Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DESIGNERbyBELLU - Ineos, naissance d’une marque

Dans Futurs modèles / Design

Il faut un certain culot pour lancer une nouvelle marque d’automobiles par les temps qui courent. On est habitué aux effets d’annonce qui concernent des supercars de 1000 chevaux, mais pas aux promesses d’un retour aux sources avec un produit totalement basique.

On sait encore peu de choses de l'Ineos Grenadier, si ce n'est que son style empruntera beaucoup à celui du célèbre Defender.
On sait encore peu de choses de l'Ineos Grenadier, si ce n'est que son style empruntera beaucoup à celui du célèbre Defender.

Les sujets de Sa Majesté sont désespérés depuis que l’ultime Land Rover Defender classique est tombée des chaînes de Solihull le 29 janvier 2016. Il y eut un sursaut deux ans plus tard, en janvier 2018,  avec une série très exclusive de cent cinquante exemplaires baptisés « Works V8 » et relancés pour célébrer les soixante-dix ans de la marque.

Après une période de vacance, la nouvelle génération de la Defender est apparue en septembre 2019 avec un style tout en douceur, une suspension à quatre roues indépendantes et une structure monocoque. Mais cette mouture s’avère beaucoup trop sophistiquée pour les défenseurs de la tradition, pour les intégristes de la jelly, pour les partisans du Brexit et tous les conservateurs qui refusent le changement.

Ces britanniques-là, désespérés par le progrès, effrayés par une modernité débridée, pleurent leur vieux Land à châssis séparé et essieux rigides. Plusieurs entreprises anglaises se chargent d’entretenir le mythe, de reconditionner des antiquités et de leur redonner une seconde vie. J.E. Motorworks propose le Zulu équipé d’un moteur V8 de 4,7 litres développant 460 ch. Kahn réalise le modèle Flying Huntsman, une actualisation d’un Defender court.

La société Ineos a une approche plus radicale. Sir James Ratcliffe, anobli au rang de Knight Bachelor, a décidé de voler au secours de cette Angleterre qui fout le camp.

Il est le patron du groupe Ineos. Formée en 1998, cette société n’a jamais cessé, depuis lors, de créer des entreprises et des filiales et d’en absorber d’autres, si bien qu’elle pèse aujourd’hui 60 billions de dollars et qu’elle emploie 22 000 personnes sur 183 sites répartis dans vingt-six pays. Ses activités concernent principalement l’industrie chimique avec des produits aussi différents que le gel hydro-alcoolique (très tendance cette année), la chlorine pour purifier l’eau, les solvants pour l’insuline et les antibiotiques, les biocarburants ou les plastiques d’emballage.

Pour faire connaître son mystérieux label, Ineos s’implique dans différents sports. Les passionnés du Tour de France se souviennent que le Team Ineos a repris l’équipe Sky en 2019 et les plus observateurs auront aperçu un logo Ineos sur le profilage du capot moteur de la Mercedes W11 2020. Sans compter les opérations de sponsoring dans la voile ou le football.

En 2017, une nouvelle branche a été ajoutée au groupe : Ineos Automotive. L’usine construite à Bridgend, à une trentaine de kilomètres de Cardiff, au Pays de Galles, sera opérationnelle fin 2021, les premières voitures devant être commercialisées début 2022.

Le cahier des charges de la Grenadier est limpide : il s’agissait de restaurer les valeurs fondamentales d’un véhicule tout-terrain, de restituer ses qualités de franchissement. Car mine de rien, tous les quatre-quatre purs et durs ont été plus ou moins édulcorés pour s’approcher du monde des SUV. Même les Jeep Wrangler, Toyota Land-Cruiser, Mercedes-Benz G-Classe ou Nissan Patrol… Sans parler des SUV routiers qui n’ont plus aucune aptitude à circuler hors de l’asphalte. Comme le proclame le slogan de la marque, cet engin-là cultive le thème du « no-nonsense ».

On en découvrira les contours dans les tout prochains jours. "Stay tuned", comme on dit outre-Manche.

Portfolio (7 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"no-nonsense"

Voilà un slogan que nos constructeurs de suv.... Pardon, de monospaces traction, devrait s'inspirer. :bien:

Par

Il y aurau toujours un marché pour ce type de vehicule

destiné à etre des outils avant tout, pour les pompiers, les militaires, les forestiers....

Mais assez pour lancer une marque ?

Surtout que ce type de client c'est orienté beaucoup vers les pick-up.

Par

C'est quoi les 4 lettres sur le capot moteur ?

Je crois lire "HAHW" :hum:

Par

La photo est t'elle celle du Grenadier ? Si oui, cela s'appelle une copie ... ou une réplique.

Par

En réponse à smartboy

La photo est t'elle celle du Grenadier ? Si oui, cela s'appelle une copie ... ou une réplique.

KAHN plutôt :bien:

Par

En réponse à Upsizing-40

Commentaire supprimé.

Oui plutôt. Du coup, c'est pas encore la bonne, même si on sera proche à 99%:bien:

Par

En réponse à Upsizing-40

Commentaire supprimé.

Et ça veut dire quoi ?

Par

En réponse à '

Et ça veut dire quoi ?

Que c'est la voiture à Jean-François... :ange:

Par

Surement un futur produit très hype et hyper cher. Pour un vrai baroudeur, on prend un bon vieux Lada.

Par

Bonne idée....mais à quel prix.:roll:

Comment va t-il s'en sortir face aux écolos bobos, fossoyeurs de tout ce qui dépasse les 95g /km.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire