. Et comme les frottement hydro comme aéro croissent en fonction du carré de la vitesse, ça devient très efficace pour balader de lourdes charges.

Essaye de transporter 4 passagers en bateau à 100 km/h en consommant 6l/100, voir.... Impossible!"

N'importe quoi...

La vitesse moyenne en Ile De France pour un véhicule est au maximum de 38 km/h

dans Paris on descend à 25 km/h

encore plus dans ces conditions,

il est impossible pour un transport terrestre d’être plus efficient qu'un transport fluvial.

C'est une moyenne! Essaie de faire du transport fluvial à 38 de moyenne pour voir, qu'on rigole un peu. L'accostage c'est 2min minimum. 1 min pour quitter le quai. Compare ça à un bus ou à un taxi, voir...

C'est pour ça que le batobus parisien est pour les touristes, tout comme ce truc là. Il y avait bien un "Vogueo " en projet pour jouer les métros fluviaux... Abandonné.

Et ce n'est pas par hasard que si tu veux des bananes cueillies mûres à 5000km d'ici, elles arrivent par avion et coûtent 10€/kg. C'est bien parce que le transport par voie maritime à quelques malheureux 30km/h de vitesse de croisière (pas moyenne!) prend une bonne semaine ou plus (pas non plus une ligne droite...) plus transbordement/logistique. Et pourquoi crois-tu que ce soit si lent? Parce qu'un navire qui ferait du 40 nœuds ou plus (les bâtiments militaires en sont largement capables), soit 70km/h, ça consomme beaucoup trop...

Par

En réponse à Philippe2446

C'est une moyenne! Essaie de faire du transport fluvial à 38 de moyenne pour voir, qu'on rigole un peu. L'accostage c'est 2min minimum. 1 min pour quitter le quai. Compare ça à un bus ou à un taxi, voir...

C'est pour ça que le batobus parisien est pour les touristes, tout comme ce truc là. Il y avait bien un "Vogueo " en projet pour jouer les métros fluviaux... Abandonné.

Et ce n'est pas par hasard que si tu veux des bananes cueillies mûres à 5000km d'ici, elles arrivent par avion et coûtent 10€/kg. C'est bien parce que le transport par voie maritime à quelques malheureux 30km/h de vitesse de croisière (pas moyenne!) prend une bonne semaine ou plus (pas non plus une ligne droite...) plus transbordement/logistique. Et pourquoi crois-tu que ce soit si lent? Parce qu'un navire qui ferait du 40 nœuds ou plus (les bâtiments militaires en sont largement capables), soit 70km/h, ça consomme beaucoup trop...

ça fait aussi des vagues gênantes sur un fleuve. d'où une très forte limitation de vitesse à Paris.

Par

En réponse à Philippe2446

C'est une moyenne! Essaie de faire du transport fluvial à 38 de moyenne pour voir, qu'on rigole un peu. L'accostage c'est 2min minimum. 1 min pour quitter le quai. Compare ça à un bus ou à un taxi, voir...

C'est pour ça que le batobus parisien est pour les touristes, tout comme ce truc là. Il y avait bien un "Vogueo " en projet pour jouer les métros fluviaux... Abandonné.

Et ce n'est pas par hasard que si tu veux des bananes cueillies mûres à 5000km d'ici, elles arrivent par avion et coûtent 10€/kg. C'est bien parce que le transport par voie maritime à quelques malheureux 30km/h de vitesse de croisière (pas moyenne!) prend une bonne semaine ou plus (pas non plus une ligne droite...) plus transbordement/logistique. Et pourquoi crois-tu que ce soit si lent? Parce qu'un navire qui ferait du 40 nœuds ou plus (les bâtiments militaires en sont largement capables), soit 70km/h, ça consomme beaucoup trop...

Une tel méconnaissance des contraintes du transport est juste hallucinante.

Bon allez dans l'ordre

Avec un vehicule à quatre roues il est impossible d'aller plus vite que le reseau fluviale dans Paris

pour les endroits deservis par les fleuves et les canaux...

Et évidemment l'avantage s'accentue d'autant plus que le nombre de personne ou

la taille de la marchandise augmente.

.

Et la vitesse brute importe peut. Il est aussi tres difficile pour un vehicule à 4 roues

d'aller plus vite qu'un cycliste dans Paris intra-muros.

.

Apres tu compares le transport de marchandise sur longue distance avec l'avion....

C'est juste ridicule..

.

Par rappel le transport de fret entre la Chine et la France prend 45 jours

Mais chaque porte container te ramene l'equivalent de 10 à 20 000 poids lourds (container de 20 pieds)

En gros, un seul gros porte container actuel (les plus gros depassent 20 000 containers)

transporte certainement plus de marchandise par an à lui seul

que toute la flotte aerienne de marchandise mondiale.

Le 747-400 ERF, le top du transport de marchandise aerien civil

peut transporter maximum 120 tonnes de fret

soit la masse maxi d'à peine plus 3,6 containers....

Quand on te parle de temps de tranports, de dechargement

ou de pollution on oublie toujours de te rappeller la quantité tranporté...

Par

Je ne vois pas le rapport avec ce que je dis... Bien sûr que le transport maritime permet de transporter de grandes quantités de marchandises d'un coup pour un coût modéré. Où ais-je prétendu le contraire? Ce que j'affirme, c'est que pour Paris, pour le transport de personnes, le fluvial est structurellement inadapté: trop lent en vitesse de croisière (la réglementation joue un rôle) et trop lent en temps d'arrêt, et trop inefficace en terme de passagers.

Et pour des produits qui nous viennent d'Afrique, tu veux comparer le bateau avec quoi d'autre que l'avion? Le tuk tuk? Le pedalo?

Quand aux quantités transportées par le frêt aérien, tu as tout faux également.

https://fr.statista.com/statistiques/570741/plus-grands-aeroports-de-fret-dans-le-monde-en-volume/

Rien que l'aéroport de Hong Kong, c'est 5Mt de frêt/an... Ton porte-conteneur doit faire quelques 40 trajets transocéaniques par an à plein pour égaler un seul aéroport de frêt...

Par

En réponse à Philippe2446

Je ne vois pas le rapport avec ce que je dis... Bien sûr que le transport maritime permet de transporter de grandes quantités de marchandises d'un coup pour un coût modéré. Où ais-je prétendu le contraire? Ce que j'affirme, c'est que pour Paris, pour le transport de personnes, le fluvial est structurellement inadapté: trop lent en vitesse de croisière (la réglementation joue un rôle) et trop lent en temps d'arrêt, et trop inefficace en terme de passagers.

Et pour des produits qui nous viennent d'Afrique, tu veux comparer le bateau avec quoi d'autre que l'avion? Le tuk tuk? Le pedalo?

Quand aux quantités transportées par le frêt aérien, tu as tout faux également.

https://fr.statista.com/statistiques/570741/plus-grands-aeroports-de-fret-dans-le-monde-en-volume/

Rien que l'aéroport de Hong Kong, c'est 5Mt de frêt/an... Ton porte-conteneur doit faire quelques 40 trajets transocéaniques par an à plein pour égaler un seul aéroport de frêt...

"Je ne vois pas le rapport avec ce que je dis... Bien sûr que le transport maritime permet de transporter de grandes quantités de marchandises d'un coup pour un coût modéré. Où ais-je prétendu le contraire? "

.

Ton probleme c'est que tu ne vois que la vittesse de deplacement et pas le temps global effectif de transport...

Un grand porte container se charge en une journée, se decharge en une autre

au pire rajoutons deux jours de plus pour le dedouanement et la mise à disposition au client finale.

.

Ca veux dire qu'en 47 jours tu as transporté depuis la Chine et mise à disposition du client l'equivalent

de 5400 Boeing 747-400 ERF (encore un fois le plus gros transport de marchandise civil dispo)

et encore ca c'est l'optique la meilleure en ne tenant compte que de la masse ,

parceque niveau volume, je doute qu'un 747 puisse contenir le volume de 3,6 container "full size" marin.

.

Et la c'est que le debut du probleme.

Parceque tu vas aussi devoir gerer aussi apres le transport des container vers la destination final...

(qu'ils soient arrivé par avion ou par bateau)

.

Pour rappel un gros porte container balade l'equivalent de 20/25 000 poid lourds "full-size"

un cauchemard logistique...

.

Mais si tu utilises les voies fluviales là c'est juste 150 convoies fluviales,

qui peuvent decharger à l'entrée ou meme dans les grandes villes de destination..

Et la tu commence à entrevoir pourquoi les USA, la Chine, la Hollande ,la Belgique ou l'Allemagne

utilisent enormement le potentiel de leur voies navigables...

Alors que nous nous avons decidé de tous faire pour privilegier la route malgres un potentiel

de transport naval et fluvial sans equivalent dans le monde .

.

Si nos anciens avaient mis toutes les grandes villes francaises

pres de ports fluviaux ou marins c'est peut etre pas un hasard...

Par

Mais tu as raison!!! Je ne remets pas ce que tu dis en cause...

Il y a juste une évidence, c'est que le transport par voie maritime est structurellement lent. C'est tout ce que je voulais dire. Structurellement pas adapté, même sur des distances comparativement courtes, au transport de passagers (sauf quand on n'a vraiment pas le choix à l'exemple des ferries). L'autre exception, c'est évidemment le tourisme: le bateau est la meilleure façon qui soit de visiter Paris, vu le nombre de monuments qui sont sur les quais... Et l'article concerne le mini-marché des touristes argentés qui veulent visiter Paris par la Seine.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire