Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

En Allemagne comme en France, plus de la moitié des automobilistes ne veulent pas de voiture électrique

En Allemagne comme en France, plus de la moitié des automobilistes ne veulent pas de voiture électrique

Dans un pays où le premier groupe automobile mise des dizaines de milliards d'euros sur la voiture électrique, plus de la moitié des sondés d'un tout récent sondage réalisé par Continental affirment ne pas vouloir acheter de voiture électrique.

L'étude 2020 des mobilités de Continental, un équipementier fortement impliqué dans la voiture électrique, montre qu'il existe toujours un décalage énorme entre l'espace médiatique occupé par la voiture électrique, et les intentions réelles d'achat de la majorité des automobilistes. 

En effet, 59 % des sondés "excluent les voitures électriques pour leur propre usage", ce qui est un avis très tranché et plus franc. Mais pas forcément en décalage avec le reste des pays développés : cette valeur atteint 57 % en France, 50 % aux Etats-Unis et 46 % au Japon, qui est pourtant un pays traditionnellement porté sur les nouvelles technologies. Seule la Chine donne des résultats différents avec une vraie acceptation de la voiture électrique, envisageable pour le plus grand nombre au quotidien.

Les arguments en défaveur de la voiture électrique diffèrent toutefois selon les pays : en Allemagne, c’est principalement le manque de bornes de recharge et le problème persistant de l'autonomie, tandis qu'en France, le sujet de préoccupation principal est le prix des véhicules électriques.

Mais ce n'est pas tout : en Allemagne, un tiers des personnes sondées affirment qu'une voiture électrique est "hors de question" pour elles car elles doutent que la technologie soit vraiment respectueuse de l'environnement". En France, ce sont un quart des interrogés qui pensent cela.

Il est toutefois bon de noter une chose : "l'acceptation" de la voiture électrique progresse dans tous les pays, et assez fortement... sauf en France, où elle ne gagne que 3 % en 8 ans, et au Japon (1 %). Dans tous les autres pays (Chine, Allemagne, Etats-Unis), cette valeur a progressé à deux chiffres. 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (259)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Normal qu'ils en veulent pas, ça met en péril leur industrie.

Mais sinon, le premier argument, c'est le manque d'infrastructure de recharge, et ça c'est pertinent.

Pour l'argument écologique, si ces benêts n'étaient pas sortis du nucléaire, ça serait surement mieux. La politique énergétique de l'Allemagne est un échec cuisant.

Par

Les gens (moi y compris) n'en veulent pas pour une raison très simple : Ca ne répond pas a leurs besoins !!!!

(Et accessoirement, c'est hors de prix)

Par

Seules les Tesla répondent à tous les besoins, sauf leur prix...

Par

Toyota va annoncer sous peu sa batterie à électrolyte solide qui se charge en dix minutes... Ça va changer...

Par

En réponse à pxidr

Normal qu'ils en veulent pas, ça met en péril leur industrie.

Mais sinon, le premier argument, c'est le manque d'infrastructure de recharge, et ça c'est pertinent.

Pour l'argument écologique, si ces benêts n'étaient pas sortis du nucléaire, ça serait surement mieux. La politique énergétique de l'Allemagne est un échec cuisant.

"Pour l'argument écologique, si ces benêts n'étaient pas sortis du nucléaire, ça serait surement mieux."

C'est ce que la France est en train de faire aussi sortir du nucléaire.

Comme ça on pourra acheter notre électricité à l'Allemagne ;)

Par

La voiture électrique est adaptée en ville en tant que deuxième voiture du foyer (sans rentrer dans les "détails" liés aux coûts et à la possibilité de les charger). Personne ne peut nier le fait que le passage à l'électrique dans les villes réduirait la pollution probablement d'environ 30% en la déplaçant dans les campagnes ou à l'étranger. Je doute fortement que le passage en force à l'électrique au niveau aurait un intérêt quelconque et en aucun cas cela n'aidera pas à lutter contre le réchauffement climatique.

Par

En réponse à Rodger29

Seules les Tesla répondent à tous les besoins, sauf leur prix...

Faux. Perso, j'ai une Kia e-Niro qui marche super bien avec 450 km d'autonomie :bien: et qui ne coûte pas le prix d'une Tesla moins bien finie.

Par

En réponse à Otonei

Les gens (moi y compris) n'en veulent pas pour une raison très simple : Ca ne répond pas a leurs besoins !!!!

(Et accessoirement, c'est hors de prix)

En fait, et c'est le cas pour les chinois, s'il s'agit d'un premier équipement c'est un progrès comparé au scooter. Pour tout le reste du monde industriel, c'est une régression en terme de versatilité (autonomie, choix des trajets, charge utile, …).

Par

En réponse à Hybridation

Toyota va annoncer sous peu sa batterie à électrolyte solide qui se charge en dix minutes... Ça va changer...

Depuis au moins 10 ans, la batterie magique, c'est dans 2 ans.

Par

En réponse à Hybridation

Toyota va annoncer sous peu sa batterie à électrolyte solide qui se charge en dix minutes... Ça va changer...

Je l'espère sincèrement...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire