Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Coronavirus : les artisans automobiles durement touchés, malgré l'autorisation d'ouvrir

Dans Economie / Politique / Marché

Coronavirus : les artisans automobiles durement touchés, malgré l'autorisation d'ouvrir

Une toute récente étude datée du 19 mars de la FNA (Fédération nationale des artisans de l'automobile) révèle que près de trois quarts des entreprises du secteur automobile (garagistes, carrossiers, contrôle technique...) ont fermé leurs portes, alors qu'ils étaient pourtant autorisés à ouvrir.

Menée tout récemment (19 mars) auprès de 1090 entreprises du secteur automobile, l'étude de la FNA est la plus pertinente à l'heure actuelle sur l'état du "terrain" des artisans de l'auto qui souffrent déjà fortement du virus et des restrictions économiques et de déplacement.

"L’enquête nous révèle en premier lieu que 67% des entreprises autorisées à ouvrir ont été pourtant contraintes de fermer totalement. 33% des entreprises ont maintenu leur offre de services en totalité ou en partie, même si leur chiffre d’affaires a fondu. Parmi celles-ci, 20% ont conservé une partie de leurs activités sur site, 7% sont ouverts à 100% et 6% n’ont pu maintenir qu’un service d’urgence. En moyenne, le secteur a subi une perte de chiffre d’affaires de 79,9%. En corolaire, un chiffre retient particulièrement notre attention : 74% des salariés du secteur sont au chômage partiel", conclut la FNA.

Pour beaucoup de ces entreprises, le problème n'est pas le fait d'être autorisé à ouvrir, mais plutôt le manque de pièces détachées et/ou de clientèle. Les plus touchés sont les centres de contrôles techniques, qui ne sont que 12,5 % à être ouverts "partiellement".

Il faut également rappeler que ces services sont un maillon essentiel de la chaîne de santé. S'ils n'ont pas de rapport direct avec les hôpitaux et les soins, il n'empêche que sans moyen de déplacement (en cas de panne, notamment), les personnels soignants auront bien du mal à assurer leur mission, en particulier dans la très large partie du pays qui n'est pas couverte par un dense réseau de transport en commun. Là, en clair, où l'automobile est encore essentielle à la vie.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

" les personnels soignants auront bien du mal à assurer leur mission, en particulier dans la très large partie du pays qui n'est pas couverte par un dense réseau de transport en commun. Là, en clair, où l'automobile est encore essentielle à la vie" idem pour les employés des EHPAD, aides à domicile etc...

C'est un paradoxe et pas le premier....On a du mal à trouver de la rationalité dans tout ça...On pourrait (j'ai bien dit on pourrait sans être complotiste ou taxé de"y a qu'à") penser que s'il n'y avait pas de pénurie de masque et des ateliesr de fabrication en France, la mise à disposition de dispositifs de protection aurait pu permettre de garder ces artisans de l'automobile et de la réparation ouverts.

" le problème n'est pas le fait d'être autorisé à ouvrir, mais plutôt le manque de pièces détachées et/ou de clientèle.3

Pour ce qui est de l'approvisionnement en pièces détachées ...je ne m'y attarderai pas vu qu'à peu près tout le monde a déjà sa petite idée là-dessus....:bah:

Par

Certains ici découvrent qu'il n'y a pas que le personnel hospitaliers à plaindre. Les mêmes qui s'indignent de ce virus, que les gens respectent pas le confinement, mais les mêmes qui commandent sur Amazon, ou Uber Eats, mais .. comment vient vos commandes ? scoop : pas par magie

Avant de donner des leçon ne stoppez vous d'être hypocrites, on avancera, enfin

Par

" mais les mêmes qui commandent sur Amazon, ou Uber Eats, mais .. comment vient vos commandes ? scoop : pas par magie"

+1:bien:

Là, je suis d'accord, ce sont encore les "GAFA" et l'ubérisation qui va s'en sortir et prendre de l'ampleur si les gens découvrent et se fidélisent à ces pratique du "je pianote, je commande et ça vient tout seul...;":bah:

Par

Les voitures ne roulent pas, les différentes interventions peuvent être différée et il n'y a pas de ligne: "soins de ma voiture" sur le mot d'auto-excuse.

La seule catégorie statistique qui n'est pas touchée est la catégorie "retraités" sinon tout le monde subit un impact. Comment font les maraîchers pour que nous ayons des salades et des carottes si les saisonniers ne sont pas là pour la cueillette.

Ce n'est qu'un exemple.

Par

il y'a 1 mois on nous disait que c'etait une simple grippe aujourd'hui même les médecins tombent comme des mouches

et donc j'avais raison depuis décembre de rester chez moi et d'acheter des masques ffp3. dès décembre 2019 et d'utiliser mes masques pour aller aux courses

Par

En réponse à MetallicGrey

Certains ici découvrent qu'il n'y a pas que le personnel hospitaliers à plaindre. Les mêmes qui s'indignent de ce virus, que les gens respectent pas le confinement, mais les mêmes qui commandent sur Amazon, ou Uber Eats, mais .. comment vient vos commandes ? scoop : pas par magie

Avant de donner des leçon ne stoppez vous d'être hypocrites, on avancera, enfin

Sino y a une majorité de gens qui ne s'amusent pas avec Amazon en se moment et respectent le confinement.

Ne te cherche pas d'excuses hein...

Par

la faute ne revient pas a ceux qui commandent chez amazones car le virus ne tient pas une journée sur des produits inertes ,mais bien aux travailleurs de chez amazones qui ne prennent pas leur droit de retrait et ensuite s'ils emballent les produits espacés de plus de 2 m ils ne risque rien

Par

tout le monde voudrait des vacances ,ca ne fonctionne pas comme ca et heureusement

Par

En réponse à marlboro55

la faute ne revient pas a ceux qui commandent chez amazones car le virus ne tient pas une journée sur des produits inertes ,mais bien aux travailleurs de chez amazones qui ne prennent pas leur droit de retrait et ensuite s'ils emballent les produits espacés de plus de 2 m ils ne risque rien

Mais quel irrespect

Le problème c'est les gens qui veulent travailler pour vivre ? tu crois que le préparateur de commande a le choix ? il prend son droit de retrait au mieux il n'est pas payé, il fait comment pour vivre ? au pire il se fait virer, il fait quoi ?

Alors je sais que t'es un retraité froussard hypocondriaque, et riche car tu achètes du "nescafé" mais ne soit pas débile

Par

En réponse à marlboro55

la faute ne revient pas a ceux qui commandent chez amazones car le virus ne tient pas une journée sur des produits inertes ,mais bien aux travailleurs de chez amazones qui ne prennent pas leur droit de retrait et ensuite s'ils emballent les produits espacés de plus de 2 m ils ne risque rien

"espacés de 2 m"

Bah vas y toi alors au lieu de donner des leçons

Applique tes dires, montre l'exemple l'ancien

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.