Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Edouard Philippe confirme la hausse de la taxe sur le carburant

Le Premier ministre a confirmé ce matin la hausse de la taxe sur le carburant au 1er janvier malgré la grogne qui enfle. Il s'est dit toutefois prêt à recevoir les « gilets jaunes » afin de les associer aux débats sur la transition écologique et notamment le carburant. Les « porte-parole » du mouvement sont déçus et invitent à se mobiliser de nouveaux sur les Champs-Élysées ce samedi 1er décembre.

Edouard Philippe confirme la hausse de la taxe sur le carburant

Le Premier ministre était invité ce matin par BFMTV à s’exprimer au lendemain du discours d'Emmanuel Macron sur la transition écologique. Edouard Philippe a assuré qu'il désirait que les gilets jaunes soient inclus dans le processus. "Je souhaite que les gilets jaunes y soient associés. Si une délégation représentative de gilets jaunes veut être reçue, je le ferai. Dans ce qu’ils formulent, il y a beaucoup de choses très légitimes qui doivent être entendues", a glissé le Premier ministre au micro de Jean-Jacques Bourdin. Pas question, en revanche, de revenir sur la nouvelle hausse des taxes sur les carburants, prévue au 1er janvier et confirmée hier par le Président de la République.

Emmanuel Macron garde en effet le cap de sa politique sur la transition énergétique mais a cherché à se montrer conciliant à l'égard de la contestation sociale en annonçant hier que « la fiscalité sur les carburants allait s'adapter aux fluctuations des prix afin d'en limiter l'impact pour les Français qui utilisent beaucoup leur voiture ». Concrètement, si au cours de l'année, il y a un envol du prix de la matière première, alors le gouvernement reviendra au niveau de la taxe fixée au 1er janvier. « Si le prix monte à cause de phénomènes que nous ne maîtrisons pas, alors, nous n'ajouterons pas de taxes supplémentaires » a précisé aujourd’hui le Premier ministre.

Nouvel appel à manifester samedi 1er décembre

Edouard Philippe confirme la hausse de la taxe sur le carburant

Edouard Philippe s’est aussi prononcé pour une large concertation dans le pays, y compris à des échelons territoriaux. Il devrait accueillir une délégation à l'Hôtel Matignon d'ici à la fin de la semaine, si, bien sûr, les « gilets jaunes » le souhaitent. Cette semaine déjà, deux d'entre eux ont été reçus par ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

Pas convaincu par la réponse formulée par le gouvernement, l'un des représentants des « gilets jaunes », Eric Drouet, a appelé à manifester samedi. « On avait plus de souhaits que ça, on n'était pas que sur la transition écologique, on était sur un débat beaucoup plus grand », a lancé le trentenaire au micro de LCI.  « Il y aura le rendez-vous, comme samedi dernier, aux Champs-Élysées. Le souhait de tous les « gilets jaune » c'est de continuer chaque samedi comme ça, aux Champs-Élysées », affirme le contestataire.

L’autre représentante reçue, Priscilla Ludosky, a exprimé le souhait d'organiser une nouvelle réunion, en présence « du porte-parole du gouvernement ou du Premier ministre ». C’est désormais en bonne voie.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire