Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

En ville, le gouvernement veut voir des vélos à place des camionnettes

En ville, le gouvernement veut voir des vélos à place des camionnettes

Le gouvernement souhaite développer la cyclologistique. Il va bientôt mettre en place un nouveau bonus pour les vélos cargos.

La crise sanitaire a boosté l'usage du vélo. Outre l'aspect écolo et le côté économe, ce moyen de déplacement permet d'éviter la foule des transports en commun. Le gouvernement avait bien senti la tendance en mettant en place rapidement après le premier confinement une prime de 50 € pour financer des réparations sur les cycles.

Après le coup de pouce aux particuliers, le gouvernement veut maintenant inciter les entreprises à se convertir. Il vient d'annoncer un plan pour développer la "cyclologistique" en zone urbaine. Le but : pousser les artisans et les livreurs de petits colis à délaisser leur sacro-sainte camionnette pour la remplacer par un vélo cargo. Ces engins peuvent transporter 3 m3 et 250 kg de charge. Ce qui est largement suffisant pour de nombreux professionnels qui travaillent dans les grandes villes, par exemple pour des dépannages de serrure ou de plomberie.

Évidemment, pour convaincre les entreprises, l'État sort une carotte… avant de manier le bâton. Le bâton, ce sera les restrictions de circulation dans les ZFE, avec des bannissements progressifs selon les classes Crit'Air. À Lyon, cela a déjà provoqué des remous chez les artisans avec l'interdiction des véhicules professionnels Crit'Air 3 début 2021.

La carotte, c'est la mise en place d'une nouvelle aide à l'achat. Le montant n'a toutefois pas encore été fixé. Le bonus permettra d'alléger une facture assez élevée, le prix moyen d'un vélo cargo à assistance électrique étant de 4 000 €. Par ailleurs, la prime à la conversion sera élargie à ceux qui remplaceront une voiture par un vélo cargo.

Pour favoriser la cyclologistique, alors que le nombre de colis ne cesse d'augmenter, le gouvernement va aussi accélérer le développement d'infrastructures dédiées. Outre les pistes cyclables, il souhaite voir les villes créer des places de stationnement et des locaux spécifiques. Il appelle aussi les assureurs à proposer des formules adaptées à ce nouveau mode de transport de marchandises.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (205)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donc en gros en plus de faire un métier pénible les artisans devront se trimballer 250 kg de matos sur des vélos... OK ok, du coup nos chers ministres et députés vont sûrement montrer l exemple en se déplaçant dorénavant en vélo, hein ?

Par

Génial quand il pleut...

Sans compter les risques de vols... la livraison de colis va être plus rapide que prévu...

C'est officiel je crois, il faut être sadomaso pour vouloir vivre dans une ville dense aujourd'hui. :biggrin:

Par

En réponse à nicotdi

Donc en gros en plus de faire un métier pénible les artisans devront se trimballer 250 kg de matos sur des vélos... OK ok, du coup nos chers ministres et députés vont sûrement montrer l exemple en se déplaçant dorénavant en vélo, hein ?

Salut, montrer l'exemple??????? connaissent pas ce terme...eux c'est taper dans le pot de confiture sans être inquiéter bien sûr!

combien sont -ils payés pour sortir des co...ries pareil?.....la ségoléne est l'exemple type.................sans oublier pompompili et tant d'autres............

Par

Mais bien sûr !! Content de ne pas habiter et me déplacer dans les grandes villes.

Je reste dans mes montagnes !!

Par

Je trouve que c'est une idée géniale et pleine de bon sens.

Vous imaginez la forme physique de ces braves artisans après une bonne journée de boulot ?

Bon, OK, ils risquent d'attraper la crève quand le temps sera pourri !

Bon, OK, ils auront dix fois plus de chances de se faire écrabouiller par un SUV !

Bon, OK, leur vélocargo se fera voler à peu près deux ou trois fois par an !!

Mais, nous, on s'en fiche complétement bien sûr.

Pourquoi ?

Parce qu'on veut des centre villes sans bruit, sans camionnettes blanches qui puent et sans bouchon.

Comme ça, mon SUV hybride rechargeable de 3 tonnes pourra foncer sans problème et je ne serai plus en retard à mes conférences sur "comment contraindre les masses laborieuses à s'endetter pour rouler propre" ou "le bien être des riches urbains est plus important que celui des pauvres".

Voilà, voilà...

Par

ils n'ont pas peur de passer pour des cons au quotidien

Par

En réponse à Gus76

Je trouve que c'est une idée géniale et pleine de bon sens.

Vous imaginez la forme physique de ces braves artisans après une bonne journée de boulot ?

Bon, OK, ils risquent d'attraper la crève quand le temps sera pourri !

Bon, OK, ils auront dix fois plus de chances de se faire écrabouiller par un SUV !

Bon, OK, leur vélocargo se fera voler à peu près deux ou trois fois par an !!

Mais, nous, on s'en fiche complétement bien sûr.

Pourquoi ?

Parce qu'on veut des centre villes sans bruit, sans camionnettes blanches qui puent et sans bouchon.

Comme ça, mon SUV hybride rechargeable de 3 tonnes pourra foncer sans problème et je ne serai plus en retard à mes conférences sur "comment contraindre les masses laborieuses à s'endetter pour rouler propre" ou "le bien être des riches urbains est plus important que celui des pauvres".

Voilà, voilà...

La prochaine étape, c'est d'imposer à tout le monde la Véga Missyl by LREM : et là vous ferez moins les marioles !!!

Des performances hallucinantes pour seulement 3 feuilles de laitue et 4 de mâche / km ! Et en plus, ça marche encore mieux quand il pleut !

Par

A Paris il suffirait de faire circuler les marchandises par la Petite ceinture dans des "pods" automatiques déchargés pour un court trajet radial seulement, assuré par ces vélos. Les conteneurs types livrés rémunéreraient automatiquement le livreur.

Par

Cette bande d'abruti(e)s qui nous gouverne doit, pour être crédible, montrer l'exemple. Pour se rendre à l'Assemblée Nationale, Castex devra se faire trimballer dans un vélo cargo piloté par Barbara Pompili, s'il ne le font pas, c'est qu'ils se foutent de notre gueule !!!! Aux prochaines élections, départementales, régionales, Françaises, Français, foutez-nous ces guignols dehors !!!! Ou alors, comme disait de Gaulle, vous êtes vraiment des veaux !!!

Par

En réponse à Sleepy Otter

ils n'ont pas peur de passer pour des cons au quotidien

les cons çà ose tout, c'est même à çà qu'on les reconnait

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire