Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Covid 19 : les initiatives des constructeurs

Covid 19 : les initiatives des constructeurs

Aux Etats-Unis, en Europe, partout se multiplient les initiatives des constructeurs pour aider le monde médical à faire face à la crise du coronavirus. Voici quelques exemples de ce dont sont capables les constructeurs en ces temps un peu particuliers.

Les constructeurs ont pour la plupart fermé l'ensemble de leurs usines produisant des automobiles, ne laissan tourner que celles qui assemblent les pièces détachées pour maintenir la mobilité chez ceux qui en ont le plus besoin : le personnel soignant. Justement, la plupart des initiatives récentes des constructeurs leur sont tout particulièrement destinées. Certaines de façon très directe, et d'autres, plus indirectes.

C'est le cas aux Etats-Unis où la production de matériel tels que des masques se met en place du côté des constructeurs qui doivent toutefois effectuer des modifications sur les lignes d'assemblage. C'est encore plus vrai pour la production d'appareils complexes comme les ventilateurs et respirateurs artificiels, qui nécessitent des partenariats avec des spécialistes.

Etats-Unis

Chez Ford, une alliance temporaire a été scellée avec 3M et GE Healthcare pour la production de ces équipements totalement inconnus pour les marques automobiles.

Pour Tesla, il s'agit de rouvrir l'usine de New York pour produire des ventilateurs, indispensables aux services de réanimation. Le patron, Elon Musk, a confirmé que Tesla distribuerait ces appareils le plus vite possible aux hôpitaux de la région.

General Motors, aussi, a annoncé la mise en place de production de masques et systèmes médicaux, mais le groupe a expliqué que cela ne pouvait pas se faire "du jour au lendemain". Et pour cause, la conversion d'une usine (ou, en tout cas, d'une partie) pour fabriquer de nouveaux produits est complexe. Cela a eu le don d'agacer Donald Trump, le président américain s'étant littéralement énervé contre les géants de l'automobile américaine, leur demandant de rouvrir des sites fermés pendant cette période de virus.

 Europe/France

Les constructeurs européens (et surtout français) ont mis un peu plus de temps à réagir. La priorité n'est pas la production de masques ou de ventilateurs, mais plutôt des initiatives visant à favoriser la mobilité du personnel soignant.

Chez PSA, c'est Opel qui a allumé la mèche avec des véhicules de courtoisie pour les soignants, et des révisions à prix coûtant. Peugeot a emboîté le pas avec des véhicules de la flotte électrique Free2Move mis à disposition des soigneurs, en région parisienne, uniquement. Il faut le préciser.

Renault, aussi, apporte son soutien aux personnes faisant face directement au virus. Le constructeur au losange "se mobilise auprès du personnel soignant avec de nombreuses initiatives (dons de masques, prêts et réparations de véhicules en urgence)."

Le groupe Volkswagen fait encore plus fort : "pour garantir l’approvisionnement des médecins et des hôpitaux allemands, le Groupe Volkswagen organise l’achat de matériel médical en Chine à court terme. La valeur totale des fournitures offertes par le Groupe s’élève à environ 40 millions d’euros. L’équipement (masques, gants, désinfectants, thermomètres, lunettes et vêtements de protection, etc.) sera mis à la disposition du personnel médical chargé des soins d’urgence. La semaine dernière, Volkswagen avait déjà fait don d’environ 200 000 masques FFP-2 et FFP-3 pour la protection de la santé publique". 

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Forum Ford

Code autoradio

Par Modération Forum Marques Le 05 Juillet 2020 à 09h43

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Chapeau VW une boîte privé qui fait plus fort que l’état français, cela dit la marche était pas haute.

Par

En réponse à Asdepic

Chapeau VW une boîte privé qui fait plus fort que l’état français, cela dit la marche était pas haute.

Où comment soigner son image.... après que celle-ci est été égratigner par le diesel Gates:bien:

Par

Hum, perso je trouve que c'est plutôt hypocrite, si on veut plus de respirateurs artificiels ou de masque il faut que l'état passe des commandes, accorde des prêts à taux zéro, (...) mais aux entreprises qui en produisent déjà ! En temps de crise on invente jamais rien de nouveau, on optimise ce qu'on a.

Demain les mêmes constructeurs auto qui veulent "aider" vont demander à ne pas être pénalisés parce qu'ils n'auront pas respecté les limites d'émissions de CO2. De demain qui va venir aider à luter contre la crise climatique ?

Par

"La priorité n'est pas la production de masques ou de ventilateurs, mais plutôt des initiatives visant à favoriser la mobilité du personnel soignant."

En même temps aux USA, il y a pas besoin de "favoriser la mobilité du personnel soignant", tout le monde a une voiture et son permis de conduire. En France, si les transports en commun s'arrêtent, tu as la moitié de la population qui ne peut plus se déplacer, c'est la grosse différence.

Je ne comprends pas pourquoi autant de gens en France se suffisent des transports en commun : 1 quart de l'année en grève, 1 quart de l'année en panne, 1 quart du temps totalement bondé, plus polluer (pour le métro) que n'importe qu'elle endroit au monde (du reste les normes aux particules fines ne concerne pas le métro qui explose les records), pour finir un vecteur d'insalubrité...

Ensuite réorienter l'industrie, c'est loin d'être stupide. Combien d'entreprise en France aurait les capacités de fabriquer des masques ou des respirateurs en réorientant le chaîne de production ? Pas mal j'imagine, mais en France, on a aucune autorité sur le privé contrairement aux USA, ou quand Trump menace une entreprise elle s'exécute.

Par

En réponse à Axel015

"La priorité n'est pas la production de masques ou de ventilateurs, mais plutôt des initiatives visant à favoriser la mobilité du personnel soignant."

En même temps aux USA, il y a pas besoin de "favoriser la mobilité du personnel soignant", tout le monde a une voiture et son permis de conduire. En France, si les transports en commun s'arrêtent, tu as la moitié de la population qui ne peut plus se déplacer, c'est la grosse différence.

Je ne comprends pas pourquoi autant de gens en France se suffisent des transports en commun : 1 quart de l'année en grève, 1 quart de l'année en panne, 1 quart du temps totalement bondé, plus polluer (pour le métro) que n'importe qu'elle endroit au monde (du reste les normes aux particules fines ne concerne pas le métro qui explose les records), pour finir un vecteur d'insalubrité...

Ensuite réorienter l'industrie, c'est loin d'être stupide. Combien d'entreprise en France aurait les capacités de fabriquer des masques ou des respirateurs en réorientant le chaîne de production ? Pas mal j'imagine, mais en France, on a aucune autorité sur le privé contrairement aux USA, ou quand Trump menace une entreprise elle s'exécute.

Tu ne comprends pas car tu penses Paris.

Dans beaucoup de villes françaises, les TEC sans être parfaits sont infiniment plus agréables et rapides qu'à Paris...

Par

En réponse à Axel015

"La priorité n'est pas la production de masques ou de ventilateurs, mais plutôt des initiatives visant à favoriser la mobilité du personnel soignant."

En même temps aux USA, il y a pas besoin de "favoriser la mobilité du personnel soignant", tout le monde a une voiture et son permis de conduire. En France, si les transports en commun s'arrêtent, tu as la moitié de la population qui ne peut plus se déplacer, c'est la grosse différence.

Je ne comprends pas pourquoi autant de gens en France se suffisent des transports en commun : 1 quart de l'année en grève, 1 quart de l'année en panne, 1 quart du temps totalement bondé, plus polluer (pour le métro) que n'importe qu'elle endroit au monde (du reste les normes aux particules fines ne concerne pas le métro qui explose les records), pour finir un vecteur d'insalubrité...

Ensuite réorienter l'industrie, c'est loin d'être stupide. Combien d'entreprise en France aurait les capacités de fabriquer des masques ou des respirateurs en réorientant le chaîne de production ? Pas mal j'imagine, mais en France, on a aucune autorité sur le privé contrairement aux USA, ou quand Trump menace une entreprise elle s'exécute.

Pourquoi les gens prennent les transports en commun alors qu'une voiture est plus confortable ? Peut-être parce que si tout le monde prend sa voiture en ville, pour aller travailler, pour conduire les enfants à l'école, etc vous allez trouver que prendre sa voiture est beaucoup moins agréable car elle fera au mieux du 10 m/h ! Après il peut y avoir d'autres motivations, comme ne pas polluer inutilement surtout dans les nombreuses villes qui dépassent déjà régulièrement les seuils de pollution : ou pour faire court, par civisme...

C'est comme pour le confinement, avec tous ces débiles profonds qui se croient intelligent en expliquant qu'ils peuvent bien se promener, marcher sur la plage, aller faire du camping, (...) et que ce n'est pas un problème pour le confinement puisque dehors il n'y a plus personne ! Ou le paroxysme de l'individualisme idiot.

Par

En réponse à Hélène 2 3

Hum, perso je trouve que c'est plutôt hypocrite, si on veut plus de respirateurs artificiels ou de masque il faut que l'état passe des commandes, accorde des prêts à taux zéro, (...) mais aux entreprises qui en produisent déjà ! En temps de crise on invente jamais rien de nouveau, on optimise ce qu'on a.

Demain les mêmes constructeurs auto qui veulent "aider" vont demander à ne pas être pénalisés parce qu'ils n'auront pas respecté les limites d'émissions de CO2. De demain qui va venir aider à luter contre la crise climatique ?

"De demain qui va venir aider à luter contre la crise climatique ?"

Tu cales ta crise climatique et ton CO² dans chaque message.

Tu sais qu'il a fallu 6,21 tonnes de CO² pour fabriquer ta Zoe ? Et qu'elle finira à la casse avec 150 000 km (où alors les batteries seront à remplacer soit 3,15 tonnes de CO² à émettre encore). Sans compter, sur la non comptabilité des rejets de CO² issus du recyclage des batteries. (qui majore de fait le bilan globale de la VE à bien plus que ce qui est annoncé aujourd'hui)

A la différence d'une thermique, qui va rejeter certes 12 tonnes de CO² mais sur toute sa durée de vie (soit 20 ans et 300 000 km + fabrication). Donc en gros, ce que tu vantes en permanence c'est que pour économiser 25% de rejet de CO² dans 20 ans (ou 50% si les batteries d'une VE ne sont jamais changées sur 300 000 km, ce qui est quasi-impossible à l'heure actuelle), sur les voitures des particuliers qui ne représentent qu'une infime partie des rejets de CO² du transport qui lui même (le transport) ne représente qu'un quart des rejets de CO² en France, qui elle même la France représente un part minuscule des rejets de CO² mondiaux, on créé un IMMENSE pic de rejet de CO² sur une très courte période (contrairement au thermique qui étale ces rejets dans le temps) en fabriquant massivement des objets à l'obsolescence programmé (batterie entre autre).

Il faut vraiment arrêter ton militantisme écologiques parce que ça en devient risible d'hypocrisie.

Soit tu vas au bout de ta démarche et tu vis comme une Zadiste à Notre Dame des Landes (eux au moins ils sont droits dans leurs baskets) . Soit tu arrêtes les leçons de morale qui ne valent pas un sous.

J'espère au moins que tu es Vegan pour te permettre ce genre de remarque en permanence. Parce que s'il y a bien quelques choses qui rejette massivement du CO² c'est bien l'élevage. Sinon, c'est que tu pousses l'hypocrisie à son paroxysme et sans complexe en plus.

Par

En réponse à Asdepic

Chapeau VW une boîte privé qui fait plus fort que l’état français, cela dit la marche était pas haute.

Vous avez des chiffres pour comparer ?

L'État français aurait donc dépenser moins de 40 millions d'€ ?

Le 3 mars : 260 millions d'€ pour faire face à la crise du coronavirus

Dépêche REUTERS : https://fr.reuters.com/article/idFRKBN20Q0UH

Donc 40 millions c'est plus que 260 millions....

Par

Non pas de chiffres, mais vu la source des votres finalement je prendrais l’avis du personnel hospitalier qui disait encore hier ne rien avoir reçu, sauf par des tiers privés qui en ont fait don....

Après si votre avis est que l’état français a bien géré ses stocks stratégiques et fais très efficacement face au problème, je respecte......

Par

En réponse à Hélène 2 3

Hum, perso je trouve que c'est plutôt hypocrite, si on veut plus de respirateurs artificiels ou de masque il faut que l'état passe des commandes, accorde des prêts à taux zéro, (...) mais aux entreprises qui en produisent déjà ! En temps de crise on invente jamais rien de nouveau, on optimise ce qu'on a.

Demain les mêmes constructeurs auto qui veulent "aider" vont demander à ne pas être pénalisés parce qu'ils n'auront pas respecté les limites d'émissions de CO2. De demain qui va venir aider à luter contre la crise climatique ?

Je vois pourquoi tu nous parles de crise climatique, regarde les chiffres actuels, on est déjà bon pour 2050. La solution est simple, une petite pandémie tous les 2-3ans pour enfermer les gens. L'écologie c'est tellement simple finalement, il suffit de supprimer les libertés de chacun et il n'y a plus de problème.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire