Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DS 4, Opel Astra, Peugeot 308 : une base, trois nouvelles compactes, quelle est votre préférée ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

DS, Opel et Peugeot s'apprêtent à lancer leur nouvelle compacte. DS 4, Astra et 308 sont désormais des cousines techniques. Quelles sont les différences ? Et quelle est votre préférence ?

DS 4, Opel Astra, Peugeot 308 : une base, trois nouvelles compactes, quelle est votre préférée ?

En moins de six mois, trois ex-membres de PSA (aujourd'hui noyés dans Stellantis) ont dévoilé leur nouvelle compacte. Il y a eu le retour de la DS 4 début février, puis la troisième génération de la Peugeot 308 mi-mars et enfin, la semaine dernière, la sixième mouture de l'Opel Astra.

Toutes sont basées sur la plate-forme EMP2. Mais les marques nous promettent un positionnement distinct, qui permet de capter des clientèles différentes. L'Opel mise plutôt sur la sobriété germanique, la Peugeot sur la sportivité teintée de premium, la DS sur le chic (un peu clinquant).

Mais au final qu'est-ce qui les différencie vraiment ? C'est ce que nous allons voir avec cette revue des troupes. Et c'est aussi l'occasion pour vous de désigner votre préférée.

À l’extérieur

DS 4
DS 4
Opel Astra
Opel Astra
Peugeot 308
Peugeot 308

C'est là que tout se joue ! La stratégie de PSA, et maintenant du groupe Stellantis, est de proposer au sein d'une catégorie différents modèles qui partagent un maximum d'éléments non visibles, parfois jusqu'à la structure, comme c'est ici le cas avec les Astra et 308.

De quoi compliquer la tâche des designers, dont le rôle devient capital ? À en voir les Opel et Peugeot, impossible à confondre, les stylistes savent relever le défi. L'Astra et la 308 ont chacune leur personnalité et intègrent bien les nouveaux codes esthétiques de leur marque respective. L'Astra a ainsi la calandre Vizor, dans la continuité des phares, tandis que la 308 reçoit une grande bouche qui plonge dans le bouclier, avec les barres de LED. De profil, la 308 conserve son montant de custode épais alors que l'Astra a un élément incliné. Elle ose même la silhouette bicolore.

Si de manière générale, les deux cousines ont un goût prononcé pour les nervures, l'allemande reste plus sage, assumant une partition plus classique typique des modèles germaniques, tandis que la Lionne la joue plus dynamique et plus latine.

La DS 4 a une silhouette différente, avec des airs de coupé. Points communs avec les deux autres : des formes anguleuses et de nombreux plis de carrosserie. La DS en abuse même, lorgnant du côté de Lexus. Mais cela permet d'avoir un style très travaillé qui se démarque des cousines. La différence vient aussi de l'adoption de roues de grand diamètre, et bien sûr des éléments de style propres à DS, comme la calandre aux moustaches chromées et les feux en écailles.

À l’intérieur

DS 4
DS 4
Opel Astra
Opel Astra
Peugeot 308
Peugeot 308

À bord aussi, les trois cousines tentent de se démarquer. Mais c'est tout de même plus compliqué, les trois reprenant à leur compte la mode de la planche de bord horizontale qui fait la part belle aux écrans pour limiter le nombre de commandes. Il y a toutefois des éléments de design propres à chacune.

La Peugeot se démarque avec son i-Cockpit. On retrouve ainsi un petit volant et une instrumentation numérique placée en hauteur. Sous l'écran central se trouve une rangée de raccourcis tactiles personnalisables. C'est dans la lionne que les formes sont les plus tarabiscotées, façon concept-car. L'Astra se fait plus reposante sur le plan visuel. Elle est dotée du Pure Panel, qui réunit dans un élément les deux écrans. Il faut saluer les gros progrès de la marque en matière de présentation intérieure.

Du côté de la DS4, c'est encore plus épuré, avec par exemple un écran central intégré à la planche de bord, sans effet tablette. La plus chic cache aussi astucieusement ses aérateurs centraux au milieu des commandes. En revanche, son instrumentation numérique est plus petite, la marque misant sur le grand affichage tête-haute. Il y a par ailleurs l'inédit écran tactile 5 pouces au bout de l'accoudoir central, pour commander des fonctions sans lever la main. La logique de positionnement est aussi respectée, c'est clairement la DS 4 qui soigne le plus la présentation avec de beaux matériaux.

Sous le capot

DS 4
DS 4
Opel Astra
Opel Astra
Peugeot 308
Peugeot 308

L'Astra et la 308 ont la même offre. On retrouve ainsi des blocs thermiques essence et diesel de 110 à 130 ch seulement. Pour des modèles plus musclés, il faut aller voir du côté de l'hybride rechargeable, avec deux puissances : 180 et 225 ch.

La DS4 joue un positionnement un peu plus haut de gamme. Elle fait l'impasse sur le petit essence de 110 ch et propose un PureTech de 225 ch. Dans un premier temps, elle n'a que l'hybride plug-in de 225 ch. Comme ses cousines, elle se contente d'un diesel de 130 ch. On est loin du choix et des cavaleries de la concurrence allemande. À noter que la DS4 généralise la boîte automatique, en option sur les 130 ch des Opel et Peugeot.

Technologies

Sur ce point aussi, la 308 et l'Astra font front commun. Selon les versions, elles proposeront des phares de type Matrix, une conduite semi-autonome de niveau 2, une surveillance des angles morts longue portée, des écrans de 10 pouces, une vision 360°…

Là, sur ce point, la DS 4 tient son rang premium. Elle se garde l'exclusivité de plusieurs technos, comme la vision nocturne, l'affichage tête-haute en réalité augmentée ou encore la suspension pilotée couplée à une caméra qui scanne la route en amont.

DS 4
DS 4
Opel Astra
Opel Astra
Peugeot 308
Peugeot 308

Au final

Un trio qui se complète bien, même si 308 et Astra sont techniquement très proches. Au point de se gêner ? Le choix sera une affaire de design, celui-ci étant bien différencié pour s'intéresser à deux clientèles de compactes généralistes : la Peugeot se veut plus exubérante, l'Opel plus sage. Il y aura aussi l'image de marque. La DS 4 joue une partition à part, celle du haut de gamme, et elle le fait avec application, se réservant des privilèges en matière de détails de finition, de moteurs et d'équipements.

Votez !

DS 4, Opel Astra et Peugeot 308 : quelle est votre préférence ?

Sondage fermé. Il y a eu 6478 votes pour ce sondage, répartis ainsi :
  • DS 4
  • 54%(3486 votes)

  • Opel Astra
  • 26%(1699 votes)

  • Peugeot 308
  • 20%(1284 votes)

  • 0%(9 votes)

 

En savoir plus sur : Ds Ds 4 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Ds

Toute l'actualité

Commentaires (111)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne suis pas du tout pro PSA, mais je pense que leur gamme va faire mal à la concurrence.

Avec ces nouveaux produits ils vont surement progresser et prendre des parts de marché.

Ils ont bien travaillé, le style plaît.

Par

C'est là que le positionnement marketing prendra tout son sens pour limiter la cannibalisation au sein du groupe.

Wait and see.

Ma préférence va à l'Astra.:bien:

Par

Intérieur DS4 et extérieur Astra

Par

En photos, je préfère la DS4.

Mais je n'en ai encore vu aucune dans la rue pour l'instant.

Et parfois, on est assez déçu ou, au contraire, on trouve ça mieux qu'en photo.

Exemple de la Honda e que j'adorais en photo mais que j'ai trouvé vraiment bizarre en vrai.

Mon classement serait donc : DS4, ASTRA et 308 bonne dernière car son capot avant fait un peu trop too much.

Par

En réponse à E911V

Je ne suis pas du tout pro PSA, mais je pense que leur gamme va faire mal à la concurrence.

Avec ces nouveaux produits ils vont surement progresser et prendre des parts de marché.

Ils ont bien travaillé, le style plaît.

Le problème actuel de l'ex PSA c'est le SAV notamment avec les clients possédant le Puretech (82, 110, 130) qui présentent des soucis de dégradation de la courroie humide.

Personne ne connait l'ampleur du soucis mais on voit très régulièrement des cas sur le forum et la plupart se font jeter par le SAV alors qu'il y a clairement une faiblesse à ce niveau. On en a même eu un qui a eu un accident après la défaillance de la pompe à vide (perte de freinage)...

Par

L'Astra pour sa sobriété et son intérieur est vraiment pas mal aussi. Mais effectivement avis avec réserve de voir le véhicule en vrai.

Reste les motorisations trop limitées sauf en Hybride, mais la, le ticket d'entrée n'est pas le même.

Par

Moteur 3cylindres, sans moi, dommage le style est bien

Par

1- ds4 (je lui trouve un côté Lexus)

2 ex æquo- aucune

reste que la concurrence propose souvent mieux fini, mieux motorisé, plus fiable, et parfois tout réuni et moins cher

Par

En réponse à Millichap

C'est là que le positionnement marketing prendra tout son sens pour limiter la cannibalisation au sein du groupe.

Wait and see.

Ma préférence va à l'Astra.:bien:

On est dans le gras du marché. Il faudra regarder si toutes ensembles elles font mieux que la Golf seule. Je crains quand même que feu PSA sous-estime l'effet bouche a oreilles qui fait que les particuliers se détournent très progressivement de tous les modèles équipés du 3 cylindres. Le niveau sonore est le grief que j'entends le plus souvent, les problèmes de fiabilité ne sont que rarement évoqués.

Par

En réponse à GY201

On est dans le gras du marché. Il faudra regarder si toutes ensembles elles font mieux que la Golf seule. Je crains quand même que feu PSA sous-estime l'effet bouche a oreilles qui fait que les particuliers se détournent très progressivement de tous les modèles équipés du 3 cylindres. Le niveau sonore est le grief que j'entends le plus souvent, les problèmes de fiabilité ne sont que rarement évoqués.

Dans le même esprit, cela me rappelle ce qui s'était passé avec la MB Classe A dotée du 1,5 Dci. :blague:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire