Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Étude : les aides à la conduite nous rendent moins attentifs

Dans Pratique / Sécurité

Selon un rapport mené par l'Insurance Institute for Highway Safety et l'Institut de technologie du Massachusetts, les conducteurs ont tendance à plus manipuler leurs accessoires électroniques et à lâcher le volant des deux mains au fur et à mesure qu'ils prennent confiance dans le système automatisé de leur voiture.

Étude : les aides à la conduite nous rendent moins attentifs

Pour analyser comment l'utilisation de l'automatisation de la conduite entraîne un relâchement de l'attention du conducteur, les chercheurs ont étudié le comportement au volant de vingt volontaires sur une période d'un mois pendant laquelle ils ont appris à se familiariser avec les systèmes d'assistance à la conduite de leurs véhicules, notant le nombre de fois où ils enlevaient les deux mains du volant ou diminuaient leur attention pour faire des choses comme utiliser leur téléphone ou le système multimédia embarqué.

Un groupe de dix conduisait un Range Rover Evoque avec un régulateur de vitesse adaptatif se chargeant de conserver une vitesse donnée par le constructeur tout en maintenant automatiquement une distance de sécurité. Les dix autres avaient une Volvo S90 qui ajoute à ce système un maintien dans la voie.

Quand les conducteurs ont reçu leurs véhicules, il n'y a eu d'abord aucune différence dans le nombre de fois où leur attention a quitté la route, qu'ils soient totalement aux commandes ou qu'ils utilisent les systèmes d'aide à la conduite. Mais après un mois, les comportements se sont notablement relâchés, et considérablement plus dans le cas des utilisateurs de la Volvo.

« Les conducteurs montraient deux fois plus des signes d'inattention après un mois au volant de la S90 par rapport au début de l'étude », selon Ian Reagan, l'auteur de l'étude. « Pire encore, par rapport à une conduite entièrement manuelle, ils enlevaient douze fois plus les mains du volant après s'être habitués au système de maintien dans la voie. »

Même les systèmes les plus avancés, comme on en trouve sur les Mercedes et les Tesla, ne sont pas développés pour remplacer totalement le conducteur. Aussi perfectionnés soient-ils, ils sont incapables aujourd'hui de faire face à de nombreux imprévus que l'on peut rencontrer sur la route et il faut donc garder une attention constante. Cependant, avec la vitesse et la direction prises en charge de façon très efficace la plupart du temps, il est facile de devenir moins attentif.

« Les conclusions de cette étude doivent pousser à développer des façons plus efficaces de vérifier que le conducteur garde ses yeux sur la route et est prêt à reprendre les commandes si c'est nécessaire » poursuit Reagan. « Elles montrent que certains conducteurs ressentent un sentiment de sécurité exagéré au bout d'un certain temps. »

En début d'année, l'Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) a publié une série de recommandations pour améliorer comment ces systèmes déterminent si le conducteur conserve son attention et comment ils doivent réagir quand elle diminue. L'EuroNCAP a par ailleurs récemment lancé de son côté une notation des systèmes d'aide à la conduite basée sur ces capacités en plus de leur efficacité générale.

Cette étude montre une différence claire de comportement du conducteur entre un « simple » régulateur de vitesse adaptatif et un autre ajoutant le maintien dans la voie. Certes, les conducteurs du Range Rover ont montré une plus grande tendance à regarder ou à décrocher leur téléphone, mais sans jamais lâcher le volant des mains, ce qui est logique. Et c'est cette différence qui a un impact considérable sur le risque d'accident. Ainsi, les chiffres de l'accidentologie ont montré que le régulateur de vitesse adaptatif, en contrôlant vitesse et distance de sécurité, améliore la sécurité par rapport à un dispositif d'alerte de distance et un freinage d'urgence automatisé mais rien ne montre une amélioration en ajoutant le maintien dans la voie. Au contraire, plusieurs accidents particulièrement violents l'incluant ont démontré une dangerosité supplémentaire apportée par une confiance disproportionnée dans la technologie.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Soit il n'y a que des alertes (changement de file, distances de sécurité) ; soit c'est totalement autonome, mais se reposer sur une technologie qui suppose votre intervention en dernier recours c'est dangereux.

Par

Normal quand certains martèlent, asseyez vous confortablement dans votre ..... et laissez vous conduire à votre prochaine destination. "Ce système a été conçu pour parcourir de longues et de courtes distances sans que vous n'ayez à intervenir à aucun moment." Bref le possesseur de cette voiture se base la dessus et fini soit assis sur le siège arrière. Fait une sieste au volant, regarde un film sur un ordi portable...

Par

Quand le mieux se fait l'ennemi du bien...

Par

Il a fallu faire une étude pour en arriver à cette conclusion ?

Par

En réponse à JF2

Soit il n'y a que des alertes (changement de file, distances de sécurité) ; soit c'est totalement autonome, mais se reposer sur une technologie qui suppose votre intervention en dernier recours c'est dangereux.

il y a un contrôle de pression sur le volant. Contrôle qu'une simple pince à gobelet de 50 centimes contourne.

Par

(..)« Elles montrent que certains conducteurs ressentent un sentiment de sécurité exagéré au bout d'un certain temps. »(..)

je le dis depuis longtemps = plus les voitures sont sur-sécurisées, sur-assistées, plus les gens font n'importe quoi, et la vigilance/prudence diminue.

et la course aux étoiles des crash-tests ne fait que renforcer le défaut de vigilance et la prise de risque.

en fait, pour moi, il n'y a que 2 solutions acceptables: soit on conduit réellement soi-même sans aide, soit c'est la voiture qui conduit elle-même, seule.

mais les solutions intermédiaires, c'est de la merde.

Par

En réponse à Taro.H

il y a un contrôle de pression sur le volant. Contrôle qu'une simple pince à gobelet de 50 centimes contourne.

oui, comme l'étylotest de démarrage = rien ne t'empêche de faire souffler ton gamin de 6 ans...

Par

Les aides à la conduite sont pour ceux qui considèrent qu une voiture est simplement un déplacoir... pour les mous du volant.. et pour ceux qui flippent en voiture

ceux qui aiment conduire un temps soit peu n ont pas besoin de ces gadgets..

le seul truc intéressant.. pour moi.. ce sont les feux adaptatifs de nuit.. le reste c est de la connerie sans nom.. même la caméra de recul:bah:

dernièrement j ai eu une Scala.. chaque fois que je mordillais à peine une ligne.. le volant se mettait à trembler ... purée.. une hérésie..

Par

« Cette étude montre une différence claire de comportement du conducteur entre un « simple » régulateur de vitesse adaptatif et un autre ajoutant le maintien dans la voie. Certes, les conducteurs du Range Rover ont montré une plus grande tendance à regarder ou à décrocher leur téléphone, mais sans jamais lâcher le volant des mains, ce qui est logique » chez Caradisiac et « Il y avait également une différence dans l'Evoque, bien que les sujets du test n'aient pas pu retirer leurs mains du volant aussi souvent. Cependant, ils n'ont eu aucun mal à détourner leur attention de la route, par exemple en répondant au téléphone ou en l'utilisant au volant. » dans un autre média sur internet.

Le 2e indique que le conducteur a pu détourner son attention de la route en répondant au téléphone sans le prendre en main puisqu'il peut utiliser les boutons du volant. En quoi est-ce lié aux aides à la conduite à moins de considérer qu'un bouton sur le volant pour décrocher son téléphone est une aide à la conduite :voyons: Par conséquent, le comportement observé dans l'Evoque n'a rien à voir avec les aides à la conduite mais avec le fait de répondre au téléphone.

Par

En réponse à fedoismyname

oui, comme l'étylotest de démarrage = rien ne t'empêche de faire souffler ton gamin de 6 ans...

Le gamin coute un peu plus cher et puis il faut l'emmener avec toi alors...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire