Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Confinement : 11 000 décès auraient été évités en Europe grâce à la baisse de la pollution

Confinement : 11 000 décès auraient été évités en Europe grâce à la baisse de la pollution

Les chiffres sur la mortalité liée à la pollution de l'air sont assez "vagues" en Europe, mais une étude fait tout de même état de 400 000 décès par an sur le Vieux Continent. Le confinement, en tout cas, n'aurait pas eu que des désavantages : la qualité de l'air améliorée aurait permis de sauver 11 000 vies.

Le confinement n'aurait pas que du mauvais. Si ses conséquences sur l'économie sont certaines, et devraient malheureusement être durables, le fait de rester chez soi permet d'économiser du carburant. Avions, véhicules routiers, bateaux, la chute de la demande pour le pétrole va de pair avec la chute des émissions polluantes en Europe.

Celle des oxydes d'azote est très nette, et même si, dans certaines zones, les particules fines persistent : la "faute" aux activités agricoles et au chauffage (évidemment non interrompues pendant le confinement), qui sont respectivement les 3e et 1er secteurs émetteurs de particules en France, le transport étant second. A certains endroits, les taux d'oxydes d'azote ont été divisés par plus de deux.

Conséquence quelque peu inattendue du confinement : selon un centre de recherche indépendant sur l'énergie et la qualité de l'air en Finlande, quelque 11 000 décès auraient ainsi été évités depuis mi mars dans toute l'Europe grâce à l'amélioration de la qualité de l'air. Celle-ci aurait aussi permis d'éviter 6000 nouveaux cas d'asthme de l'enfant et 1900 passages aux urgences pour des crises d'asthme.

Il faut rappeler que chaque année, selon l'agence européenne de l'environnement, 400 000 personnes décèderaient en Europe à cause de la pollution de l'air. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (98)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

plusieurs avantages au confinement :

- moins de pollution

- validation de l'intérêt du télétravail

- réflexion en cours sur l'intérêt des horaires de travail flexible

- intérêt démontré de la vente en ligne pour de nombreux petits commerces

- mise en avant de la nourriture made in France

- meilleure hygiène pour les français

- de sérieuses économies pour nombre de français

- des jardins mieux entretenus :biggrin:

évidemment, on sait ce qu'il en est des inconvénients et les 12-18 mois à venir vont être difficiles.

Par

Hélène va être au anges :buzz:

Par

GrisMétallique le négationniste

Par

Bon bah durant mon footing aujourd'hui j'ai été enfumé par une Dacia (Logan cette fois-ci) diesel. Écœurant.

Par

Pure désinformation : non pas 11.000 décès mais 11.000 décès PRE-MA-TU-RES, sachant qu'un décès prématuré c'est 9 à 12 mois de réduction d'espérance de vie ... à comparer donc avec un décès brutal (accident, attentat, ...) qui lui en moyenne réduit l'espérance de vie de QUARANTE ans.

Ces 11000 dècès prématurés sont donc équivalents à environ 200 décès brutaux

La vraie question est donc : combien d'accidents, d'attentats, de suicides, de violences conjugales pendant le confinement entrainant une mort brutale en EUROPE dans la même période? Combien ?

Rappelez nous un peu combien de décès dus au CoVid à l'hôpital en France ? dans les EHPAD ? en Europe ?

Bref toujours la même technique de désinformation des écolos : brandir un chiffre important (ici 11.000) comme un trophée pour faire peur à la populace te surtout ne jamais, mais vraiment jamais le mettre en perspective.

Méditez que pour les écolos, le problèmes de pollution ne sont pas faits pour être résolus, mais un prétexte pour faire peur et se faire élire .

Par

Surement beaucoup plus sachant que çà touche un peu le meme public...ceux qui sont malheureusement morts du covid ne mourront pas de la pollution

Par

En réponse à mynameisfedo

plusieurs avantages au confinement :

- moins de pollution

- validation de l'intérêt du télétravail

- réflexion en cours sur l'intérêt des horaires de travail flexible

- intérêt démontré de la vente en ligne pour de nombreux petits commerces

- mise en avant de la nourriture made in France

- meilleure hygiène pour les français

- de sérieuses économies pour nombre de français

- des jardins mieux entretenus :biggrin:

évidemment, on sait ce qu'il en est des inconvénients et les 12-18 mois à venir vont être difficiles.

Le tele travail risque surtout de permettre aux enteprises de s’apercevoir que leurs salariés travaillent réellement la moitié de leur temps de travail payé...

Par

si on ne vend plus de clopes.. on peut aussi sauver des gens... pareil que le pinard... si on empêche les couples de se mettre ensembles.. on éviterait des meurtres... si on mange moins de viande rouge on sauve des vies.. si on empêche qqn de traverser une route là aussi on sauve des gens... etc etc :bah::bah:

bref... encore une connerie cet article..

Par

Dans les 11000 il y en a au moins 1 qui a été sauvé par Roc,

Pensez donc depuis le 17 mars à raison de 800 bornes par jours ouvrables...( hors taxi au black) Ça fait pas loin de 25000km de moins...la skodéo a de la rouille sur les disques de frein...

J’espère qu’il l’a fait tourner un peu sinon la batterie plomb va flancher.:wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire