Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Etude - Un quart des bornes de recharge électrique sont inutilisables

Pour la première fois, une association mène une étude sur les bornes de recharge électrique, et la satisfaction de leurs utilisateurs. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas brillant : 58 % d'entre eux rencontrent régulièrement des bornes hors-service et un quart des bornes sont inutilisables. Pourtant, les utilisateurs sont majoritairement satisfaits.

Etude - Un quart des bornes de recharge électrique sont inutilisables

Il s'agit ici de la première étude d'ampleur. D'un côté, 500 utilisateurs de véhicules électriques ont été interrogés par l'institut de sondage Opinion Way, et de l'autre les données statistiques concernant environ 22 000 points de recharges et 600 000 sessions de recharge ont été statistiquement analysés par l'AFIREV, une association qui regroupe les acteurs de la recharge électrique (Association française pour l'itinérance de la recharge électrique des véhicules).

Le constat est sans appel. Les dysfonctionnements sont légion.

Ainsi, sur les 500 utilisateurs interrogés, 85 % ont rencontré au moins une fois une borne de recharge hors-service, dont 25 % souvent, 33 % régulièrement, et 27 % parfois. Seuls 15 % n'ont jamais eu de problème.

Sur les 22 000 bornes étudiées, un quart est inutilisable, 9 % ont été indisponibles plus de 7 jours consécutifs, et 26 % des recharges ont échoué 

Ils sont également 83 % à avoir rencontré des soucis de recharge sur les six derniers mois sur une borne.

Pourtant, 80 % des sondés affirment être satisfaits de la qualité de recharge. Ils sont 86 % à utiliser au moins de temps en temps des bornes de recharge accessibles au public, même si la grande majorité, soit 79 %, utilisent la recharge à la maison comme moyen de recharge principal.

 

25 % des bornes sont inutilisables, 26 % des recharges échouent

L'étude statistique des 22 000 points de recharge du réseau Gireve, qui représente les 3/4 du réseau français selon l'étude, n'est pas plus rassurante. Elle conclut que 25 % des bornes sont inutilisables car occupées (à juste titre ou non, l'étude ne le précise pas) ou tout simplement hors-service. Pire, 9 % de ces bornes ont été hors-service plus de 7 jours consécutifs.

Enfin, sur plus de 600 000 sessions de recharge analysées, 26 % ont échoué.

 

Vous trouverez ici les résultats plus complets et de nombreux tableaux interactifs concernant cette étude :

https://www.observatoire-recharge-afirev.fr/resultats/

 

Les acteurs de la recharge électrique se sont engagés, dans une charte signée le 12 octobre 2020, à améliorer la recharge sur deux points principaux : l'information et l'accompagnement des utilisateurs, avant et pendant les recharges, le niveau de disponibilité d'ensemble des réseaux et le taux de réussite des sessions de recharge.

 

Avec Autoactu.com

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (177)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un des côtés anxiogène du VE , d'ailleurs je ne sais pas si les applications sont réactives sur le sujet disponibilité ou échec des recharges ?

Par

Il est beau l' avenir de l' automobile !!!:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par

« Ainsi, sur les 500 utilisateurs interrogés, 85 % ont rencontré au moins une fois une borne de recharge hors-service, dont 25 % souvent, 33 % régulièrement, et 27 % parfois. Seuls 15 % n'ont jamais eu de problème. »

500.0,15 = 75 possesseurs de Tesla. Heureusement qu’ils étaient là pour masquer l’état lamentable des réseaux publics.

Par

Les utilisateurs sont tout de même satisfaits, vu qu'ils rechargent majoritairement chez eux.

Il serait intéressant de connaître la raison de la panne ou de la non charge. Ça peut aussi venir du véhicule. Ça peut être une incompatibilité. Une vraie panne technique. Un vandalisme. Autre...

Par

De toute façon, c'est beaucoup trop long de recharger. Les VE sont avant tout destinés à un usage à l'intérieur d'un périmètre bien précis autour de sa borne domestique ou d'entreprise. ça doit correspondre à l'usage de beaucoup de gens mais beaucoup moins que la majorité. Peut-être autour de 25% ? Et il faut prévoir une autre auto pour les autres déplacements...

Par

En réponse à Quadrifoglio

Commentaire supprimé.

Haha, ca fait du bien n'est ce pas ?

Vu a la TV sinon, c'est un scandale, sur Turbo il me semble, la moitié des stations étaient HS lors d'un essai.

Et quand ca fonctionne, il faut avoir la carte/le badge machin-truc, avoir souscrit préalablement à l'abonnement, ... Galérer pour enfin réussir à mettre la charge en rouge.... Un cauchemar.

Perso mon seul cauchemar c'est si l'appareil à CB est en panne à la station ! Je ne transpire pas à grosse goute à chaque fois que je vais faire le plein même en attaquant la réserve.

Par

En réponse à Xfire

« Ainsi, sur les 500 utilisateurs interrogés, 85 % ont rencontré au moins une fois une borne de recharge hors-service, dont 25 % souvent, 33 % régulièrement, et 27 % parfois. Seuls 15 % n'ont jamais eu de problème. »

500.0,15 = 75 possesseurs de Tesla. Heureusement qu’ils étaient là pour masquer l’état lamentable des réseaux publics.

Oui et de quelles bornes ont parle? celles des années 90 abandonnées dans un coin? celle qui fonctionnent avec diverses cartes d'abonnement à la con dont les lecteurs magnétiques déconnent en permanence? de l’empilage de marques de bornes et divers systèmes CCS, Chademo, types3, etc... +- incompatibles entre eux qui font que la recharge ne démarrera pas suivant le VE car protocole différent?

De qui se moque t'on au juste? il faut vraiment le vouloir pour qu'une simple prise de courant carénée ne fonctionne pas... donc est ce vraiment les bornes qui déconnent ou ce qu'il y a autour fait pour que chacun tire la couverture à soi???

Par

dommage encore une chose que l'état n'assure pas , malgré les dire de certain ministre sur un nombre de 100.000 bornes minimum en 2021 ha bon ?????

UNE FOIRRADE totale , "l'avenir sera électrique ou ne sera pas" MDR......

Par

Les vols de câbles et de cuivre sont déjà une plaie pour les candélabres et les lignes SNCF, alors imaginez si les bornes se multipliaient. Heureusement l'hydrogène mettra fin à tout ce cirque qui demande des milliards et des ressources disproportionnées pour faire des trajets minables.

Par §pla423mo

Libre service = défoncer par la masse et les cas.

Et n'en déplaises à ceux ici qui pense que leurs Véhicules thermique à de beau jour devant lui.

Les émissions de CO2 en France du secteur transport sont de 39 % des émissions totales.

Va falloir s'adapter on a pas tous les moyens et l'envie de supporter des températures extrêmes pour que des gus entendent le beau bruit de leurs moteurs.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire