Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Huile de palme : Total perd son recours en justice

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Huile de palme : Total perd son recours en justice

Le pétrolier français Total avait tenté le coup du recours en justice pour inverser la décision du gouvernement de supprimer l'avantage fiscal du biocarburant à base d'huile de palme. Total a été débouté par le Conseil constitutionnel. La raffinerie de La Mède pourrait en subir les conséquences...

C'était l'opération de la dernière chance pour Total, qui conteste la décision gouvernementale de supprimer l'avantage fiscal des biocarburants à base d'huile de palme. Problème : Total avait investi près de 300 millions d'euros pour convertir la raffinerie de La Mède (13) pour produire des biocarburants avec de l'huile de palme importée. Le manque à gagner après l'arrêt de l'avantage fiscal serait d'environ 80 millions d'euros par an, selon Total.

Le groupe pétrolier a donc saisi le Conseil constitutionnel, qui a débouté le géant français. Il a rappelé que le Parlement avait "tenu compte du fait que la culture de l’huile de palme présente un risque élevé, supérieur à celui présenté par la culture d’autres plantes oléagineuses, d’induire indirectement une hausse des émissions de gaz à effet de serre".

Cela remet en cause tout l'accord scellé par le PDG de Total avec l'ancien ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot, qui prévoyait notamment l'achat de 50 000 tonnes de colza aux agriculteurs français, et une proportion d'huile de palme qui ne dépasserait pas 50 %. Total avait ainsi menacé de ne plus se tourner vers l'agriculture française face à cette décision de suppression de l'avantage fiscal. 

Patrick Pouyanné avait été direct, et avait menacé l'Etat français il y a quelques mois : "nous en tirerons les conséquences, y compris sur les futurs investissements dans le pays", avait-il commenté. Il avait également annoncé que Total pourrait finalement exporter la production de La Mède vers l'Allemagne, où la règlementation est différente.

 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faire du carburant avec de l'huile de palme :non::non::non:

Total a part le fric....

Par

Le gaz de ville comprimé reste le meilleur moyen de faire perdurer le thermique dans le monde entier. Les réserves de gaz sont énormes alors Total ferait mieux de continuer ses recherches dans le domaine et surtout investir encore plus sur les recherches sur l'industrialisation de la batterie à électrolyse solide et sur l'hydrogène en "phase liquide" développé par Hysilabs centre de recherche(2 millions € en 2018) français et seul au monde dans le domaine à développer cette technique aux multiples avantages.

Par

Les pauvres petits choux... On devrait peut être les plaindre ?

Par

En réponse à Hyatus

Les pauvres petits choux... On devrait peut être les plaindre ?

Quand la raffinerie fermera on en reparle de qui est à plaindre....

La connerie de nos politiciens ne cesse d'enfoncer les limites du possible.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Quand la raffinerie fermera on en reparle de qui est à plaindre....

La connerie de nos politiciens ne cesse d'enfoncer les limites du possible.

Si cette raffinerie ferme, ce ne sera ni la première, et pas encore la dernière en France; faire du carburant en europe avec de l'huile de palme produite à dache et par la déforestation n'était déjà pas acceptable lorsque le gouvernement a donné son accord, et ca l'est encore moins aujourd'hui.

Je pense que les investissements des pétroliers devraient se tourner vers d'autres technologies, si possible plus vertes, plutôt que de faire comme les cinquante dernières années en achetant et en enterrant tous les brevets qui pourraient ralentir la consommation de pétrole dans le monde.

Et il y a largement de quoi donner du travail au personnel existant.

Par

C'est tout de même une bonne nouvelle pour l'environnement local (écosystème) où cette huile est produite.

Le pari de Total était risqué et avec lui, les emplois fragilisés... Dommage que ce soit toujours les mêmes qui paient les pots cassés (erreurs stratégiques ?)...

Par

En réponse à Porsche the Best

Si cette raffinerie ferme, ce ne sera ni la première, et pas encore la dernière en France; faire du carburant en europe avec de l'huile de palme produite à dache et par la déforestation n'était déjà pas acceptable lorsque le gouvernement a donné son accord, et ca l'est encore moins aujourd'hui.

Je pense que les investissements des pétroliers devraient se tourner vers d'autres technologies, si possible plus vertes, plutôt que de faire comme les cinquante dernières années en achetant et en enterrant tous les brevets qui pourraient ralentir la consommation de pétrole dans le monde.

Et il y a largement de quoi donner du travail au personnel existant.

Lesdits brevets filent en Chine, et je ne serais pas surpris qu'ils nous reviennent sous forme de royalties avec des machines imaginées et prototypées ici qu'on n'a pas voulu au nom d'une éthique de flagellés de naissance.

Sous réserve qu'on ait à ce moment là encore quelques moyens de se les réapproprier vu la propension qu'on a de se tirer des balles dans les pattes. À force, on pourrait bien finir par en crever plus à cause de ces erreurs stratégiques que du réchauffement climatique.

Par

et à quand l'interdiction du Nutella ?

interdire l'huile de palme, oui, pourquoi pas, mais pourquoi uniquement dans certains domaines ?:bah:

Par

En réponse à Porsche the Best

Si cette raffinerie ferme, ce ne sera ni la première, et pas encore la dernière en France; faire du carburant en europe avec de l'huile de palme produite à dache et par la déforestation n'était déjà pas acceptable lorsque le gouvernement a donné son accord, et ca l'est encore moins aujourd'hui.

Je pense que les investissements des pétroliers devraient se tourner vers d'autres technologies, si possible plus vertes, plutôt que de faire comme les cinquante dernières années en achetant et en enterrant tous les brevets qui pourraient ralentir la consommation de pétrole dans le monde.

Et il y a largement de quoi donner du travail au personnel existant.

Totalement d'accord. Les mecs vont pas se tirer une balle dans le pied en même temps : ils préfèrent faire du chantage plutôt que d'investir dans des activités à haute valeur ajoutée en création d'emploi mais moins valorisante pour les dividendes de leurs chers actionnaires (nerf de la guerre).

Par

En réponse à Hyatus

Totalement d'accord. Les mecs vont pas se tirer une balle dans le pied en même temps : ils préfèrent faire du chantage plutôt que d'investir dans des activités à haute valeur ajoutée en création d'emploi mais moins valorisante pour les dividendes de leurs chers actionnaires (nerf de la guerre).

toujours facile de critiquer les actionnaires.

mais qui est prêt à boycotter les stations Total?:bah:

enfin, 65% d'électeurs français ont voté un président pro libre échange et pro mondialisation, pour rappel.

les entreprises profitent ainsi de cette politique finalement approuvée par les français. :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire