Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sécurité routière : nouvelle réglementation pour protéger les piétons

Sécurité routière : nouvelle réglementation pour protéger les piétons

Les maires peuvent aménager une "zone tampon de sécurité" devant chaque passage pour piétons. Un non-respect sera sanctionné par une amende de 35 €.

Parmi les mesures présentées lors du Conseil Interministériel du 9 janvier 2018 (celui qui a officialisé les 80 km/h), il y avait la numéro 9, simplement nommée "protéger les piétons". Elle regroupait plusieurs idées.

Deux d'entre elles sont entrées en vigueur en septembre : la possibilité de sanctionner par vidéo verbalisation, donc sans interception, un non-respect de la priorité des piétons, et surtout un durcissement de la sanction. C'est maintenant 6 points en moins au lieu de 4.

Une autre fait son apparition en ce début d'année. Elle concerne la signalisation. Les collectivités locales qui le souhaitent ont désormais la possibilité de réaménager les abords d’un passage piéton avec la mise en place d'une zone tampon entre les véhicules et les piétons qui traversent. La distance est de deux à cinq mètres. Elle est matérialisée par une ligne de pointillés, comme on peut en voir devant des feux.

Quand un piéton s'apprête à traverser, les véhicules doivent s'arrêter avant cette ligne. Et qui dit règle, dit sanction : en cas de non-respect de cette ligne d’effet devant un piéton qui traverse ou manifeste clairement l’intention de le faire, le conducteur s’exposera à une amende forfaitaire de 35 €. S’il n'y a pas de piéton à l'horizon, pas d'arrêt à marquer.

Cette mesure fait suite à une expérimentation qui avait été menée à Strasbourg. Une amélioration des comportements avait été constatée.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire