Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'Italie veut devenir le leader de l'électrique en Europe

L'Italie veut devenir le leader de l'électrique en Europe

Le nouveau gouvernement italien a de sacrées ambitions en matière d'écomobilité puisque Luigi di Maio, le leader du Mouvement 5 étoiles, espère voir un million de voitures électriques sur les routes italiennes d'ici 2022. Il reste cependant un long chemin à parcourir avant d'en arriver là.

L'Italie veut dépasser la Norvège et devenir le premier marché automobile électrique en Europe. C'est en tout cas ce que semble indiquer Luigi di Maio, le leader du Mouvement 5 étoiles, qui plaide pour une réduction drastique des véhicules à moteurs thermiques en Italie et pour une grande offensive des électriques.

Dans un pays surtout connu pour ses marques de prestige, que ce soit en moto comme en auto, cette annonce fait l'effet d'une petite bombe. Luigi di Maio a en effet ajouté des précisions à un rapport publié par le Mouvement 5 étoiles concernant les transports en expliquant que l'objectif était d'avoir un million de voitures électriques sur les routes italiennes d'ici 2022.

Cela paraît ambitieux, pour ne pas dire fou, puisque l'an dernier, seulement 2600 voitures électriques ont trouvé preneur en Italie. Passer d'un parc d'électriques d'environ 5000 autos à un million en un peu plus de trois nécessitera évidemment d'immenses investissements (aides à l'achat, installation d'infrastructures...) qui s'élèveraient à plus de 10 milliards d'euros selon les analystes.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire