Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Gordon Murray T50 : plus qu'une simple farine

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le nom est bien curieux et ferait penser à une farine, mais cette T50 n'est autre que la descendante spirituelle de la McLaren F1. V12 atmosphérique, siège central et régime moteur maximal inavouable sont au programme.

Gordon Murray T50 : plus qu'une simple farine

Il y a dans l'automobile ce que l'on appelle les "vaporware", des projets présentés en grande pompe, en images, mais qui ne verront jamais le jour et s'évanouiront. La T50 n'est pas de ce calibre, et l'on peut même dire que Gordon Murray, l'ingénieur en chef de la McLaren F1, a fait vite pour dévoiler son produit final, qui pourrait donner des leçons à certains grands noms tels que Mercedes, Aston Martin ou Ferrari, et pourquoi pas... McLaren

On aurait pu citer la Speedtail comme une nouvelle "F1" chez McLaren, mais mis à part le siège central et quelques caractéristiques, rien ne colle : la Speedtail fait appel à un V8 hybride de plus de 1000 ch.

Gordon Murray T50 : plus qu'une simple farine

Cette Gordon Murray T50, elle, fait monter la farine avec un bon vieux V12 atmosphérique. Développé avec Cosworth, il cube 3.9 litres sans suralimentation, mais parvient à développer 663 ch et un tout petit 467 Nm de couple. A peine aussi bien qu'un diesel moyen moderne. Mais ce couple est atteint à 9000 tr/mn, et la puissance maximale à 11500 tr/mn. En clair : ce moteur adore les hauts régimes, quitte, peut-être, à proposer un caractère un peu "creux" à bas régime. Et le mieux est à venir : ce bloc est associé à une boîte manuelle, et on trouve à l'arrière de la T50 une turbine permettant d'améliorer l'aérodynamique et l'appui, tout en permettant d'assister le freinage. Retour au temps des Chaparral !

Gordon Murray T50 : plus qu'une simple farine

100 exemplaires de la T50 seront produits au tarif unitaire de 2,36 millions de livres, avec un processus de personnalisation poussé qui permettra aux clients de rencontrer l'ingénieur Gordon Murray.

Photos (5)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire