Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La prochaine norme Euro 7 pourrait déjà condamner le moteur thermique

La prochaine norme Euro 7 pourrait déjà condamner le moteur thermique

Selon l'union de l'industrie automobile allemande, la norme Euro 7, attendue d'ici 2025, pourrait déjà signifier la mise à mort des moteurs thermiques.

Les nouvelles normes pollution s'enchaînent à un rythme régulier en Europe. Un rythme que les constructeurs qualifieraient peut-être d'effréné, avec un tour de vis de la réglementation tous les trois ans en moyenne, ce qui leur impose de revoir constamment leurs moteurs et leur gamme.

La prochaine étape sera au 1er janvier 2021, avec la généralisation sur le Vieux Continent de l'Euro 6d full, dernière étape de l'Euro 6, norme commencée en 2014. Cette ultime évolution donne un tour de vis supplémentaire pour les émissions d'oxyde d'azote : lors du test en conditions réelles, la mesure ne devra pas dépasser 1,5 fois la norme, contre 2,1 fois actuellement.

À quelques semaines de l'échéance, c'est donc à nouveau chez certains le chambardement dans les gammes, avec mises à jour ou arrêts de modèles qui ne sont plus aux normes. Exemple chez Renault, où la Twingo n'existe plus qu'avec un seul moteur essence, le petit atmosphérique de 65 ch, le TCe 95 ch étant passé à la trappe. Chez Nissan, la Micra va poursuivre sa carrière avec un seul bloc de 92 ch. Le Qashqai a aussi revu ses essences et abandonne carrément le diesel pour la fin de sa carrière.

D'ailleurs, l'Euro 6d full devrait accélérer le grand ménage parmi les variantes diesel, car la dépollution est plus onéreuse sur ce type de moteur. L'offre diesel va petit à petit se réduire pour uniquement satisfaire la demande de grands rouleurs, notamment les entreprises, et sera remplacée par des modèles électrifiés. Par exemple, Renault arrête le diesel sur le Captur et misera à la place sur les hybrides.

Et ce n'est, sans surprise, que le début vers la fin inéluctable du moteur 100 % thermique. Grégoire Ginet, directeur marketing des moteurs du groupe Renault, a d'ailleurs déclaré à nos confrères de Journal Auto : "il arrivera un jour où les véhicules 100 % thermiques, sans micro hybridation, ne passeront plus les normes".

Et cela pourrait venir rapidement. En Allemagne, on a déjà tiré la sonnette d'alarme à propos de la norme Euro 7, qui doit entrer en vigueur d'ici 2025. Pour la VDA, une association de l'industrie auto allemande, l'Euro 7 pourrait tout simplement condamner les blocs thermiques !

Pour l'instant, les contraintes de l'Euro 7 n'ont pas encore été fixées. Mais la commission européenne a demandé une étude sur le sujet, et cette dernière contient des niveaux de pollution très sévères et des conditions d'application drastiques. Il n'y aurait ainsi plus de marge de manœuvre en conditions réelles et le véhicule aurait à respecter la norme à tout moment. Un objectif que le VDA pense techniquement impossible pour les moteurs purement thermiques.

Même s'il y a l'étape de la micro-hybridation, l'association estime qu'il est trop tôt pour qu'une norme condamne quasiment le moteur thermique en Europe, d'autant qu'elle souligne que les infrastructures européennes sont loin d'être adaptées à une électrification rapide des ventes.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire