Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Conversion à l'électrique : la fièvre touche le Volkswagen Type 2

Conversion à l'électrique : la fièvre touche le Volkswagen Type 2

La folie des conversions de voitures anciennes à l'électrique touche le Type 2, le fameux Combi, qui a été transformé avec un échange du quatre cylindres essence pour l'ensemble de la Volkswagen e-Golf.

EV West, l'un des grands spécialistes américains de la transformation de voitures à l'électrique, a encore frappé. Cette fois, c'est le mythique Combi de Volkswagen qui passe entre les mains des techniciens et ingénieurs qui ont dû totalement repenser la baie moteur et l'agencement des organes sur cette voiture symbole d'une époque hippie.

EV West a remplacé le quatre cylindres Volkswagen pour un ensemble en provenance d'une Volkswagen e-Golf, avec des batteries 35,8 kWh et un moteur de 134 ch. Les spécialistes ont fait un travail remarquable pour que les changements soient le moins visibles, y compris dans le compartiment moteur où de gros efforts ont été faits pour que l'ensemble électrique ressemble au quatre cylindres à plat.

Ce Type 2 est exposé dans un musée en Californie. EV West ne dit pas s'il sera produit en petite quantité, mais la conversion à la demande sera certainement possible pour les clients désireux d'introduire un groupe motopropulseur électrique d'origine VW dans un véhicule ancien de la marque allemande.

 

Portfolio (9 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le but de ce véhicule était de vivre indépendant. Un symbole de la culture hippie : fuir la société de consommation et partir à l'aventure.

Va partir à l'aventure avec cela ! Il faut le smartphone pour trouver les bornes de recharges. Il faut aller sonner chez l'habitant pour qu'il vous prête sa prise électrique.

Si c'est pour faire une navette d'aéroport ou la livraison du dernier km pour une boutique de luxe, pourquoi pas.

Par

Prix de la transformation ?

In http://forum-auto.caradisiac.com/forum2.php?config=pole-technique.inc&cat=1&post=711882&page=1&sondage=0&owntopic=1&trash=&trash_post=&print=&numreponse=0&quote_only=&new=#t18006418 PoinPoin nous apprend que ça coûte 20650€ Hors taxes ...

Par

c'est plus une fièvre à ce stade , mais le cancer ....

Par

Sic "la fièvre touche le Volkswagen Type 2"

Sic"Ce Type 2 est exposé dans un musée en Californie. EV West ne dit pas s'il sera produit en petite quantité"

Grosse fièvre en effet : 1 exemplaire sûr + quelques uns à la demande

Par

Je dirais plus la peste ou la grangrène

Par

En réponse à Turbo95

c'est plus une fièvre à ce stade , mais le cancer ....

Clairement

Par

La "folie des conversions". Encore un article de plus et on aura le droit à "l'hystérie totale des conversions"

Par

Aucun intérêt!

Par

En réponse à narmer

Le but de ce véhicule était de vivre indépendant. Un symbole de la culture hippie : fuir la société de consommation et partir à l'aventure.

Va partir à l'aventure avec cela ! Il faut le smartphone pour trouver les bornes de recharges. Il faut aller sonner chez l'habitant pour qu'il vous prête sa prise électrique.

Si c'est pour faire une navette d'aéroport ou la livraison du dernier km pour une boutique de luxe, pourquoi pas.

Un peu comme pour les stations services mais sans hydrocarbures.

Par

En réponse à narmer

Le but de ce véhicule était de vivre indépendant. Un symbole de la culture hippie : fuir la société de consommation et partir à l'aventure.

Va partir à l'aventure avec cela ! Il faut le smartphone pour trouver les bornes de recharges. Il faut aller sonner chez l'habitant pour qu'il vous prête sa prise électrique.

Si c'est pour faire une navette d'aéroport ou la livraison du dernier km pour une boutique de luxe, pourquoi pas.

"Le but de ce véhicule était de vivre indépendant"

Pour les zippies, peut être. Pour les entreprises, les navettes, les artisans, les professionnels, les... C'était plutôt de transporter des gens/biens dans une camionnette.

C'est peut être devenu une icône zippie, mais ce n'était pas la seule clientèle. Surtout que les zippies, ils payent en amour et en eau fraîche.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire