Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Fiat et la communication gênante

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Fiat a tenu à nous faire savoir que sa nouvelle 500 a roulé en avant-première sur le nouveau pont de Gênes. Une idée qui peut sembler déplacée vu le contexte de la construction du viaduc.

Fiat et la communication gênante

S'il y a une chose que le Covid-19 n'a pas bouleversée en France, c'est cet effet de ralentissement de la vie du pays constaté chaque année entre les 1er et 15 août, lié bien sûr à un pic de départs en vacances. Pour les rédacteurs de Caradisiac qui ont déjà ou n'ont pas encore rejoint la plage, c'est une période peu appréciée, car l'actualité automobile est en sous régime.

Les services de communication des marques se mettent également au ralenti, les maisons mère communiquant peu au plus fort de l'été. 2020 ne déroge pas à la règle. Les retards pris dans les calendriers à cause du confinement n'y changeront rien, il faudra attendre la rentrée pour retrouver les prochaines grandes nouveautés (et le planning s'annonce déjà chargé avec le Skoda Enyaq le 1er septembre ou la Mercedes Classe S le 2).

Le journaliste en manque d'actualité automobile se jette donc sur le moindre communiqué de presse qui tombe dans la boîte mail, avide de voir ce dont il s'agit pour en tirer un quelconque article. Toutefois, la question de savoir s'il y a un intérêt à relayer l'info se pose encore, même dans cette période creuse. Ces dernières heures, c'est un communiqué signé Fiat qui a attiré notre attention… et suscité un débat qui va au-delà du simple "est-ce intéressant". C'était carrément : "est-ce de bon goût ?"

De quoi est-il question ? De la toute nouvelle 500 électrique qui a été l'une des premières voitures à rouler sur le nouveau pont de Gênes, quelques instants avant que celui-ci ne soit ouvert à la circulation. Image forcément symbolique, l'auto paradant avec drapeaux aux couleurs du pays et de la ville.

Les autorités italiennes avaient déjà fait de l'inauguration du pont une cérémonie dont les images pouvaient avoir un aspect spectacle, avec par exemple le passage d'avions lâchant les panaches de fumées traçant le drapeau italien. Il fallait montrer au monde que l'Italie se redresse et est capable de relever un défi technique inédit. Il est vrai que c'est une prouesse, surtout dans un pays réputé pour la lenteur de ses chantiers, avec la construction d'un pont d'un kilomètre de long et 45 mètres de haut en à peine deux ans.

Mais la fierté côtoie la douleur. Giuseppe Conte, le président du Conseil avait bien sûr conscience que le fondement de cette inauguration était un drame épouvantable. Le 14 août 2018, l'ancien pont Morandi s'est effondré, entraînant la mort de 43 personnes, dont les noms ont été égrenés au début de la cérémonie. Cette dernière n'a toutefois pas été du goût des familles des victimes, qui ont refusé de participer à l'inauguration du pont et aurait préféré que l'ouvrage soit mis en service de manière plus pudique. Alors que faut-il penser en voyant un constructeur automobile en faire un événement avec un modèle qui s'apprête à rejoindre les concessions avec un communiqué de presse à la clé ?

Visiblement, pour Fiat, l'occasion était trop belle. La marque est habituée aux coups marketing avec sa 500. C'est une partie de la recette du succès de l'auto depuis sa renaissance en 2007. Cela a commencé dès son lancement, avec une fête grandiose à Turin, donnée pile le jour des 50 ans du modèle originel, le 4 juillet. Une date anniversaire qui sera ensuite régulièrement l'occasion de faire parler de la voiture, via des évolutions ou des séries spéciales à coups de collaborations cool, comme Riva. Une manière d'entretenir la poule aux œufs d'or… et de cacher le manque de nouveautés dans le reste d'une gamme moribonde, avec abandon de la Punto et des grands modèles.

Alors à l'approche du lancement commercial d'une toute nouvelle 500, qui plus est entre dans l'ère écologique du tout électrique, impossible de résister à la tentation d'une image symbolique. Pour Fiat, tout cela est évident, la marque multipliant les parallèles entre la voiture et le pont pour s'expliquer : symboles du "Made in Italy", de la reprise économique, du renouveau technologique et écologique… L'image incarne l'Italie qui "réagit", "se relève" et "regarde courageusement vers le futur".

Peut-être faut-il avoir un œil italien pour mieux comprendre mais on a en tête que le fondement de ce pont nouveau est une catastrophe sur un ouvrage dont les premiers éléments de l'enquête pointent des manquements dans l'entretien. On pourrait donc bien se passer de ce genre de communication. Mais chez Fiat, on ne s'est pas privé de cette manière de refaire parler d'une nouveauté en cette période d'actu creuse, de donner du biscuit à des journalistes qui s'ennuient devant leur PC et seront ravis de trouver cette news qui sera l'occasion de rappeler que la 500 électrique arrive. Bien sûr on aurait pu passer sous silence l'info mais cela a donc ouvert le débat et donne lieu à ce billet d'humeur, à se demander si la communication ne va pas un peu loin ici et que tout n'est pas bon à prendre pour faire une bonne image.

En savoir plus sur : Fiat 500 (3e Generation)

SPONSORISE

Actualité Fiat

Toute l'actualité

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Où comment faire parler, buzzer... sur un sujet qui n'en est pas vraiment un, m'sieur Ferrière !!!

Vous vous insurgez pour une inauguration d'un pont dont FIAT, la marque italienne populaire par excellence, en a fait un porte-drapeau italien ET génois certes à une fin commerciale d'une part, mais surtout pour montrer les capacités d'un pays que beaucoup considère comme incapable.

Vous auriez pu au moins faire le parallèle entre l'industrie auto italienne plutôt en décrépitude (sauf Ferrari et Lambo, OK) depuis plusieurs années à l'image du pont original, qui faute de moyen suffisant investi a fini par s'effondrer dans ce drame abjecte. Alors que personne ne s'attendait ou ne pensait possible sa reconstruction, qui plus est rapide, comme de la capacité de FIAT à se moderniser avec une nouvelle 500e qui sur le plan technique n'a rien à envier aux autres VE de sa catégorie, c'est la réussite de deux exploits qu'il conviendrait plutôt de souligner et non de critiquer.

Pourquoi vous ne vous insurgez pas contre les pubs racistes de VW ou misogyne et sexiste d'Audi dans ce cas ?

Par

C'est la boulette chef...

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Commentaire supprimé.

Même ce commentaire est plus drôle et piquant que l'hypocrisie de l'article.

Par

Ma che vergogna.

Par

C'est tout simplement honteux..Combien d'euros aura coûté au contribuable italien ce lâché d'avions en parade..Cette argent aurait mieux servir à entretenir l'ancien pont..

L'anticipation est meilleur que toute prouesse technologique.

Par

Et si le travail avait été fait correctement niveau documentation de l'article, vous auriez précisé que le chef du gouvernement italien a écrit :

" Demain, je serai à Gênes pour l'inauguration du nouveau pont : d'une blessure qui cicatrisera difficilement au symbole d'une nouvelle Italie qui se redresse. Une journée importante qui raconte le présent et le futur d'un pays qui change "

Voilà c'est ça qui est important. Ce pont est un symbole pour une prise de conscience de ce qui ne fonctionnait pas, de ce qui n'était pas acceptable etc... Qui de mieux que FIAT pouvait incarner le changement avec la 1ère auto 100% électrique de grande production italienne, presque populaire (elle est encore un peu chère) mais une déclinaison abordable est prévue via Panda ou nouvelle Punto ?

Par

c'est exactement la même chose en France quand on vante le voiture Electrique ,moi çà me fait penser a Tchernobyl

Par

sous prétexte que des gens meurent, devrions-nous nous réjouir des naissances ?! vous avez 4h. ce nouveau pont est le symbole d une renaissance et un hommage aux victimes a été prononcé. La com de fiat est moins choquante que votre article à charge. Est ce qu on aurait dû arrêter de faire jouer et retransmettre des matchs de foot à Furiani pour marquer notre soutien aux victimes de 1992?

Par

Je ne comprends pas... Fiat n'a pas réellement communiqué lors de cette cérémonie ? Ils ont mis une 500 électrique dans le cortège et les journalistes en ont déduit une comm?

Les autorités auraient plutôt dû communiquer plus sobrement et éventuellement ériger (si ça n'est déjà pas le cas) quelque chose à la mémoire des victimes et de leur famille.

Par

En réponse à marlboro55

c'est exactement la même chose en France quand on vante le voiture Electrique ,moi çà me fait penser a Tchernobyl

Ça tombe bien pas de nuc en Italie...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire