Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai vidéo - BMW Série 8 : en attendant la M8

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Ligne spectaculaire, intérieur luxueux, technologique et confortable, la BMW Série 8 est un grand coupé comme les allemands savent les concevoir. Et cette explosive version M850i, véritablement sportive, laisse augurer d'une M8 encore plus méchante. 

Essai vidéo - BMW Série 8 : en attendant la M8

 EN BREF

Nouveau coupé de BMW

Remplaçant de la Série 6

à partir de 99 700 €

 Vingt ans. C’est le temps qu’il aura fallu attendre pour voir apparaître un nouveau coupé Série 8 dans la gamme BMW. Un revival qui, selon les dires de la marque, ne vient pas en remplacement de l’ancienne Série 6, qui ne connaîtra pourtant pas de descendance. Cette Série 8, voulue plus haut de gamme, permet avant tout un repositionnement du grand coupé « béhème ».

 

 

Essai vidéo - BMW Série 8 : en attendant la M8

Elle paraît plus imposante alors qu’elle est plus courte de 4 cm (4,85 m) et plus basse de 2 cm (1,35 m). Les proportions évoluent donc à peine, mais la montée en gamme se fait également par le style, plus musclé. S’il conviendra de laisser à chacun de juger le travail des designer maison, il faut tout de même reconnaître une certaine prestance à cette Série 8, surtout dans cette version M850i parée de boucliers plus expressifs et d’inserts en carbone. 

A bord, la BMW Série 8 reçoit avec les égards. La qualité de finition est irréprochable, avec l’utilisation massive de cuir épais, d’aluminium et de plastiques de très bonne qualité. On peut également, en option à 700 euros, rehausser le tout avec des incrustations en verre poli à la main (levier de vitesses, molette i-Drive, bouton start/stop, commande du volume sonore). L’ambiance est plus luxueuse que sportive avec une planche de bord plutôt verticale, légèrement orientée vers le conducteur. L’ergonomie ne semble pas souffrir de la profusion de boutons et on prend rapidement ses marques.

Essai vidéo - BMW Série 8 : en attendant la M8

Cette Série 8 reçoit à son tour l’écran numérique en guise de tableau de bord. Et même si l’on peut choisir les informations à afficher, il est loin d’offrir le niveau de personnalisation que l’on trouve chez Audi, Mercedes ou même le groupe PSA… Cette dalle est complétée par un large écran tactile de plus de 10 pouces, qui renferme un nouveau système d’infotainment, imaginé comme le système d’exploitation d’un smartphone. On peut choisir de faire apparaître sur différentes pages les informations, applications et accès directs à certains réglages que l’on souhaite. Il suffit de prendre le temps d’appréhender ce système, au final plutôt bien pensé pour les technophiles.

Essai vidéo - BMW Série 8 : en attendant la M8

Aux places arrière, sans surprise, on est à l’étroit. Une Mercedes Classe S coupé par exemple offre un peu plus d’espace. Il faudra avant tout considérer ce deuxième rang comme des places d’appoints pour enfants ou alors un prolongement du coffre. Une soute qui est tout de même capable d’accueillir 420 l de bagage, et même plus une fois les dossiers rabattus. Largement suffisant pour un weekend en amoureux. Mais privilégiez les petits sacs, l’ouverture du coffre étant tout de même très étroite.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Bmw Serie 8

155 g/km - malus : 2300 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Serie 8 G15

Juin 2018

A titre d'exemple pour la version (G15) M850IA XDRIVE 530.

1,34 m1,90 m
4,85 m
  •  4 places
  •  420 l / NC

  •  Auto. à 8 rapports
  •  Essence

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 8 G15

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (162)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ha oui 13/20 plus mauvaise note attribué depuis la Hyundai Genesis coupé il y a pratiquement 6 ans c'est si mauvais que ça ? A la lecture du test il y a un peut de mauvaise foi.

Par

Lol c est ce à quoi je pensais :ddr: , c est joli chambord :coucou:

Par

C est plutot cool de voir qu il reste des motorisations simpa quand meme.

Par

J'adore ....même si je n'ai pas les moyens de faire affaire.

Bel engin .

Par

Pourquoi ne pas citer la Lexus dans les concurrentes. Elle me semble crédible

Par

En réponse à Tonton Jacques

J'adore ....même si je n'ai pas les moyens de faire affaire.

Bel engin .

T en fait pas elle va décoter fortement comme beaucoup dans ce segment. Qui sais... :tongue: un jour ptetre

Par

Et tant qu'on y est , on félicite BMW ! 15/12/18 première course de la saison du grand prix Formule E 2018/2019 ... Premiere victoire de BMW ... Les jaloux vont maigrir :coolfuck:

Par

Une automobile à la fois géniale, pétrie de qualités, frôlant la perfection, mais en même temps complètement inutile et même totalement frustrante sur route...

N'ayant pas un budget automobile à 6 chiffres, ça va, je n'ai pas à me poser la question de son achat ou pas. Ouf.

Par

En réponse à titivroum

Pourquoi ne pas citer la Lexus dans les concurrentes. Elle me semble crédible

+1 la LS embarque un V8 atmo :jap:

En tout cas belle ligne, desing réussi je trouve.

Par

Je vois toujours une grosse évolution de la Série 6 pour moi. Une Classe S coupé est nettement classée plus haut peut même oser chatouiller une Rolls Wraith ou Bentley GT avec les versions Maybach.

C'est une bonne voiture mais vraiment sans plus quoi. Pour ce qu'elle propose, j'ose même dire que la note attribuée lui sied bien. Suis-je fou ? Peut-être..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire