Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai vidéo - Land Rover Range Rover Evoque 2 : produit de consommation

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La plus grosse vente de Land Rover mise sur le spectaculaire Velar pour consolider son succès. Le nouvel Evoque en reprend le design, l’intérieur et les technologies. Le SUV de luxe britannique va-t-il réitérer le carton de la première génération dans un contexte bien différent ? Réponse au volant de la version diesel D240.

Essai vidéo - Land Rover Range Rover Evoque 2 : produit de consommation

En bref

A partir de 39 900 €

2 ou 4 roues motrices

 

L’Evoque, c’est le modèle qui a relancé Land Rover sur le marché premium. Plus petit, moins cher et plus urbain qu’un Range Rover classique, il devient très vite la coqueluche des beaux quartiers. C’est avant tout son style affirmé et novateur qui a fait craquer près de 800 000 clients depuis 2011. Pour cette nouvelle génération, l’équipe Gerry McGovern a donc joué la sécurité tout en surfant sur les codes du Velar, le plus tendance de la gamme.

La ceinture de caisse haute, le toit plongeant et le capot plat sont là mais toutes les surfaces ont été épurées comme s’il n’y avait plus de pièces de carrosserie. Il en reprend aussi le bandeau noir qui rejoint les deux feux arrière et les poignées de portes affleurantes qui se déploient à l’approche du conducteur. La copie rendue devrait assurément plaire aux possesseurs actuels d’Evoque qui joue une carte esthétique moins sportive que ses principaux rivaux les BMW X2 et Porsche Macan.

Le nouvel Evoque reprend le bandeau noir du Velar sur le Hayon.
Le nouvel Evoque reprend le bandeau noir du Velar sur le Hayon.
Il en reprend également les poignées de porte affleurantes.
Il en reprend également les poignées de porte affleurantes.

Le SUV de luxe repose sur une évolution de la plateforme actuelle – Land Rover annonce que plus de 90% des pièces sont nouvelles – qui a permis d’étirer l’empattement de 2 cm au profit des passagers arrière, de loger une batterie pour l’hybridation légère (réseau 48 Volts) et d’élargir la surface de chargement du coffre. Ce dernier gagne quelques litres au passage pour atteindre 591 litres. Toutefois, l’Evoque ne perd pas un kilo sur la balance et se place toujours comme l’un des plus lourds de la catégorie. Défaut qui impacte directement les émissions de CO2 et la consommation.

L'habitacle luxueux est entièrement calqué sur le Vélar avec trois écrans numérique.
L'habitacle luxueux est entièrement calqué sur le Vélar avec trois écrans numérique.

A bord, l’Evoque est la copie conforme du Velar. Il en reprend le triptyque numérique composé d’une instrumentation, d’un écran central inclinable et d’une tablette flottante située sur le bas du tableau de bord. Pour rappel, l’écran supérieur regroupe toutes les informations de conduite (navigation, téléphonie, multimédia, etc.) et le second implanté sur la partie basse concentre l’ensemble des commandes du véhicule comme la climatisation, la gestion du véhicule et de la transmission, etc. Ce dernier est parfaitement implanté et offre une qualité d’utilisation similaire à un smartphone dernier cri.

Essai vidéo - Land Rover Range Rover Evoque 2 : produit de consommation
Essai vidéo - Land Rover Range Rover Evoque 2 : produit de consommation
Essai vidéo - Land Rover Range Rover Evoque 2 : produit de consommation

L'habitacle est soigné et l'accueil progresse très légèrement avec un peu plus d'espace aux jambes et un coffre lui aussi en léger progrès.

 

 Land Rover a fait le maximum pour corriger les défauts du précédent modèle

 

 Une nouvelle fois, Land Rover signe un intérieur parmi les plus soignés et les plus luxueux de la catégorie. La planche de bord épurée est recouverte de matériaux nobles (cuir surpiqué, bois, aluminium brossé, etc.), les technologies foisonnent à l’image du rétroviseur numérique ou de la vue dématérialisée du capot (cf page sur route) et de nombreux rangements ont été améliorés comme la boîte à gants par exemple. 

Land Rover a fait le maximum pour corriger les défauts du précédent modèle : l’espace à vivre. Les passagers arrière gagnent un peu de place aux jambes mais le britannique est toujours aussi avare en espace à la tête avec sa ligne de toi plongeante. Enfin, la carrosserie 3 portes disparaît du catalogue. On ignore encore si le cabriolet subira le même sort.

 

 Notre éditorialiste Michel Holtz décrypte le contexte dans lequel un nouveau modèle va débuter sa carrière.

 

 

 

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Land Rover Range Rover Evoque

143 g/km - malus : 953 €

Début de commercialisation du modèle :
Land Rover Range Rover Evoque 2

Novembre 2018

A titre d'exemple pour la version II D240 14CV 4WD HSE BVA9.

1,64 m1,90 m
4,37 m
  •  5 places
  •  591 l / 1383 l

  •  Auto. à 9 rapports
  •  Diesel

Portfolio (46 photos)

En savoir plus sur : Land Rover Range Rover Evoque 2

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'archétype de beaucoup de voiture surtout dans le domaine du premium ou access premium.

Je t'en met plein la vue niveau écran/tablette/caméra à gogo. Design splendide et ensuite....plus rien.

Espace à bord ? Limité (comme pour l'ancien).

Capacité de chargement? Pas bonne (comme pour l'ancien).

Tenue de route/confort? Pas l'un mais ok pour l'autre (comme l'ancien).

Moteur/conso (Puissance et gourmandise (comme l'ancien).

Mais bon, on aura 3 écrans, de la "connectivité", des radars/capteurs en veux tu en voilà et même que la voiture fera plein de chose toute seule.

Par

C’est dommage il est magnifique mais à le même défaut que le Jaguar e-pace. Beau mais lourd et gourmand.

Par

J'avais essayé l'ancien modèle, qui m'avait laissé une impression assez moyenne, (hormis le style), surtout au niveau de l'agrément de conduite que j'avais estimé plutôt moyen. Celui ci est joli (pour un suv), et l'habitacle semble agréable. Les prestations semblent s'améliorer. En revanche, niveau consommation, même pour un mazout qui représente soi-disant la panacée, il boit plus que de raison, cet anglais ! :biggrin:

Par Profil supprimé

Cette caisse est techniquement à la rue ... ça tente de sauver les meubles avec du pseudo premium, quelques tablettes et autres gadgets technologiques pour faire passer la pilule d'un tarif très élevé.

Plus de 10l / 100 km pour un 130 sur autoroute avec un 2.0 diesel ... consternant.

Si au moins, c'était fiable mais même pas ... la marque truste les fonds de classement depuis des années.

Par

BMW Mercedes sont techniquement bien plus moderne ! Après se genre de voitures reste un statut social !

Par

" Naturellement cette technologie de pointe est mise à mal lorsque les sont recouvertes de boue" :ptèdr:

Ce véhicule ne doit pas rouler dans la boue!! voyons :biggrin:

Même sous la pluie le résultat sera le même .... :chut:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

L'archétype de beaucoup de voiture surtout dans le domaine du premium ou access premium.

Je t'en met plein la vue niveau écran/tablette/caméra à gogo. Design splendide et ensuite....plus rien.

Espace à bord ? Limité (comme pour l'ancien).

Capacité de chargement? Pas bonne (comme pour l'ancien).

Tenue de route/confort? Pas l'un mais ok pour l'autre (comme l'ancien).

Moteur/conso (Puissance et gourmandise (comme l'ancien).

Mais bon, on aura 3 écrans, de la "connectivité", des radars/capteurs en veux tu en voilà et même que la voiture fera plein de chose toute seule.

Enfin, si tu veux une voiture pragmatique, tu achète un break Skoda pour la moitié du prix de ce SUV. Si tu t'intéresse à ce SUV, c'est que 1 - Tu en a les moyens et 2 - tu peux te permettre de pendre une voiture qui te plait, pas juste une voiture qui répond à un cahier des charges de praticité.

C'est un peu comme dire "une MX5, c'est nul le coffre est tout petit". Si on achète une MX5, ce n'est pas pour le coffre.

Les raisons d'acheter un Evoque ne sont visiblement pas les tiennes ? Achète autre chose.

Par

Je ne comprends pas. Avec l'ancien en 2.0d 150 BVA9 en 17" j'arrive à faire du 5.0L/100 kms.

Bon c'est sûr pas à la montagne et pas dans des conditions essais.

Mais sur l'ancien franchement très agréable à conduire, très silencieux, et 0 panne pour l'instant.

Par

Ils n'ont pas osé titrer " produit de grande consommation.." a 60 000 balles le bout....

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Je ne comprends pas. Avec l'ancien en 2.0d 150 BVA9 en 17" j'arrive à faire du 5.0L/100 kms.

Bon c'est sûr pas à la montagne et pas dans des conditions essais.

Mais sur l'ancien franchement très agréable à conduire, très silencieux, et 0 panne pour l'instant.

En 17"...beurk...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire