Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Jeep : la tribu Cherokee ne veut plus voir son nom sur une voiture

Jeep : la tribu Cherokee ne veut plus voir son nom sur une voiture

Pour le chef de la tribu amérindienne, il est temps que les entreprises et équipes sportives cessent d'utiliser le nom Cherokee.

C'est l'une des appellations les plus connues du monde automobile. Mais Jeep va peut-être devoir abandonner le nom Cherokee, apparu sur un de ses modèles en 1974. La tribu éponyme ne veut plus voir son nom utilisé de la sorte. Chuck Hoskin Jr, le chef des Cherokees, a dit à ce sujet : "Je suis sûr que cela était bien intentionné, mais cela ne nous honore pas d'avoir notre nom inscrit sur le côté d'une voiture".

Dans une déclaration transmise il y a quelques semaines au magazine automobile américain "Car and Driver", Chuck Hoskin Jr, a donc fait une demande claire : "Je pense que le moment est venu, dans ce pays, pour les entreprises et équipes sportives, de retirer les noms, images, et mascottes amérindiens de leurs produits, maillots et équipes".

L'homme dénonce une appropriation culturelle. Pour lui, "la meilleure façon de nous honorer est d'en apprendre davantage sur notre gouvernement, notre rôle dans ce pays, notre histoire, notre culture et notre langue et d'avoir un dialogue constructif avec les tribus reconnues par le gouvernement fédéral sur l'appropriation culturelle".

Fin janvier, via une visioconférence, il l'a fait savoir directement au groupe automobile Stellantis (issu de la fusion PSA/FCA). La marque Jeep n'a pas encore réagi. Le sujet étant explosif, elle risque bien de débaptiser les deux modèles concernés, le Cherokee et le Grand Cherokee.

Pour le premier, la solution est simple : il s'est longtemps nommé en Amérique du Nord Liberty, une appellation qui pourrait donc revenir lors du changement de génération, prévu dans quelques mois. Pour le Grand, une décision doit être prise très rapidement car une toute nouvelle génération vient d'être présentée et sera lancée aux USA dans le courant de l'année.

SPONSORISE

Actualité Jeep

Toute l'actualité

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Drôle de situation... C'est dommage de perdre un nom avec tant de signification sur un modèle mais bon :bah:

Par

En réponse à Ajneda

Drôle de situation... C'est dommage de perdre un nom avec tant de signification sur un modèle mais bon :bah:

Vous l'avez l'objectif d'écrire le 1er commentaire sur tous les articles ?

#nolife

Par

J'ai surtout l'impression qu'ils veulent monnayer leur nom .

Bientôt les sympathiques pandas se plaindront à Fiat et Volkswagen devra affronter les Touareg dans un procès .

Nous sommes vraiment dans le délire médiatique .

Par

En réponse à cockernoir

J'ai surtout l'impression qu'ils veulent monnayer leur nom .

Bientôt les sympathiques pandas se plaindront à Fiat et Volkswagen devra affronter les Touareg dans un procès .

Nous sommes vraiment dans le délire médiatique .

En effet, je pense aussi...

Par

Il y a eu le Chevrolet apache également

Peut être un hommage aux tribus indiennes pour les avoir exterminées !!

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Vous l'avez l'objectif d'écrire le 1er commentaire sur tous les articles ?

#nolife

Surtout que c'est toujours pour dire une connerie

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Vous l'avez l'objectif d'écrire le 1er commentaire sur tous les articles ?

#nolife

#bobo écolos aigris n'ayant rien à faire de plus de sa vie surtout

Par

En réponse à cockernoir

J'ai surtout l'impression qu'ils veulent monnayer leur nom .

Bientôt les sympathiques pandas se plaindront à Fiat et Volkswagen devra affronter les Touareg dans un procès .

Nous sommes vraiment dans le délire médiatique .

Le business model des différentes tribus indiennes est le même ... pouvoir de nuisance extrême et parasitage massif pour gratter des royalties et autres dédommagements.

Que ce soit pour l'utilisation de leur nom ou avoir un droit de passage sur leurs terres "sacrées" (pour les entreprises), ils ont aucun problème pour lancer des procédures judiciaires qu'ils font trainer au maximum pour forcer les sociétés à passer à la caisse.

Faut dire qu'entre l'alcoolisme, le chômage massif et les quelques casinos ... ils ont rien d'autre à faire.

Par

Construire une usine de voiture dans les territoires amérindiens seraient une bonne chose et une dette des États-Unis envers eux. C'était leur terre.

Par

Du coup Ford n'aura pas de problème avec son Raptor !:areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire