Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le carburant à 2 € le litre devient une réalité pour tous les automobilistes

Le carburant à 2 € le litre devient une réalité pour tous les automobilistes

La guerre en Ukraine entraîne une nouvelle flambée des cours du pétrole. Chaque jour, les carburants augmentent et se rapprochent de la barre des deux euros par litre.

Lors de sa deuxième allocution consacrée à la guerre en Ukraine, ce mercredi soir, le Président de la République a prévenu les Français : cette situation va avoir des conséquences sur le pouvoir d'achat. Le chef de l'État a notamment évoqué une hausse des prix de l'énergie.

La guerre a un effet visible sur les cours du pétrole, qui étaient déjà montés tout au long de l'année 2021, sous l'effet de la reprise économique et une offre limitée par les pays producteurs. La hausse s'est accélérée depuis une semaine. Après avoir atteint le seuil fort symbolique de 100 $ juste avant le début de l'opération russe, le baril de Brent, référence en Europe, s'est envolé. À l'heure où l'on écrit ces lignes, jeudi 3 mars au matin, il atteint 116 $.

Vous l'avez donc compris, les prix des carburants vont continuer de grimper, alors qu'ils battent des records chaque semaine depuis le début de 2022. La forte montée des tensions avant le début de la guerre s'était même déjà fait sentir à la pompe. Entre les 18 et 25 février, les prix moyens du litre de gazole et du litre de sans-plomb 95 E10 ont augmenté de près de 4 centimes. Depuis le Nouvel An, la hausse est de 20 centimes. Au 25 février, le gazole coûtait en moyenne 1,74 €, le 95 E10 était à 1,80 €. Et ce dernier relevé correspondait à un moment où le baril était à 100 $. Avec 116 $, on se doute que l'augmentation se poursuit avec encore quelques centimes en plus.

Un geste du gouvernement à venir ?

De quoi se rapprocher chaque jour du prix moyen de 2 € par litre. Voilà une situation que l'on pensait forcément connaître un jour, mais clairement pas dès le printemps 2022 ! D'ailleurs, ce prix est déjà une réalité pour des automobilistes. Bien sûr, cela concerne d'abord les endroits où le carburant est traditionnellement plus cher : les stations de grands groupes pétroliers et celles situées dans les villes et sur les autoroutes. D'ailleurs, sur le réseau rapide, on peut désormais voir du gazole à 2 €.

Mais avec la flambée du pétrole, cette barre symbolique de 2 € va être de plus en plus franchie au cours des prochains jours, y compris dans les stations de supermarché, traditionnellement moins onéreuses. Au micro de RMC, le président de Système U, Dominique Schelcher, a dit qu'il s'attendait à une "hausse brutale du carburant dans les jours à venir". Il a ajouté que "l'euro est en train de s'affaiblir face au dollar, et donc le carburant qu'on (les commerçants, ndlr) achète ce matin coûte au moins une dizaine de centimes de plus par litre".

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé qu'il a demandé au Premier Ministre d'élaborer "un plan de résilience économique et social" pour faire face aux effets de la guerre sur l'économie. Des mesures sont attendues sur les prix de l'énergie, même s'il semble d'abord question du gaz. Les conducteurs espèrent qu'ils ne seront pas oubliés.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire