Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Gumpert RG Nathalie : elle fonctionne au méthanol

Les véhicules à hydrogène, c'est excellent sur le papier, mais problème : les pompes d'hydrogène se font rares, et la production est polluante. Gumpert, connu pour sa supercar Apollo, dévoile à l'occasion du salon de Pékin une nouveauté qui sera bel et bien commercialisée : la RG Nathalie. Sous ce nom un peu bizarre se cache une auto fonctionnant... au méthanol.

Gumpert RG Nathalie : elle fonctionne au méthanol

Après l'épisode de la voiture de course sur route, l'Apollo, le petit constructeur allemand Gumpert semblait avoir disparu des radars, malgré quelques présentations de concepts sur les salons. Mais que nenni, l'artisan renaît de ses cendres à l'occasion du salon de Pékin avec la RG Nathalie, une auto qui doit sa création à un partenariat avec plusieurs acteurs (le chinois Aiways et le danois Serenergy).

Cette supercar, qui sera produite à 500 exemplaires, est très particulière. Ses quatre moteurs électriques développent 1000 Nm de couple et le 0 à 100 est annoncé en 2,5 secondes. Jusque-là, rien de (très) étonnant pour une super sportive électrique, mais cette RG Nathalie (qui doit son nom à la fille du fondateur de Gumpert) dispose d'une pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène, pour alimenter les moteurs en électricité.

Gumpert RG Nathalie : elle fonctionne au méthanol

Mais vous le savez peut-être déjà, l'hydrogène est un carburant qui se fait rare dans les stations-service. Gumpert a donc pensé à un système annexe qui permet de produire de l'hydrogène à partir de méthanol. En clair, la seule chose à faire du point de vue du propriétaire est de faire le plein... de méthanol. Un carburant qui, là encore, se fait rare, en tout cas en Europe. Gumpert a finalement un peu résolu un problème par un autre problème (en tout cas à l'heure actuelle).

Aiways, le partenaire chinois du projet, promet quand même une "solution simple" pour approvisionner les clients. Affaire à suivre. L'acheteur pourra malgré tout recharger ses batteries de 70 kWh sur une borne ultra rapide (350 kW).

L'avantage du méthanol sur l'hydrogène est qu'il ne nécessite pas de conditions particulières de stockage et qu'il pourrait être distribué facilement par les stations-service existantes. Et, cerise sur le gâteau, si vous avez le pied léger, cette RG Nathalie vous emmènera sur 1200 km avec un seul plein.

Cette RG Nathalie sera commercialisée au tarif de 420 000 €. L'autre grande information est que Gumpert, qui assemblera cette supercar en Europe, va construire une usine en Chine pour assembler, à terme, quelque 300 000 véhicules par an à partir d'un catalogue de 8 modèles (SUV, berlines...).

Photos (6)

Gumpert

Poursuivez votre lecture :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire