Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Jaguar perd sa "patte", le moteur compressé

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

On le savait déjà condamné, mais l'annonce de Jaguar de passer au tout électrique nous rappelle que le V8 5.0 compressé de la marque anglaise est plus que jamais collector.

Jaguar perd sa "patte", le moteur compressé

L'annonce a fait grand bruit cette semaine : Jaguar va passer au tout électrique dès 2025. Autant dire que c'est demain, à l'échelle d'une industrie à l'inertie très importante. Et cela aura des conséquences sur l'ADN du constructeur anglais. Avec la disparition de tous les moteurs thermiques, c'est aussi et surtout le V8 britannique qui tire sa révérence, lui qui était de toute façon déjà sur la sellette.

Mine de rien, il s'agit de l'un des derniers moteurs européens compressés, entre avec le quatre cylindres 2.0 Volvo (qui a, en plus, un turbo). A une époque où la quasi totalité de l'industrie automobile a opté pour le turbo, Jaguar fait donc office d'élève "dans son monde". Des Anglais qui n'en étaient pas à leur première : la Mini Cooper S R53 faisait déjà appel à un compresseur, avec ce bruit caractéristique et reconnaissable entre mille.

Ce moteur Jaguar, répondant à un doux nom de code (AJ-V8), commença en tant que V6 avant de vite passer à deux cylindres de plus. Il grimpa en cylindrée au fil des ans pour atteindre les cinq litres, et passa à l'injection directe sur sa seconde génération tout en exploitant un compresseur Eaton. Il se retrouvait encore tout récemment sur de très nombreux modèles chez Jaguar et Land Rover, et il est même allé jusqu'à 600 ch dans sa variante la plus radicale. Respectable pour un moteur coupleux et pas franchement adepte des très hauts régimes.

Avec la fin de ce moteur, c'est aussi la mort lente du compresseur qui n'aura jamais eu les faveurs des constructeurs, préférant le turbo. Il faut dire que le compresseur s'accommode peu avec les petites cylindrées. Et puisqu'il ne reste quasiment plus que ça. D'ailleurs, pour s'en convaincre, il suffit de jeter un oeil à l'actualité : la prochaine Mercedes C63 AMG passera du V8 au quatre cylindres hybride.

SPONSORISE

Actualité Jaguar

Toute l'actualité

Forum Jaguar

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les temps changent, c'est ainsi :wink:

Par

RIP Jaguar

Par

En réponse à Ajneda

Les temps changent, c'est ainsi :wink:

En bien ou en mal, chacun à son avis et ses arguments...

Fabriquer un véhicule électrique et le faire rouler, pollue.

Quand est-il du recyclage des batteries et tout système électronique? Car si c'est pour qu'elles finissent en fin de vie en Afrique perdu dans la nature ou dans les villages à ce faire désosser par les locaux je trouverai ça très peu écologique. L’écologie qu'on nous rabâche a longueur de temps avec les fameux SUV électrique.

Je pense que nous allons faire les mêmes erreurs que pour les véhicules thermique.

Et ceux qui pensent que Premium=grosse motorisation (idée grotesque) vont être déçu de la future C63 AMG 4 cylindres .

Par

Derniers clous enfoncés dans le cercueil JLR (suppression de millier de postes, modèle annulé au dernier moment, repositionnement technique hurlant le désespoir d'une marque sans aucune vision stratégique long terme, ...).

Il y a plus qu'à mettre le défunt en terre et reboucher le trou.

Par

@ Mr Doche.

Votre article est excellent, mais je me permet de vous signaler une erreur.

Contrairement à ce que vous écrivez, le moteur AJ V8 est sorti initialement en V8, et bien après Jaguar en a dérivé un V6.

V6 qui par parenthèse a été un peu conçu à l’economie ....mais c’est une autre histoire !

Par

En réponse à Ajneda

Les temps changent, c'est ainsi :wink:

Pourtant il suffirait de mettre une micro batterie pour faire 50 bornes pour le test d'homologation et faire perdurer ces grosses cylindrées ad vitam æternam.

L'écologie c'est quand même assez simple : c'est l'art de contourner les normes.

Par

Le AJ-V8 n'a jamais été dérivé d'un V6... Il a été développé et est né en tant que V8, le premier de l'histoire de Jaguar, au milieu des années 90. Il avait la lourde tâche de remplacer à lui seul les 6 en ligne 3,2 et 4,0 des XJ40 puis X300 et les V12 Jaguar. Il a pris ses quartiers dans la XK8 et la XJ8 X308 avant d'être décliné au fil des années et améliorations dans les modèles qui ont suivi. Avant le V8 chez Jaguar, le moteur commun durant des décennies était le 6 en ligne, une tradition partagée avec une marque bavaroise bien connue!

Quant au AJ-V6 dont vous parlez, il dérive d'un V6 Duratec piqué à Ford mais a été utilisé sous les capots des S-Type et X-type à partir de la fin des années 90. Il n'a aucun lien de parenté avec l'AJ-V8 hormis des similitudes de nom.

Et de mémoire il existe également le AJ126, un V6 basé sur le AJ-V8 mais tronqué de 2 cylindres, qui se cache notamment sous le capot de la F-Type.

Par

En réponse à jackpot44

Le AJ-V8 n'a jamais été dérivé d'un V6... Il a été développé et est né en tant que V8, le premier de l'histoire de Jaguar, au milieu des années 90. Il avait la lourde tâche de remplacer à lui seul les 6 en ligne 3,2 et 4,0 des XJ40 puis X300 et les V12 Jaguar. Il a pris ses quartiers dans la XK8 et la XJ8 X308 avant d'être décliné au fil des années et améliorations dans les modèles qui ont suivi. Avant le V8 chez Jaguar, le moteur commun durant des décennies était le 6 en ligne, une tradition partagée avec une marque bavaroise bien connue!

Quant au AJ-V6 dont vous parlez, il dérive d'un V6 Duratec piqué à Ford mais a été utilisé sous les capots des S-Type et X-type à partir de la fin des années 90. Il n'a aucun lien de parenté avec l'AJ-V8 hormis des similitudes de nom.

Et de mémoire il existe également le AJ126, un V6 basé sur le AJ-V8 mais tronqué de 2 cylindres, qui se cache notamment sous le capot de la F-Type.

Ces moteurs V8 sont aussi dérivés des moteurs Ford, non?

Par

En réponse à GY201

Ces moteurs V8 sont aussi dérivés des moteurs Ford, non?

De mémoire c'était un moteur intégralement nouveau et propre à Jaguar, mais en effet il a été développé quand Jaguar était possession de Ford. L'idée d'un moteur capable de remplacer 6 en ligne et V12 Jaguar date des années 80, donc avant l'arrivée de Ford et de ses finances. Par la suite il a d'ailleurs été emprunté à Jaguar par Ford qui le placera dans quelques américaines type Lincoln

Par

Le moteur AJ V8 est un pur moteur Jaguar même si à ce moment la marque appartenait déjà à Ford.

J’ai eu la chance de visiter l’usine une première fois en janvier 95 ( je venais de recevoir ma XJ) et j’ai eu la chance de découvrir ce nouveau moteur placé dans la future XK 8 ( bien camouflée ) qui allait être présentée en septembre 96.

Ce moteur a bien sûr énormément évolué, mais il parait que Ford a tellement été épaté par ce moteur ( exceptionnel !) qu’ils ont décidé de s’en inspirer pour leurs propres V8.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire