Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Sécurité routière : nouvelle réglementation pour protéger les piétons

Florent Ferrière

Sécurité routière : nouvelle réglementation pour protéger les piétons

Déposer un commentaire

Par

Gilets jaunes à vous jouer ! !

Par

Curieux de voir si les automobilistes respecterons les nouveaux signalement, l'idée est bonne mais espérer mettre en place un céder le passage en faveur des piétons est risqué.

Par

Pourquoi des pointillés de cédez le passage alors que vous devez OBLIGATOIREMENT vous arrêtez en cas de présence de piétons ?

30 ans que cela existe au Portugal et devant chaque passage clouté c'est une barre blanche de stop qui est peinte au sol.

Par

Il y a des endroits où cette mesure va prendre tout son sens…

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/inutilite-4887396.html

Par

6 point, c'est une folie. depuis la communication dessus, je vois à Paris des piétons qui se croient Roi du monde et qui traversent sans aucune précaution, aucune anticipation pour savoir si effectivement une voiture peut ou non raisonnablement s'arrêter pour leur laisser passage. il faut aussi communiquer vers les piétons, sur le risque à traverser. Cette politique d’opposer les "méchantes" voitures contre les "gentils" piétons risque de faire des dégâts.

Par

Il est vrai qu'un utilitaire (par exemple) garé devant un passage piéton obstrue considérablement la visibilité pour les piétons comme pour les conducteurs. Cette idée est mise en pratique ailleurs. Je me souviens notamment au Danemark où sont concernées les rues étroites de Copenhague.

Reste qu'en centre-ville, cela va encore diminuer le nombre de places...

Par

En réponse à franck8316

Gilets jaunes à vous jouer ! !

   

Jouer pour quoi, exactement ? Tu étais déjà censé t'arrêter, maintenant on te demandera juste de le faire à 1 ou 2 mètres du passage piéton. Ça change quoi exactement pour toi ?

Par

En réponse à ChristopheD92

6 point, c'est une folie. depuis la communication dessus, je vois à Paris des piétons qui se croient Roi du monde et qui traversent sans aucune précaution, aucune anticipation pour savoir si effectivement une voiture peut ou non raisonnablement s'arrêter pour leur laisser passage. il faut aussi communiquer vers les piétons, sur le risque à traverser. Cette politique d’opposer les "méchantes" voitures contre les "gentils" piétons risque de faire des dégâts.

   

Si ces piétons rois du monde traversent sur un passage piéton, ils ont la priorité. Pas "la priorité mais bon, pas là parce que le gars dans la citadine arrive un peu trop vite".

Si ils traversent en dehors des clous, en revanche, je crois qu'on a le droit de rouler dessus, non ? Je ne suis pas sur. J'aurais peut être du vérifier, d'ailleurs... :oops:

Par

En réponse à vespino1

Pourquoi des pointillés de cédez le passage alors que vous devez OBLIGATOIREMENT vous arrêtez en cas de présence de piétons ?

30 ans que cela existe au Portugal et devant chaque passage clouté c'est une barre blanche de stop qui est peinte au sol.

   

Bah parce qu'on ne doit s'arrêter QUE s'il y a un piéton... comme un cédez le passage quoi.

Par

En réponse à beniot9888

Si ces piétons rois du monde traversent sur un passage piéton, ils ont la priorité. Pas "la priorité mais bon, pas là parce que le gars dans la citadine arrive un peu trop vite".

Si ils traversent en dehors des clous, en revanche, je crois qu'on a le droit de rouler dessus, non ? Je ne suis pas sur. J'aurais peut être du vérifier, d'ailleurs... :oops:

   

Il me semble que le seul cas où le code de la route ne donne pas la priorité au piéton, c'est s'il traverse hors des clous à moins de 50m des dits clous. A vérifier.

Ceci dit prioritaire ou non, l'automobiliste n'a jamais le droit de rouler dessus :wink:

Par

Et pour les piétons quelles sont les contraintes?

Par

Le problème en France, c'est que le piéton ne respecte pas plus les règles que les conducteurs et d'ailleurs pourquoi serait-il différent, ils ont tous la même éducation basée sur la liberté non-négociable d'emmerder l'autre!!!

Car en France, c'est toujours, l'autre qui est le responsable...............

Par

Après que le traitement entre un piéton et un automobiliste soit à l'avantage du piéton c'est assez logique.

On défend le plus vulnérable. Un piéton n'a jamais écrasé une voiture que je sache. L'inverse est plus fréquent.

Personnellement, je m'arrête à chaque passage piéton quand il y a du monde, ça permet de faire un départ arrêté et de faire profiter du plaisir automobile également aux piétons. :ptèdr:

Concernant les piétons qui font n'importe quoi... y'en aura toujours, soyez maitre de votre véhicule, en ville quand il y a des piétons à proximité on lève le pied et comme ça même si un couillon bourré décide de traversé au milieu de la route n'importe comment et bien tu peux arrêter le véhicule sans soucis... du bon sens.

Le soucis des personnes lambda c'est que ne maîtrisant pas leur allure, ni le comportement de leur auto, les gens sont obnubilés par le comportement des piétons... :chut:

Par

En réponse à Kilston

Bah parce qu'on ne doit s'arrêter QUE s'il y a un piéton... comme un cédez le passage quoi.

   

Evidemment Kilston cela sous entendait qu'un quidam faisait le pied de grue en souhaitant traverser :roi: vous savez bien que la notion de "céder" quoi que ce soit ,comme un "cédez le passage", n'est pas vraiment dans les attributions de l'automobiliste de base....(qui a dit comme le Français en général ?)

Par

Il serait temps de violer ceux qui se rabattent devant les autres sans laisser la distance de sécurité....

Ca serait utile ça.

Par

En réponse à vespino1

Evidemment Kilston cela sous entendait qu'un quidam faisait le pied de grue en souhaitant traverser :roi: vous savez bien que la notion de "céder" quoi que ce soit ,comme un "cédez le passage", n'est pas vraiment dans les attributions de l'automobiliste de base....(qui a dit comme le Français en général ?)

   

Bien sûr, j'avais compris le sous-entendu. Mais ce sous-entendu est justement essentiel au choix de la bonne signalisation: la ligne discontinue indique un arrêt obligatoire dans certaines conditions: présence d'un véhicule dans le cas d'un cédez le passage, feu rouge dans le cas d'un feu tricolore. A l'inverse une ligne continue indique un arrêt obligatoire quelque soit la condition. Du coup, je vois mal comment elle pourrait s'appliquer à un passage piéton...

Par

100% des automobilistes sont piétons....Combien de piétons sont conduisent?

Par

En réponse à jeanclaudebriali

100% des automobilistes sont piétons....Combien de piétons sont conduisent?

   

Très peu "sont conduisent" :areuh:

Par

Faudrait déjà que les piétons respectent déjà les feux rouges.

Cela leur permettra de ne pas mettre leur vie en danger. Mais la pas de sanction. C est mieux de verbaliser l automobiliste.

Par

En réponse à Kilston

Il me semble que le seul cas où le code de la route ne donne pas la priorité au piéton, c'est s'il traverse hors des clous à moins de 50m des dits clous. A vérifier.

Ceci dit prioritaire ou non, l'automobiliste n'a jamais le droit de rouler dessus :wink:

   

Heuu non, un piéton n'est pas prioritaire pour traverser une nationale si il n'y a pas de passage piéton à moins de 50m... La règle pour un piéton c'est qu'il DOIT traverser sur un passage piéton si il y en a un à moins d'un certaine distance (pas sur que ce soit 50m, pas envie de vérifier atm).

En pratique, chacun prend ses propres responsabilités, le principal restant d'avoir les yeux ouverts et d'accorder un minimum s'attention à ce qui se passe autour de soit lorsqu'on traverse la route, qu'on soit prioritaire ou non....

Par

Au Royaume Uni, les passages piétons sont ECLAIRES

Dans tous les anciens pays soviétiques, à Cuna, ... il y a sur chaque feu rouge un indicateur de temps restant

mais ça c'est trop compliqué pour l'Administration Française qui ne pense qu'à verbaliser

Par

En réponse à Romain_RS2

Heuu non, un piéton n'est pas prioritaire pour traverser une nationale si il n'y a pas de passage piéton à moins de 50m... La règle pour un piéton c'est qu'il DOIT traverser sur un passage piéton si il y en a un à moins d'un certaine distance (pas sur que ce soit 50m, pas envie de vérifier atm).

En pratique, chacun prend ses propres responsabilités, le principal restant d'avoir les yeux ouverts et d'accorder un minimum s'attention à ce qui se passe autour de soit lorsqu'on traverse la route, qu'on soit prioritaire ou non....

   

Voilà les textes que j'ai trouvé:

412-37: "Les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules.

Ils sont tenus d'utiliser, lorsqu'il en existe à moins de 50 mètres, les passages prévus à leur intention.

Aux intersections à proximité desquelles n'existe pas de passage prévu à leur intention, les piétons doivent emprunter la partie de la chaussée en prolongement du trottoir."

412-38: "Les feux de signalisation lumineux réglant la traversée des chaussées par les piétons sont verts ou rouges et comportent un pictogramme.

Lorsque la traversée d'une chaussée est réglée par ces feux, les piétons ne doivent s'engager qu'au feu vert."

412-39: "Hors des intersections, les piétons sont tenus de traverser la chaussée perpendiculairement à son axe.

Il est interdit aux piétons de circuler sur la chaussée d'une place ou d'une intersection à moins qu'il n'existe un passage prévu à leur intention leur permettant la traversée directe."

412-40: "Lorsque la chaussée est divisée en plusieurs parties par un ou plusieurs refuges ou terre-pleins, les piétons parvenus à l'un de ceux-ci ne doivent s'engager sur la partie suivante de la chaussée qu'en respectant les règles prévues par les articles qui précèdent."

415-11: "Tout conducteur est tenu de céder le passage aux piétons régulièrement engagés dans la traversée d'une chaussée et à ceux circulant dans une zone de rencontre ou une aire piétonne."

J'ai peut-être raté un texte mais là je ne vois rien qui qualifie la traversée d'une nationale comme irrégulière. Donc en théorie, le conducteur est bien sensé céder la priorité à un piéton engagé sur une nationale.

Après en pratique oui, chacun prend ses responsabilités... et traverser une nationale devant une voiture n'est pas la meilleure idée du monde.

Par

Par contre, je n'ai rien vu qui impose de céder le passage à un piéton non engagé ailleurs que sur un passage piéton.

Par

En réponse à Kilston

Bien sûr, j'avais compris le sous-entendu. Mais ce sous-entendu est justement essentiel au choix de la bonne signalisation: la ligne discontinue indique un arrêt obligatoire dans certaines conditions: présence d'un véhicule dans le cas d'un cédez le passage, feu rouge dans le cas d'un feu tricolore. A l'inverse une ligne continue indique un arrêt obligatoire quelque soit la condition. Du coup, je vois mal comment elle pourrait s'appliquer à un passage piéton...

   

Ah oui ,votre raisonnement est pertinent,pourtant au Portugal le trait est bien continu,sans doute pour signifier qu'il faille marquer un arrêt absolument complet en cas de présence d'un piéton.

Par

En réponse à vespino1

Ah oui ,votre raisonnement est pertinent,pourtant au Portugal le trait est bien continu,sans doute pour signifier qu'il faille marquer un arrêt absolument complet en cas de présence d'un piéton.

   

Ou peut-être que la ligne continue a tout simplement une autre signification là-bas? Je ne saurais pas dire vu que je n'y ai jamais mis les pieds :bah:

Par

Bientôt le pointillé sera devant votre garage...

Par

En réponse à vespino1

Pourquoi des pointillés de cédez le passage alors que vous devez OBLIGATOIREMENT vous arrêtez en cas de présence de piétons ?

30 ans que cela existe au Portugal et devant chaque passage clouté c'est une barre blanche de stop qui est peinte au sol.

   

Aucun rapport avec une ligne de cédez le passage, faut réviser un peu ton code. Quant au stop il n'aurait aucun intérêt vu que s'il n'y a personne il n'y a aucune obligation de s'arrêter, contrairement à un stop.

Par

Tiens, une nouvelle prune, ça change des taxes...

Au moins, on sait varier les plaisirs par chez nous...

Par

Et pour les fichés S il y a aussi une ligne à respecter ?

Par

En réponse à ChristopheD92

6 point, c'est une folie. depuis la communication dessus, je vois à Paris des piétons qui se croient Roi du monde et qui traversent sans aucune précaution, aucune anticipation pour savoir si effectivement une voiture peut ou non raisonnablement s'arrêter pour leur laisser passage. il faut aussi communiquer vers les piétons, sur le risque à traverser. Cette politique d’opposer les "méchantes" voitures contre les "gentils" piétons risque de faire des dégâts.

   

La vie humaine doit être protégée, et nous sommes tous alternativement conducteurs et piétons, donc difficile de critiquer la mesure, mais j'aimerais en échange de ce nouveau dispositif la création d'un motif d'amende pour lecture de smartphone par un piéton par exemple. 'Tous responsables' comme on nous le répète assez souvent.

Par

En réponse à Jean Marc66

La vie humaine doit être protégée, et nous sommes tous alternativement conducteurs et piétons, donc difficile de critiquer la mesure, mais j'aimerais en échange de ce nouveau dispositif la création d'un motif d'amende pour lecture de smartphone par un piéton par exemple. 'Tous responsables' comme on nous le répète assez souvent.

   

Dans la réglementation le piéton doit avoir manifesté son intention de traverser la chaussée.

Tenir un smartphone et brutalement traverser, il n'est pas sur qu'il ait gain de cause s'il a été enregistré par une caméra dans le véhicule. Il aura peut être raison à terme, mais entre 6 planches.

Par

Déjà si les piétons passerai tous au passage piéton sa serait bien. Et la vidéo contravention trop facile car n étant pas sur place et juste avec une vidéo comment apprécié réellement la situation.....

Par

Ça semble pas bête pour contraindre le conducteur français moyen à se comporter comme le reste de l'Europe du Nord.

Par

En réponse à Axel015

Après que le traitement entre un piéton et un automobiliste soit à l'avantage du piéton c'est assez logique.

On défend le plus vulnérable. Un piéton n'a jamais écrasé une voiture que je sache. L'inverse est plus fréquent.

Personnellement, je m'arrête à chaque passage piéton quand il y a du monde, ça permet de faire un départ arrêté et de faire profiter du plaisir automobile également aux piétons. :ptèdr:

Concernant les piétons qui font n'importe quoi... y'en aura toujours, soyez maitre de votre véhicule, en ville quand il y a des piétons à proximité on lève le pied et comme ça même si un couillon bourré décide de traversé au milieu de la route n'importe comment et bien tu peux arrêter le véhicule sans soucis... du bon sens.

Le soucis des personnes lambda c'est que ne maîtrisant pas leur allure, ni le comportement de leur auto, les gens sont obnubilés par le comportement des piétons... :chut:

   

Le problème vient aussi de l'éducation familiale et scolaire. : On ne doit pas empêcher d'apprendre au piéton à faire un signe à l'automobiliste pour lui dire de passer malgré tout si il va bloquer la fluidité du trafic ou que personne ne suit à 100 m derrière.

Les rangs , enfin, le bordel de files de jeunes et moins jeunes qui sortent en flots aléatoires mais non discontinus et bloquent une voie automobile durant 5 minutes plutôt que de traverser en paquets.

Affaire de courtoisie et d'intelligence. Bref, c'est foutu.

Par

En réponse à vespino1

Pourquoi des pointillés de cédez le passage alors que vous devez OBLIGATOIREMENT vous arrêtez en cas de présence de piétons ?

30 ans que cela existe au Portugal et devant chaque passage clouté c'est une barre blanche de stop qui est peinte au sol.

   

ben comme tu viens le dire on doit obligatoirement laisser passer quand il y a des piétons , il s'agit d'un céder le passage donc matérialisés par une bande discontinue.

Un bande blanchevcontinue est un stop, et là, le véhicule marque obligatoirement l'arrêt, même si il n'y a personne. Et en plus cède le passage si il y a lieu.

A moins de mettre un stop à chaque passage piéton, les pointillés sont tout à fait indiqués plutôt qu'une ligne blanche.

Par

La zone tampon, faudrait expliquer, mais pour moi ça sert à rien !

les passages piéton sont déjà large et sécurisé.

Si ils ne sont pas respecté aujourd'hui la zone tampon n'y fera rien.

Par

Augmenter l'amende et le retrait à 6 points, ne sert à rien, 4 points était déjà dissuasif si c'était connu et appliqué.

Que la police et la justice commencent par faire appliquer les règles et les sanctions déjà existantes avant, soit dans trouver d'autres ou de durcir le tarif ( payé uniquement par les gens solvables en argent et en permis).

Que la sécu routière donne les moyens et communique dessus, avant de dire que ce qui existe déjà ne fonctionne pas. Ca sens le groupe qui s'emmerdent dans les bureaux et à qui on donne un job de complaisance.

Par

Maintenant, il faut aussi donner les moyens aux automobilistes de respecter les règles. Parce que les piétons comme les cyclistes eux ne respectent pas grand chose et en toute impunité.Il suffit de voir l'agressivité des cyclistes envers les piétons qui ose mettre un pieds sur leur voie en ville, et leur agrécivité lorsque les cyclistes bousculent les piétons sur les trottoirs. Mis à part une fois par décennie la police comunique sur une opération(une journée) coup de poing contre l’incivilité des piétons cyclistes.

Si tous respectaient la route, ça irait déjà mieux.

Maintenant facile de verbaliser par vidéosurveillance les fautifs qui ont des plaques d'immatriculations. Il faut alors installer des plaque de police sur les vélos et les piétons. Vous imaginez le genre de société?

Pourtant c'est se qu'on fait aux automobilistes...

Sur les rues roulantes, généraliser l'installation des feux tricolores.

Sur les grands axes favoriser les passerelles et les tunnels.

Étendre les zones piétons, où piétons et automobiles, cyclistes et piétons partage la même chaussée au rythme du plus lent.

Par

En réponse à beniot9888

Jouer pour quoi, exactement ? Tu étais déjà censé t'arrêter, maintenant on te demandera juste de le faire à 1 ou 2 mètres du passage piéton. Ça change quoi exactement pour toi ?

   

non de 2 à 5 mètres...

Par

En réponse à mwouais

Le problème vient aussi de l'éducation familiale et scolaire. : On ne doit pas empêcher d'apprendre au piéton à faire un signe à l'automobiliste pour lui dire de passer malgré tout si il va bloquer la fluidité du trafic ou que personne ne suit à 100 m derrière.

Les rangs , enfin, le bordel de files de jeunes et moins jeunes qui sortent en flots aléatoires mais non discontinus et bloquent une voie automobile durant 5 minutes plutôt que de traverser en paquets.

Affaire de courtoisie et d'intelligence. Bref, c'est foutu.

   

C'est ce que doit régler un feux tricolore quand il est respecté par les piétons. A Londres c'est klaxon direct.

Le scénario de la voiture autonome va être sympa.

Feux rouge la voiture s'arrête. Un flot de piéton traverse.

Rouge piéton : les piétons continuent de s'engager car ils ont le temps.

Vert voiture : les piétons continuent de s'engager car ils savent qu'ils ne risquent rien : c'est une voiture autonome.

Rouge voiture : les piétons ont finis de traverser, la voiture autonome attend.

Rouge piéton : de nouveaux piétons arrivent : ils ont le temps de s'engager.

Vert voiture: il y a encore de piétons qui traversent...

Et dans la voiture : Edgar qui n'a pas le permis et ne sait pas comment une voiture fonctionne, attend et mourra surement de vielleuse.

 

Par

:fresh: mais tellement vrai.

Une voiture autonome sera par nature incapable de commettre une infraction, mais on ne peut sûrement pas en dire autant d'un piéton, ton scénario n'est donc pas si loufoque que ça. ^^

 

SPONSORISE

Toute l'actualité