Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Des bateaux équipés d'anciennes batteries Renault bientôt sur la Seine

Les touristes de passage à Paris pourront dès l'année prochaine embarquer à bord de bateaux très spéciaux sur la Seine. L'entreprise Seine Alliance proposera en effet des visites sur l'eau à bord de plusieurs Black Swan animés par un moteur électrique alimenté par d'anciennes batteries Renault.

Des bateaux équipés d'anciennes batteries Renault bientôt sur la Seine

Bonnes pour la poubelle les batteries des anciennes voitures électriques ? Seine Alliance veut prouver le contraire en récupérant celles du constructeur Renault pour les installer dans les bateaux de sa flotte. Les premiers véhicules équipés ainsi navigueront sur la Seine pour les touristes en voyage à Paris dès l'année prochaine.

 

La manœuvre est le fruit d'un partenariat entre Seine Alliance, Renault et Green-Vision. L'évolution branchée repose sur une coque déjà connue de la firme italienne Tullio Abbate. Seine Alliance espère transformer l'intégralité de sa flotte de rivière à l'électrique d'ici 2024. Cette annonce est une première étape dans ce processus. D'après Renault, la recharge des bateaux prendra deux à trois heures. De quoi naviguer par la suite sur la Seine environ deux heures.

Des bateaux équipés d'anciennes batteries Renault bientôt sur la Seine

Détail intéressant : en plus de la suppression de l'échappement du bloc thermique traditionnel et de la réduction des coûts de fonctionnement, l'adoption de cette solution réduit le poids du bateau. L'ensemble composé de la batterie reconditionnée par Renault et du moteur pèse d'après Seine Alliance 278 kilos seulement. Un chiffre inférieur à celui du carburant logé dans les grands réservoirs des anciens bateaux thermiques.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Recycler les batteries c'est tellement un gros problème qu'on ne sait pas ou les foutre.... Des bateaux? Comme si il y avait autant de bateau que de véhicules en circulation... Bref

Par

Le propriétaire d'une voiture électrique serait content de récupérer ses vieilles batteries pour qu'elles stockent l'énergie de ses panneaux solaires emmagasinée la journée pour recharger la voiture la nuit et faire tourner la pompe à chaleur avec le surplus.

Par

Sauf que que sur un bateau on s'en fout du poids, c'est la densité qui compte...

Et le journaliste semble ignorer que l'essence flotte, mais que les batteries coulent...

Mais par contre la densité énergétique de l'essence est très supérieure à celle des batteries.

Ce qui signifie que s'ils ont réussi à mettre les batteries dans le bateau, celles-ci doivent prendre deux fois moins de place que les réservoirs d'essence pour un poids quasiment équivalent.

Ça signifie aussi que le bateau va passer d'une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres à deux dizaines seulement.

Par

En réponse à narmer

Le propriétaire d'une voiture électrique serait content de récupérer ses vieilles batteries pour qu'elles stockent l'énergie de ses panneaux solaires emmagasinée la journée pour recharger la voiture la nuit et faire tourner la pompe à chaleur avec le surplus.

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

Par

En réponse à DonaldLove

Recycler les batteries c'est tellement un gros problème qu'on ne sait pas ou les foutre.... Des bateaux? Comme si il y avait autant de bateau que de véhicules en circulation... Bref

Je pense que ça viendra.

Il y a des débouchés.

Il faut que ça se mette en place.

Le plus pertinent reste celui du stockage à domicile.

Par

C'est une bonne idée mais le bateau présenté en photo est, par sa carène, un gouffre à énergie ! Il devraient plutôt concevoir des bateaux spéciaux adaptés pour l'énergie électrique ( motorisation, batteries ), ce serait beaucoup plus efficace dans l'utilisation de batteries usagées aux performances faiblissantes .

Par

2 heure d'usage par tranche de 5 heures permet au mieux 3 sorties un jour d'été. Pas sur de la rentabilité.

Par

Quid de la circulation sur la Seine ? Après les bateaux mouches, les bateaux taxis, les futurs hydrodoil et maintenant les bateaux électriques, le bordel sur les rives va t'il se propager sur la Seine ?

Dans le cerveau d'un politique? ce n'est pas un problème..

Par

En réponse à FlyAkwa

Ceux qui habitent dans le sud peut-être.

Vu l'ensoleillement du reste de la France, les panneaux solaires ne produisent de toute façon rien, et il n'y a donc rien à stocker.

Vous habitez dans une cave pour dire cela ?

Pour info il y a plus d'installation d'auto consommation en Belgique, qu'en France. Serait parce que la Belgique est au sud ?

Par

En réponse à manu.lille

Vous habitez dans une cave pour dire cela ?

Pour info il y a plus d'installation d'auto consommation en Belgique, qu'en France. Serait parce que la Belgique est au sud ?

Excellent, :bien:

Quand la bêtise des préjugés frappe .... le retour peut être cinglant

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire