Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Des radars quasiment invisibles arrivent en ville

Des radars quasiment invisibles arrivent en ville

Ces radars très discrets sont capables de verbaliser l'absence de ceinture et l'usage du téléphone portable.

ETU, pour Équipement de Terrain Urbain. Derrière cette appellation se cache un nouveau type de radars, surnommés radars urbains. Leur particularité ? Être très compacts. Ce qui va donc les rendre quasiment invisibles dans les agglomérations.

Les ETU sont ainsi des versions miniatures des radars tourelles, ces cabines perchées en hauteur (pour être notamment moins soumises aux dégradations). Grâce à leur taille, ils pourront être fixés à du mobilier urbain et donc se fondre dans le décor.

Déjà évoquée en 2020, leur arrivée dans nos villes se précise. L'État lance cette semaine une phase de test dans l'agglomération du Pays de Montbéliard. 30 sites ont été sélectionnés pour l'installation des radars, des zones sujettes aux accidents (par exemple des écoles). L'agglomération de Toulouse accueillera aussi un test dans les prochains jours.

Comme c'est déjà le cas pour les tourelles, un système de leurre est prévu. Une cabine sur quatre sera vraiment équipée du radar et flashera. Les cabines en fonction varieront, sans que l'automobiliste le sache.

Ces radars seront capables de contrôler la vitesse et les feux rouges. Mais ils sont aussi de mesure de détecter les ceintures non bouclées et l'usage du téléphone. La Sécurité Routière indique toutefois que ce sont des possibilités à l'étude.

L'heure est à la phase d'expérimentation, qui va servir à l'homologation pour l'ensemble du pays. Cette période de test doit être menée jusqu'à début 2022. Si c'est concluant, les cabines enverront les PV ! Surtout, la Sécurité Routière prévoit d'en déployer plusieurs centaines au cours de l'année prochaine, en remplacement d'anciennes cabines.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire