Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Audric Doche, Olivier Pagès , mis à jour

Après le showcar, la voiture de série. Voici la version définitive de la Spring, la première voiture électrique de Dacia qui fait dans la simplicité. Les batteries sont petites et rechargeables sur des puissances relativement faibles, mais l'esprit est de contenir le prix final. Dacia espère ainsi refaire le coup de la Logan en 2004.

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

Dacia espère bien refaire le coup de sa Logan, lancée en 2004. À l’époque, il fallait y croire : une voiture basique, accessible, dépouillée et basée sur une plateforme déjà éprouvée du groupe Renault. Le succès est rapidement au rendez-vous et Groupe Renault surfe sur la réussite en lançant le Duster et la Sandero. En 2020, Dacia compte marquer à nouveau son temps en lançant la première vraie voiture électrique accessible au plus grand nombre, sans nécessairement avoir besoin d'un bonus XXL pour ramener le prix dans des sphères acceptables.

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

 

 

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost
Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost
Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

Ainsi est née la Spring. Une voiture courte, de 3,73 mètres de long (une trentaine de cm de moins qu'une Clio 5), et de seulement 1,62 mètre de large, très habile en milieu urbain (diamètre de braquage de moins de 10 mètres).

Low cost oui, mais avec une vraie personnalité comme en atteste la face avant avec ses projecteurs LED sur deux étages ou sa calandre pleine à motifs 3D qui dissimule la prise de recharge.
Low cost oui, mais avec une vraie personnalité comme en atteste la face avant avec ses projecteurs LED sur deux étages ou sa calandre pleine à motifs 3D qui dissimule la prise de recharge.

Le prix contenu n'empêche pas quelques attributs stylistiques particuliers, comme la calandre proche de la dernière Sandero, des feux full LED et un design plutôt travaillé. Dacia a cependant souhaité économiser de l'argent en imposant les enjoliveurs (au design spécifique, pour se rapprocher le plus d'une jante en aluminium). La Spring affiche donc une personnalité attrayante grâce notamment à sa face avant spécifique.  Le profil et l'arrière sont classiques pour la marque. On remarque notamment les poignées de portes identiques à celle de la dernière Sandero.

L'ambiance intérieure n'est pas très fun avec une planche proche de l'ancienne Sandero.
L'ambiance intérieure n'est pas très fun avec une planche proche de l'ancienne Sandero.

À l’intérieur, en revanche, c'est un peu plus la déception avec un mobilier repris de l'ancienne Sandero. Les plastiques sont bien évidemment basiques. L'instrumentation est adaptée à la motorisation électrique avec un affichage spécifique. En option, les clients auront droit à Android Auto et Apple Carplay sur un écran tactile 7 pouces ou la climatisation manuelle.

L'instrumentation est spécifique à la Spring.
L'instrumentation est spécifique à la Spring.
Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost
Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

À l’intérieur, quatre passagers prendront place. Même si l'habitabilité arrière est globalement satisfaisante pour une voiture de ce gabarit, les occupants se sentiront toutefois un peu à l'étroit en raison de la largeur réduite. Bon point en revanche concernant le volume de chargement de 300 litres, qui peut même atteindre 600 litres en rabattant la banquette arrière.

Petite batterie, mais charge rapide et simple 

Présentation vidéo - Dacia Spring, la voiture électrique low cost

Pour garder un prix contenu, Dacia a dû faire appel à des batteries légères. Le pack revendique 26,8 kWh, et le moteur 33 kW, soit 44 ch, et 125 Nm. C'est peu, mais l'avantage de ces batteries est que la recharge sera aisée : moins de 14 heures sur une prise domestique classique pour la charge complète, et moins d'une heure pour obtenir 80 % de charge sur une prise en courant continu de 30 kW. En clair, avec la Wallbox dédiée, il sera très facile de faire son plein à la maison. Quelle autonomie attendre de la Spring ? Dacia parle de 225 km sur cycle WLTP, et même 295 km sur WLTP "City".

La Dacia Spring (en blanc) aux côtés du concept Renault Mégane eVision
La Dacia Spring (en blanc) aux côtés du concept Renault Mégane eVision

Et ce n'est pas tout : il est déjà prévu une variante "Cargo" avec un coffre à plancher plat de 800 litres et une charge utile de 325 kg, uniquement en teinte blanche et avec des équipements réduits (climatisation manuelle, Bluetooth, mais pas de connectivité avancée). La Spring sera enfin adaptée au marché de l'autopartage à Paris et Madrid avec un service spécial du Groupe Renault dénommé Zity.

La version présentée sera celle qui sera dédiée à l'autopartage.
La version présentée sera celle qui sera dédiée à l'autopartage.

La Spring sera commercialisée au printemps prochain. Les tarifs ne sont pas encore connus pour l'instant mais une chose est sûre, cette Spring a toutes les chances de cartonner. La marque roumaine promet déjà que le coût total de possession sera le plus bas du marché actuel.. Après avoir créé le low cost, Dacia invte aujourd'hui le low cost électrique. Succès garanti, sachant que cette Spring n'a absolument aucune concurrence  sur le marché en Europe.

Photos (20)

Mots clés :

En savoir plus sur : Dacia Spring

SPONSORISE

Actualité Dacia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire