Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Faites des affaires chez les revendeurs de voitures d'occasion

Dans Economie / Politique / Marché

Faites des affaires chez les revendeurs de voitures d'occasion

Après une légère acalmie à l'été dernier, les stocks de véhicules d'occasion chez les professionnels flambent à nouveau, alors que les ventes stagnent fortement.

Si vous êtes en période d'achat de véhicule d'occasion, bonne nouvelle : il y a probablement de belles affaires à réaliser. Les chiffres du baromètre d'Autobiz montrent en effet une impressionnante hausse du stock de VO chez les professionnels ces derniers mois. Si ces mêmes stocks avaient diminué durant l'été 2020 et le déconfinement, depuis le mois d'octobre, ils sont très sensiblement repartis à la hausse pour atteindre les 611 000 unités en mars. Un chiffre record, qui n'avait même pas été approché durant le confinement strict de 2020.

Une situation pas franchement réjouissante pour les professionnels, d'autant plus que les ventes stagnent. Elles dépassaient nettement les 200 000 unités mensuelles à l'été 2020, mais depuis plusieurs mois, elles ne parviennent plus à franchir la barre des 200 000, en dehors du mois de mars.

En l'état actuel des choses, en tenant compte des stocks et du niveau de ventes, il faudrait 3,2 mois pour que les professionnels écoulent tout leur stock. Une valeur quatre fois moins élevée qu'en avril 2020, mais à cette date, le confinement était strict et les concessions et revendeurs fermés. En comparaison d'une période plus normale, comme l'été dernier, cette valeur est en revanche près de deux fois supérieure...

Autobiz, spécialiste du véhicule d'occasion, rajoute que, "malgré le niveau de stock assez élevé sur le marché", il n'y a "pas à date de tensions à la baisse sur les prix". Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas en profiter pour aller faire jouer la concurrence entre revendeurs spécialisés et tirer le prix d'un véhicule en stock vers le bas.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Attention aux revendeurs en fonction de votre budget !

Il faut bien comprendre une chose avec les revendeurs, la bonne affaire est faisable mais rarement sur des voitures "peu" chère.

Typiquement si votre budget pour une voiture d'occasion est inférieur à 5000 euros, il vaut mieux faire du particulier à particulier.

En général les voitures peu chère sont des voitures achetées en lot, étant donné que le prix de revente est faible, aucune vérification n'est faites sur ces voitures.

A l'époque où je recherchais une première voiture pour ma copine (budget de 3000/3500 euros), j'ai pu en faire l'expérience : voitures jamais testées par le revendeur, le revendeur qui te dit : dis moi ce qui ne va pas sur la voiture si elle t'intéresse:lol:, de gros défauts camouflés à la va vite, etc... et pourtant j'ai pas écumé qu'un seul revendeur mais une dizaine. Il n'y avait aucune bonne affaire et quand on est sur des petits budgets on a clairement à faire a des arnaqueurs au niveau des vendeurs.

Ma pire expérience : j'appelle un gars pour une Ka (le design plaisait à ma copine :biggrin:) : je dis au gars, j'aimerais savoir l'état de la carrosserie avant de me déplacer (100 km), le vendeur me dit : "elle est niquel, peut être juste quelques micro rayures". Arrivé sur place : voiture avec de la corrosion perforante au niveau du bouchon de réservoir et des bas de caisse. Le vendeur faisait pale figure quand je lui est montré que la voiture était une épave (voyant allumé, clim HS, bruit de roulement). Je l'ai ensuite rappelé le soir même en me faisant passer pour un niveau client avec la même question : même réponse du vendeur. Du coup, je me suis permis de lui dire : "je suis le client qui est venu la voir cette après midi vous n'avez pas honte de mentir au client" et ça réponse : "Vous savez pour ce budget, les gens ne sont pas regardant, donc ça passe très souvent, de plus si je commence à chercher des problèmes sur une voiture de ce type la, j'en trouve toujours plein, alors que le client lui ne voit pas 10% des problèmes donc c'est beaucoup plus rentable de ne jamais donner d'information sur les problèmes d'une voiture et de traiter uniquement à la demande du client".

Bref, finalement j'ai trouvé une Peugeot 107 (la finition la plus haute avec climatisation, vitre électrique, etc...) de 2010 avec 82 000 km appartenant à un couple de retraité, première main, entretenu en concession, carrosserie quasi-parfaite, négociée 3000 euros... Pour ce tarif chez un revendeur j'aurais forcément eu une épave blindée de vices cachés.

Inversement ma 208 GTi je l'ai acheté chez un revendeur : aucun défaut, prix 10% sous le prix du marché.

Par

J'ai acheté la mienne en 2007 dans une sorte de supermarché, elle avait 2 ans, premier contrôle technique était un désastre, ça m'avait coûté un bras. Depuis je n'ai eu aucun déluge de problèmes et pense la garder encore un peu, tant que le diesel est autorisé.

Par

Avec des c.t de 2 pages pour une bonne lecture et une allemande au fond du Park depuis 2 ans

Par

Il y'a ou avait il fu un temps je ne sais pas si ça se fait encore la possibilité d'acheter directement chez le concessionnaire les voitures d'essai les voitures de courtoisie etc, une fois leur temps passé ça permet de faire de belle ristourne. Mon beauf a eu une jolie A3 comme ça elle devait avoir 7-8000km et il l'a payé quasi moitié prix ce qui fait quand même une jolie affaire.

Personnellement je suis pas fan des revendeur pro pour de l'occase. Le PaP c'est quand même plus fiable tu appelles tu te déplaces tu regardes tu essaies et au pire tu mets un coup de pression au gars qui vend pour augmenter la marge de nego. 'j'arrive j'ai mes 12 frères et mes 15 cousins qui vienne voir la voiture'. Blague à part c'est le meilleur moyen d'acheter d'occaz pour les petit budget et de se laisser une petite marge pour l'entretien car on l'oubli trop souvent lors d'un achat

Par

Une occasion chez un professionnel n'a d'intérêt que s'il offre une bonne garantie derrière. Pas la garantie de base moteur boite de 3 mois.

Sinon autant aller voir chez les particuliers, bien moins cher, mais il faut de la patience...

Par

En réponse à -Nicolas-

Une occasion chez un professionnel n'a d'intérêt que s'il offre une bonne garantie derrière. Pas la garantie de base moteur boite de 3 mois.

Sinon autant aller voir chez les particuliers, bien moins cher, mais il faut de la patience...

Ça, ça suppose que c'est le professionnel lui même qui fait la garantie, et je ne pense pas que cela existe, sinon c'est la garantie constructeur, toutes les autres sont des garanties venant d'assurances et toutes sont aussi insuffisantes les unes que les autres.

Par

En réponse à -Nicolas-

Une occasion chez un professionnel n'a d'intérêt que s'il offre une bonne garantie derrière. Pas la garantie de base moteur boite de 3 mois.

Sinon autant aller voir chez les particuliers, bien moins cher, mais il faut de la patience...

Après pour de nombreuses occasions récentes il est possible de prolonger voir de rétablir la garantie.

Quand on se renseigne c'est pas si chère (selon le modèle et la gamme entre 300 et 700 euros l'année) en général.

Donc pour un véhicule de 2 ans qui sort de garantie, mettre 1500 euros dans une extension de garantie 3 ans c'est pas la mort (faut le prendre en compte dans l'achat du véhicule).

Evidemment pour un véhicule qui a 10 ans, vous n'aurez qu'une garantie revendeur (moteur boite et pont) qui ne vaut pas grand chose c'est vrai.

Par

En réponse à -Nicolas-

Une occasion chez un professionnel n'a d'intérêt que s'il offre une bonne garantie derrière. Pas la garantie de base moteur boite de 3 mois.

Sinon autant aller voir chez les particuliers, bien moins cher, mais il faut de la patience...

Sauf que le professionnel est plus facile à chercher en cas de vice caché, un particulier se retranchera très (trop) facilement derrière sa propre ignorance. :bah:

Perso j'ai toujours acheté mes voitures sans même les avoir vues, mais c'était toujours des pros ayant pignon sur rue et engageant leur responsabilité : jusque-là jamais de mauvaise surprise. :jap:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Sauf que le professionnel est plus facile à chercher en cas de vice caché, un particulier se retranchera très (trop) facilement derrière sa propre ignorance. :bah:

Perso j'ai toujours acheté mes voitures sans même les avoir vues, mais c'était toujours des pros ayant pignon sur rue et engageant leur responsabilité : jusque-là jamais de mauvaise surprise. :jap:

"Sauf que le professionnel est plus facile à chercher en cas de vice caché, un particulier se retranchera très (trop) facilement derrière sa propre ignorance. "

Tu n'as pas compris la notion de vice caché.

On parle de vice caché quand le vendeur ne l'a pas volontairement dissimulé à l'acheteur, c'est-à-dire quand il n'était lui-même pas au courant de la présence du défaut lorsqu'il a vendu le véhicule. À l'inverse, si le vendeur a volontairement dissimulé le défaut, on parle alors de vice de consentement.

Et dans ce cas de figure (vice caché), le vendeur a des obligations :

Article 1643

Il est tenu des vices cachés, quand même il ne les aurait pas connus, à moins que, dans ce cas, il n'ait stipulé qu'il ne sera obligé à aucune garantie.

Article 1644

Dans le cas des articles 1641 et 1643, l'acheteur a le choix de rendre la chose et de se faire restituer le prix, ou de garder la chose et de se faire rendre une partie du prix.

Article 1645

Si le vendeur connaissait les vices de la chose, il est tenu, outre la restitution du prix qu'il en a reçu, de tous les dommages et intérêts envers l'acheteur.

En gros, si tu ne peux pas prouver que le vendeur ta volontairement caché un vice, tu ne pourras pas lui demander de dommages et intérêts par contre tu pourras demander le remboursement de la réparation du vice caché.

Par

En réponse à Axel015

Attention aux revendeurs en fonction de votre budget !

Il faut bien comprendre une chose avec les revendeurs, la bonne affaire est faisable mais rarement sur des voitures "peu" chère.

Typiquement si votre budget pour une voiture d'occasion est inférieur à 5000 euros, il vaut mieux faire du particulier à particulier.

En général les voitures peu chère sont des voitures achetées en lot, étant donné que le prix de revente est faible, aucune vérification n'est faites sur ces voitures.

A l'époque où je recherchais une première voiture pour ma copine (budget de 3000/3500 euros), j'ai pu en faire l'expérience : voitures jamais testées par le revendeur, le revendeur qui te dit : dis moi ce qui ne va pas sur la voiture si elle t'intéresse:lol:, de gros défauts camouflés à la va vite, etc... et pourtant j'ai pas écumé qu'un seul revendeur mais une dizaine. Il n'y avait aucune bonne affaire et quand on est sur des petits budgets on a clairement à faire a des arnaqueurs au niveau des vendeurs.

Ma pire expérience : j'appelle un gars pour une Ka (le design plaisait à ma copine :biggrin:) : je dis au gars, j'aimerais savoir l'état de la carrosserie avant de me déplacer (100 km), le vendeur me dit : "elle est niquel, peut être juste quelques micro rayures". Arrivé sur place : voiture avec de la corrosion perforante au niveau du bouchon de réservoir et des bas de caisse. Le vendeur faisait pale figure quand je lui est montré que la voiture était une épave (voyant allumé, clim HS, bruit de roulement). Je l'ai ensuite rappelé le soir même en me faisant passer pour un niveau client avec la même question : même réponse du vendeur. Du coup, je me suis permis de lui dire : "je suis le client qui est venu la voir cette après midi vous n'avez pas honte de mentir au client" et ça réponse : "Vous savez pour ce budget, les gens ne sont pas regardant, donc ça passe très souvent, de plus si je commence à chercher des problèmes sur une voiture de ce type la, j'en trouve toujours plein, alors que le client lui ne voit pas 10% des problèmes donc c'est beaucoup plus rentable de ne jamais donner d'information sur les problèmes d'une voiture et de traiter uniquement à la demande du client".

Bref, finalement j'ai trouvé une Peugeot 107 (la finition la plus haute avec climatisation, vitre électrique, etc...) de 2010 avec 82 000 km appartenant à un couple de retraité, première main, entretenu en concession, carrosserie quasi-parfaite, négociée 3000 euros... Pour ce tarif chez un revendeur j'aurais forcément eu une épave blindée de vices cachés.

Inversement ma 208 GTi je l'ai acheté chez un revendeur : aucun défaut, prix 10% sous le prix du marché.

J'ai acheté ma GS 450 h dans une concession de véhicules d'occasion près de liège. Voiture impeccable, révisée, nettoyée, Carpass limpide. J'ai négocié une remise de 3000 euros sur le prix affiché, et j'ai bénéficié d'une reprise de mon ancienne GS 300 au double de ce que l'on me proposait en France, sans discussion aucune. Gros changement par rapport aux margoulins auxquels j'ai pu avoir affaire ici. :-). Pas de voitures déglinguées au passé douteux, pas de poubelles même pas lavées. J'avais eu droit dans un garage de Metz à une voiture avec le cendrier encore plein, un habitacle digne d'une porcherie, et un autoradio soit-disant disparu !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire