Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les cours du pétrole au plus bas depuis 2003

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

Les cours du pétrole au plus bas depuis 2003

Plombés par le ralentissement de l'économie mondiale, les prix du pétrole ne cessent de baisser, tombant à leur plus bas niveau depuis 2003. Le baril est à moins de 30 $.

La courbe ne cesse de descendre. À 16h30 ce mercredi, le prix du baril de Brent, référence en Europe, pour livraison en mai, chutait de 9,7 %, à 26 $. Il faut remonter à 2003 pour trouver un prix aussi bas. Les cours ne cessent de baisser, après un recul de 3,3 % hier et une dégringolade de 14,7 % avant-hier.

Le baril de Brent était à 60 $ début janvier. Mais il s'est mis à baisser dès le début de l'épidémie de Covid-19 en Chine, le pays étant un gros consommateur d'or noir. La chute s'est accélérée ces derniers jours suite au déclenchement d'une guerre des prix entre l'Arabie Saoudite et la Russie, cette dernière refusant de valider de nouveaux accords pour limiter la production. En réaction, l'Arabie Saoudite a décidé de baisser ses prix et d'ouvrir davantage ses vannes.

À cela s'ajoute maintenant les effets d'une forte baisse de la demande, l'économie mondiale étant de plus en plus ralentie par l'épidémie, avec les mesures de confinement dans plusieurs pays, dont la France.

À la pompe, on a pu voir ces dernières semaines une belle chute des prix des carburants, le litre de gazole ayant par exemple déjà perdu 20 centimes entre le 10 janvier et le 13 mars. Un recul des prix qui se poursuit donc, mais dont on ne va pas profiter à court terme, les Français devant se déplacer le moins possible. On devrait toutefois retrouver des prix au plus bas dans les stations une fois la crise terminée.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire