Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle

Dans Futurs modèles / Design

Nouvelle échappatoire pour les carrossiers : se muer en constructeur pour ne plus dépendre des… constructeurs. « Pininfarina » devient une marque à part entière, avec un ambitieux projet qui ressemble à une revanche sur la fatalité.

DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle

Le destin de Pininfarina a basculé dans la torpeur de l’été 2002. En plein mois de juillet, cette année-là, Ferrari a ouvert discrètement un département « concept design & development ». Mine de rien, ce studio installé à Maranello et confié à Frank Stephenson était chargé de mettre son nez dans les affaires de style de Ferrari (et de Maserati, les deux marques étant alors regroupées dans une même entité).

Depuis 1952, les deux noms étaient inséparables. Après un premier cabriolet 212 Inter réalisé par Pinin Farina (alors en deux mots), Enzo Ferrari avait fait de Battista Farina son fidèle complice. Quand Ferrari a commencé à standardiser sa production, avec la 250 Europa, en 1954, il s’est assuré de la collaboration de Pininfarina. Il n’en est plus jamais sorti…

Mise à part une commande passée à Bertone pour la seule et unique Dino 308 GT4, toutes les Ferrari de grand tourisme ont été dessinées chez Pininfarina. C’est dire si la perte d’un tel privilège a pu bousculer les habitudes !

Au début, les interventions du carrossier étaient limitées à quelques suggestions, à des remarques, à certaines touches de cosmétique. À Maranello, on se contentait de commenter et finalement d’approuver tous les dessins présentés par Pininfarina.

Dans un premier temps, une forme de statu quo a été respectée par Frank Stephenson. Il est parti chez McLaren en 2005, mais rien n’a changé avec son successeur, Donato Coco, qui venait de chez Citroën et ne resta que quatre années chez Ferrari.

Avec l’arrivée de Flavio Manzoni, le 1er janvier 2010, le ton s’est durci. Pour finaliser l’étude de la F12berlinetta, le nouveau maestro a fait travailler ses propres stylistes et les a mis en concurrence avec ceux de Pininfarina…

Dès lors, tous les modèles de la gamme ont fait l’objet d’une compétition entre les deux équipes. À ce petit jeu, le carrossier a fini par perdre des plumes et des commandes.

Progressivement, les Ferrari ont de plus en plus été dessinées chez Ferrari… Pour arriver au constat d’aujourd’hui : tous les modèles de la gamme actuelle ont été développés en interne.

 

Revanche... après un demi-siècle

Fiat 1500.
Fiat 1500.

La nouvelle berlinette « Battista » que Pininfarina a présenté à Genève au début du mois de mars aurait pu être une Ferrari… mais c’est une Automobili Pininfarina. Ce n’est pas la première fois que Pininfarina commercialise un modèle en son nom propre. Déjà, de 1958 à 1966, la société avait vendu des coupés Fiat 1200, 1500 et 1600 S en marge du réseau officiel Fiat qui ne commercialisait que la version décapotable.

Aujourd’hui, le projet Battista ne se résume pas à de l’habillage.

DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle
DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle
DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle
DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle

 

La société Automobili Pininfarina a été officiellement lancée à Rome le 13 avril 2018, la veille de la septième manche du championnat de Formule E dans lequel Mahindra & Mahindra Ltd est impliqué. Or le groupe indien est depuis décembre 2015 le propriétaire de Pininfarina…

Luca Borgogno.
Luca Borgogno.

Le projet PF0 fut confirmé en juillet à Pebble Beach ainsi que l’équipe chargée de son développement : à la tête, Michael Perschke qui dirigeait Audi en Inde, et à la planche à dessin Luca Borgogno. Diplômé de l’Istituto Europeo di Design à Turin, en 1998, il a multiplié les expériences (F&F Studio, AKA, I.DE.A) avant d’entrer chez Pininfarina  en mars 2005. Après un séjour chez Lamborghini pendant un an (novembre 2015 - octobre 2016), il est revenu chez le carrossier. Désormais, il travaille sous l’autorité de Carlo Bonzanigo, ancien de Citroën et vice-président pour le design chez Pininfarina SpA.

Le design de la Battista se réclame du style « Pura », patronyme qui ne semble pas usurpé. Les artifices aérodynamiques ont été habilement intégrés : juste une large prise d’air au-dessus du déflecteur avant, quasiment rien sur les flancs, sinon un pli soulignant la ceinture de caisse et venant se fondre sur l’aile arrière qui cache une fine ouïe et une entrée d’air. À l’avant, une lame plaque le nez et à l’arrière, un fil rouge surligne la poupe.

DESIGN BY BELLU - Pininfarina Battista : échappée belle

Dans l’univers des supercars volontiers exubérant, une telle retenue n’est pas banale ! Pour la partie technique, la Battista s’ajoute à la liste des projets de « supercars » à motorisation électrique et pour ce faire, Pininfarina s’appuie sur le savoir-faire de Rimac. Elle revendique une puissance record de 1900 ch avec un couple de 2300 Nm. Ce qui permettrait des accélérations inférieures à deux secondes pour bondir de 0 à 100 km/h.

Quand la Battista entrera en production en 2020, elle s’opposera à la future hypercar de Ferrari. Le rêve secret de Battista Pinin Farina, le fondateur du label en 1930, sera réalisé. Cinquante-quatre ans après sa disparition.

 

Portfolio (2 photos)

En savoir plus sur : Pininfarina Battista

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça fait très.... Ferrari :bah: Mais elle est sympa. La motorisation est ouf: 1900 chevaux ? Vraiment utilisable cette puissance ? J'en doute. Quand à la surchauffe de la batterie.... :cyp:

Par

" Mise à part une commande passée à Bertone pour la seule et unique Dino 308 GT4, toutes les Ferrari de grand tourisme ont été dessinées chez Pininfarina. "

Allons bon.....oublié ce joli modèle fils Bellu ?

http://www.montesquieuvolvestre.com/article-voitures-de-legende-423-ferrari-250-gt-swb-bertone-coupe-1959-124124469.html

Par

En réponse à halffinger

Ça fait très.... Ferrari :bah: Mais elle est sympa. La motorisation est ouf: 1900 chevaux ? Vraiment utilisable cette puissance ? J'en doute. Quand à la surchauffe de la batterie.... :cyp:

ou très Mc Laren...

Par

En réponse à Rodger29

ou très Mc Laren...

L'arrière fait très 720s long-tail. :bien:

Par

Elle est très équilibré je trouve, une belle réussite esthétique. A voir si le reste suit, si c'est le cas elle pourrait très vite être incontournable et voir son prix exploser.

Par Profil supprimé

Pininfarina reste un carrossier / designer ... carrosserie qui subit de plus en plus des contraintes (souvent inutiles à l'usage) d'aérodynamisme, de performances, ...

Un carrossier n'est pas un constructeur ni un motoriste, il n'a pas d'expertise "châssis" ni "motorisation" ... de là à dire que cette Battista n'est au final qu'une Rimac avec une carrosserie Pininfarina, la frontière est mince.

Par

En réponse à halffinger

Ça fait très.... Ferrari :bah: Mais elle est sympa. La motorisation est ouf: 1900 chevaux ? Vraiment utilisable cette puissance ? J'en doute. Quand à la surchauffe de la batterie.... :cyp:

Je suis d'accord avec toi, ça fait très Ferrari, mais bizarrement j'adore cette caisse alors que je déteste les Ferrari (mis à part qques modèles).

Peace.

Par

En réponse à Rodger29

ou très Mc Laren...

C'est dans l'article.Stephenson, de Ferrari il est passé à Mac Laren.Il n'est pas parti les mains vides.

Par

En réponse à halffinger

Ça fait très.... Ferrari :bah: Mais elle est sympa. La motorisation est ouf: 1900 chevaux ? Vraiment utilisable cette puissance ? J'en doute. Quand à la surchauffe de la batterie.... :cyp:

Cela me semble logique,pour une grande part les Ferrari c'est lui qui les a dessinées.

Par

En réponse à roc et gravillon

" Mise à part une commande passée à Bertone pour la seule et unique Dino 308 GT4, toutes les Ferrari de grand tourisme ont été dessinées chez Pininfarina. "

Allons bon.....oublié ce joli modèle fils Bellu ?

http://www.montesquieuvolvestre.com/article-voitures-de-legende-423-ferrari-250-gt-swb-bertone-coupe-1959-124124469.html

Il semble que ce modèle soit quasi unique ou presque !

Mr Bellu parle de modèles de série, pas de concept, carrosserie à la demande et compétition .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire