Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Fiabilité de la Kia Rio : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité de la Kia Rio : la maxi-fiche occasion de Caradisiac

Dates clés

  • Septembre 2011 : commercialisation de la 5 portes
  • Janvier 2012 : commercialisation de la 3 portes.
  • Avril 2015 : restylage (boucliers avant et arrière, console centrale). 
  • Février 2017 : arrêt de commercialisation.
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Rio est la citadine polyvalente de Kia, concurrente des Renault Clio, Peugeot 208, Citroën C3 ou Volkswagen Polo. Dès sa sortie, elle a fait parler d'elle pour son look travaillé et sympa, et sa garantie 7 ans, comme tous les modèles Kia. D'ailleurs, c'est encore aujourd'hui un argument, puisque les modèles sortis de chaîne en 2013 sont encore sous garantie !

Par ailleurs, la Rio est habitable, très bien équipée, sobre, et globalement bien finie par rapport à ses concurrentes de l'époque. Mais elle pêche par un agrément de conduite (direction, amortissement) en retrait. C'est plus une voiture de raison qu'une auto passion c'est certain. Mais pour autant, pour qui cherche une auto sérieuse, ses décotes rapides permettent aujourd'hui de faire de bonnes affaires. 

Et la fiabilité, hormis quelques soucis récurrents bien identifiés, est correcte. Pas de contre-indication, donc, pour un achat en seconde main. 

Caradisiac a aimé

  • Le niveau d'équipement
  • Les moteurs sobres
  • L'habitabilité
  • La garantie 7 ans
  • La fiabilité globale
  • Le look sympa

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le volume de coffre
  • La direction
  • Le diesel sans grand agrément
  • Le filtrage des bruits

Nos versions préférées

  • III 1.2 85 5CV STYLE 5P
  • III 1.4 CRDI 90 PREMIUM 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le niveau d'équipement : même en entrée de gamme, et plus encore dans les niveaux supérieurs, la Rio est généreuse, surtout en dotation de confort.
  • Les moteurs sobres : essence ou diesel, ils sont tous relativement sobres. Le 1.1 CRDi est un vrai chameau.
  • L'habitabilité : L'habitacle propose une habitabilité supérieure à la moyenne à toutes les places.
  • La garantie 7 ans : comme toutes les Kia, la Rio est garantie 7 ans (sauf multimédia), c'est rassurant, et de nombreuses voitures vendues sont encore sous garantie.
  • La fiabilité globale : à part de rares soucis récurrents et identifiés, la fiabilité de la Rio est bonne.
  • Le look : cette coréenne est bien dessinée et son look dynamique est un argument de vente.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le volume de coffre : avec 224 litres seulement, le Rio possède un des plus petits coffres de la catégorie.
  • La direction : elle est inconsistante, trop assistée et ne transmet aucune information en provenance de la route. De plus, certains volants sont désagréables au toucher.
  • Les diesels : ils font preuve de peu d'agrément et leurs performances ne rattrapent pas le coup.
  • Le filtrage des bruits : les bruits de roulement surtout sont importants.

3. Budget

Achat / Cote :

SI les prix en neuf de la Rio ne semblaient pas particulièrement donnés, c'est surtout parce que le niveau d'équipement était très élevé. Mais à équipement égal, elle restait moins chère que les citadines polyvalentes concurrentes. En occasion, son manque de succès rend les cotes abordables et de bonnes affaires sont à faire. Le premier prix pour un modèle essence est de 6 000/6 500 € pour moins de 100 000 km. Les diesels sont moins chers encore (à partir de 5 000 €) mais pour un kilométrage supérieur (130 000 km en moyenne, et certains modèles affichent 200 000 km).

Consommation :

Les blocs moteurs, essence comme diesels, affichent une sobriété de bon aloi. Le 1.1 CRDi 75 ch diesel a même été à sa sortie le moteur le plus sobre de sa catégorie. 

Assurance :

De façon étonnante, et contredisant toutes les idées reçues sur l'assurance chère des modèles asiatiques, la Rio est au contraire une des citadines polyvalentes les moins onéreuses à assurer. Ses primes sont jusqu'à 10 % moins élevées que certaines concurrentes, y compris françaises. Seule la Dacia Sandero reste imbattable, mais de peu ! 

Prix des pièces :

Ce chapitre est par contre plus conforme à ce que l'on attend. En effet, le prix du panier de pièces de la Rio est  plutôt supérieur à la moyenne. Surtout pour les diesels, dont le turbo coûte cher en cas de remplacement. En essence, cela rentre dans la norme, mais côté fourchette haute tout de même. 

Entretien :

La Rio 3 doit passer en entretien tous les 30 000 km ou 2 ans pour les diesels, et tous les ans ou 15 000 km pour les essence. Les moteurs sont à chaîne de distribution, sans entretien donc. Et les tarifs de main-d’œuvre sont tout de même un peu supérieurs à la moyenne. Au final, rien de rédhibitoire mais on ne fera d'économies à ce chapitre.

4. Fiabilité

Description :

Les modèles Kia font preuve, globalement, d'une bonne fiabilité. La Rio 3 ne contredit pas ce constat. Alors certes, tout n'est pas parfait, et certains soucis apparaissent comme récurrents, mais le bilan se situe tout de même du bon côté de la barrière. Seuls les soucis d'embrayage et quelques errements de finition sont vraiment notables. Pour le reste, les aléas sont soit isolés, soit peu graves. Donc, pas de contre-indication à un achat. 

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

Autres pannes ou faiblesses :

  • Embrayage. Que ce soit sur le 1.2 85 ch ou les diesels, faiblesse très récurrente de l'embrayage (usure du disque voire du mécanisme), à des kilométrages ridiculement bas parfois (dès 3 000 km). Un défaut de fabrication parfois pris en charge, parfois non lorsque le kilométrage est plus important. Il faut alors insister pour que la garantie joue, au moins en partie. À noter que seul le 1.4 essence semble épargné par ce souci.
  • Stop and start. Dysfonctionnement possible. Le plus souvent, une batterie trop faible est en cause. Il faut la remplacer.
  • Freins. Ils font du bruit au freinage sur certains exemplaires. 

Aspect extérieur :

  • Vérins de coffre. Ils sont un peu faibles et doivent être remplacés prématurément sur certains modèles. À faire prendre en garantie. 

Finition intérieure :

  • Volant. Les volants en cuir pèlent assez rapidement, sur presque tous les exemplaires. À faire prendre en garantie.
  • Bruits parasites. Quelques propriétaires parlent aussi de bruits de mobilier (grincements, craquements) au niveau de la planche de bord. D'autres n'ont aucun bruit. C'est donc aléatoire.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Climatisation. Quelques rares cas de compresseur de clim bruyant ou défaillant. Une recharge en gaz ou un remplacement font disparaître cet aléa. 

Rappel de rectification en concession :

  • Rien à signaler à ce chapitre. 

5. Meilleures versions

En Essence : III 1.2 85 5CV STYLE 5P

En essence, le meilleur choix est le 1.2 85 ch. Certes, il est un peu moins performant que le 1.4 110 ch, mais la différence entre les deux n'est pas si énorme, et sa vocation de citadine fait qu'elle peut se contenter de 85 ch. Ce moteur est en tout cas suffisant donc, et remarquablement sobre pour un moteur essence. Il est silencieux, souple, bref, un compagnon agréable. Pour ce qui est de la finition, la Style est tout à fait complète. Et il vaut mieux privilégier une 5 portes qu'une trois portes, moins pratique à l'usage.
Commercialisation : 2013
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 85
Emission de CO2 : 115 g/km
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En Diesel : III 1.4 CRDI 90 PREMIUM 5P

Du côté des diesels, il vaut mieux éviter le 1.1 CRDI 75. Certes très très sobre, ce (trop ?) petit moteur est insuffisant en performances, il rame. Le 1.4 CRDI 90 est pas contre bien plus agréable. Il est toujours un peu creux sous les 2 000 tours/minutes, pas le plus vaillant des 90 ch du marché ensuite, mais en tout cas bien mieux que le 75 ch. Et il reste sobre également. La finition haute Premium est richement dotée en équipements de confort, et nous vous conseillons toujours une carrosserie 5 portes, plus pratique qu'une 3 portes.
Commercialisation : 2012
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 90
Emission de CO2 : 113 g/km
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Modèles concurrents

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Là on a une vrai fiche fiabilité d'un modèle plutot que la fiabilité donnée à 1 an.

On remarque qu'il n'y a aucune panne lourde, un bon point. Beaucoup de marque européenne ne peuvent pas en dire autant.

Par

C'est bien beau tout ça mais on attend l'article sur la condamnation de FCA pour falsification de chiffres de ventes nous ! :redface:

Par

Meilleure fiabilité que toute la production française, à prendre en exemple !

Par

En réponse à Pagani-Zonda

C'est bien beau tout ça mais on attend l'article sur la condamnation de FCA pour falsification de chiffres de ventes nous ! :redface:

Ils ne le feront sûrement jamais :pfff:

Par

En réponse à clefdedouze

Là on a une vrai fiche fiabilité d'un modèle plutot que la fiabilité donnée à 1 an.

On remarque qu'il n'y a aucune panne lourde, un bon point. Beaucoup de marque européenne ne peuvent pas en dire autant.

Regarde les françaises modernes (208,C3 2 et 3, Clio 4)c'est pareil. Des petouilles.

Alors quand il faut remplacer un embrayage à 3000 km ou un compresseur de clim, le volant,.... sur une kia, on dira que c'est fiable quand même.

La même chose sur une Rino Cric, on dira que c'est de la merde. :bah:

Par

En réponse à clefdedouze

Là on a une vrai fiche fiabilité d'un modèle plutot que la fiabilité donnée à 1 an.

On remarque qu'il n'y a aucune panne lourde, un bon point. Beaucoup de marque européenne ne peuvent pas en dire autant.

Ta pas que la fiabilité. La direction est à la rue, des bruits de roulement bien fort digne des citadines des années 90.

Un agrément mécanique presque absent. À part peut être le 1.4 essence. Et encore.

Un Sav merdique qui te jete quand tu doit remplacer une pièces qui est normalement couverte chez la concurrence. :bah:

Par

"Embrayage. Que ce soit sur le 1.2 85 ch ou les diesels, faiblesse très récurrente de l'embrayage (usure du disque voire du mécanisme), à des kilométrages ridiculement bas parfois (dès 3 000 km). Un défaut de fabrication parfois pris en charge, parfois non lorsque le kilométrage est plus important. Il faut alors insister pour que la garantie joue, au moins en partie. "

Heu, l'argument massue de la garantie 7 ans est passé où du coup au travers de cette assertion ? S'il faut insister dans la durée contractuelle annuelle et kilométrique, l'argument de base s'envole comme pour n'importe quel prise en charge d'un vice chez n'importe quel constructeur. Faire un embrayage sur une citadine BVM sous les 150 000 bornes c'est plausible, mais si on achète une KIA, ça ne devrait même pas faire froncer les sourcils en concession.

Par

224 litres? J'en ai eu une en location pendant une grosse semaine, le coffre m'avait paru plus logeable que celui de la Yaris 3 de madame (290 litres)

Par

Encore une leçon de fiabilité de la part de kia.

Par

En réponse à PlasticMoussey

"Embrayage. Que ce soit sur le 1.2 85 ch ou les diesels, faiblesse très récurrente de l'embrayage (usure du disque voire du mécanisme), à des kilométrages ridiculement bas parfois (dès 3 000 km). Un défaut de fabrication parfois pris en charge, parfois non lorsque le kilométrage est plus important. Il faut alors insister pour que la garantie joue, au moins en partie. "

Heu, l'argument massue de la garantie 7 ans est passé où du coup au travers de cette assertion ? S'il faut insister dans la durée contractuelle annuelle et kilométrique, l'argument de base s'envole comme pour n'importe quel prise en charge d'un vice chez n'importe quel constructeur. Faire un embrayage sur une citadine BVM sous les 150 000 bornes c'est plausible, mais si on achète une KIA, ça ne devrait même pas faire froncer les sourcils en concession.

Les pièces d'usure sont d'office exclues de la garantie contractuelle, quelle que soit sa durée... Et l'embrayage est par définition une pièce d'usure. Cela dit, une défaillance à moins de xxx km reste anormale, la durée de vie d'un embrayage étant fixée (arbitrairement toutefois, certains font le double) à environ 100 000/120 000 km. Donc si défaillance à 20 000 km, il faut que la marque prenne en charge, ou du moins participe beaucoup. Ce que Kia fait, mais de moins en moins lorsque le kilométrage augmente. Ce qui est en réalité assez normal.

MC

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire