Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le covoiturage, gagnant (durable?) des grèves

Dans Pratique / Autres actu pratique

Le covoiturage ne peut pas encore être qualifié de « briseur de grèves », mais il apparaît que cette solution a gagné de nombreux adeptes ces dernières semaines. Reste à savoir si cet essor sera appelé à durer

Le covoiturage, gagnant (durable?) des grèves

Si les grèves ont une vertu, c’est celle qui incite les Français à revoir en profondeur leurs modes de transport. Confrontés à un réseau de transports en commun chaotique, les franciliens doivent en effet se tourner vers des solutions alternatives pour gagner leurs lieux de travail : à pied, à vélo, à trottinette ou en voiture, l’important est d’avancer.

Parfois pour le pire, avec une hausse  spectaculaire des accidents dans les rues de Paris en décembre. On y déplore ainsi 35 piétons blessés en moyenne chaque semaine (contre 26 en novembre), 22 à vélos (contre 9) et 52 à deux-roues motorisé (contre 43). En cause, une cohabitation difficile entre des usagers souvent peu expérimentés, mal protégés, et des automobilistes chauffés à blanc après des heures dans les embouteillages.

Mais aussi pour le meilleur, avec un essor du covoiturage, pratique qui a pour vertu de décongestionner la circulation et de diviser la pollution de chaque voiture par le nombre de personnes transportées (et de pouvoir rapporter un peu d’argent à celui qui utilise sa voiture). Lundi 9 décembre, l’application de covoiturage domicile-travail BlaBlaLines, qui revendique à ce jour 1 million de membres, aura ainsi enregistré 20 fois plus d’inscriptions quotidiennes qu’à l’ordinaire.

Le fait de proposer des trajets gratuits pour les passagers (grâce au soutien de la Région Ile-de-France) n’a pu qu’amplifier le phénomène. « Les avantages immédiats sont bien sûr économiques et pratiques, mais sur le long terme partager ses trajets du quotidien engendre une baisse du trafic routier comme des émissions de CO2 », commente Nicolas Brusson co-fondateur et CEO de BlaBlaCar.

Bien sûr, le covoiturage ne concerne pas que les usages type domicile/travail. Selon une étude Ford / YouGov publiée ce mercredi matin, les incertitudes concernant la circulation des trains pendant les vacances font que pour 35% des Français, le covoiturage est le meilleur moyen de se déplacer à coût modéré durant la période des fêtes.

Dans sa dernière édition, l’Observatoire Cetelem de l’automobile relevait que si - en temps normal - 10% des Français y recourent plusieurs fois par mois comme passagers, ce chiffre montre à 13% pour les citadins (contre 7 % en zone rurale).

Des chiffres encore bas, mais qui ne font que progresser : à en croire le baromètre Alphabet France / IFOP 2019, 32% des actifs ont déjà pratiqué ou pratiquent le covoiturage dans le cadre de leurs déplacements domicile-travail. Surtout, 44% des non-pratiquants sont intéressés par cette pratique, soit 7 points de plus qu’en 2017.

Il faut maintenant espérer que ces pratiques vertueuses perdurent au-delà des grèves…même s’il est difficile de lutter contre nos vieux travers individualistes.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

non çà durerera pas...

le parisien jouer perso...

ils sont que 40% à avoir une caisse..

et normalement si t'es un collégue qui passe te prendre la logique c'est lui payer le carburant..

et le carburant c'est mini 80 balles par semaine..;

quand la carte orange est à 80 balles par mois..

donc des que le train refonctionnerra il prendra le train..

et son collégue aussi!! pour faire les 120 bornes AR..

autre chose anne hidalgo qui la mis en veilleuse pendant les gréves..;

refera son travail de sape anti bagnole...

macron aussi..; retour du fliquage... et l'impossibilité de garer sa caisse gratos!!

Par

En réponse à gignac31

non çà durerera pas...

le parisien jouer perso...

ils sont que 40% à avoir une caisse..

et normalement si t'es un collégue qui passe te prendre la logique c'est lui payer le carburant..

et le carburant c'est mini 80 balles par semaine..;

quand la carte orange est à 80 balles par mois..

donc des que le train refonctionnerra il prendra le train..

et son collégue aussi!! pour faire les 120 bornes AR..

autre chose anne hidalgo qui la mis en veilleuse pendant les gréves..;

refera son travail de sape anti bagnole...

macron aussi..; retour du fliquage... et l'impossibilité de garer sa caisse gratos!!

Quel puits de science ce Gignac.

Et omniscient avec ça.

Chapeau bas à toi qui sait tout et qui comprend tout.

Je m'efface devant tant de pertinence, de qualité d'analyse, de brillance, de certitude.

C'est la dernière fois que je me permettrai de commenter un sujet APRÈS toi. Je ne pourrai que rabaisser la grandeur de ta prose.

Par

En réponse à gignac31

non çà durerera pas...

le parisien jouer perso...

ils sont que 40% à avoir une caisse..

et normalement si t'es un collégue qui passe te prendre la logique c'est lui payer le carburant..

et le carburant c'est mini 80 balles par semaine..;

quand la carte orange est à 80 balles par mois..

donc des que le train refonctionnerra il prendra le train..

et son collégue aussi!! pour faire les 120 bornes AR..

autre chose anne hidalgo qui la mis en veilleuse pendant les gréves..;

refera son travail de sape anti bagnole...

macron aussi..; retour du fliquage... et l'impossibilité de garer sa caisse gratos!!

Ça va aller, je te sent fatigué, courage les vacances arrivent.

Par

merci mon vieu!!!

sinon le covoiturage j'y croit mais pas à paname ville de célibataire... égoistes..

ou le train ou le métro a été imposé...

par contre ici a toulouse..!!!

çà marche...

au péage de villefranche par exemple tu as toujours des caisses garées..

c'est le covoiturage intelligent..

le gars qui covoiture évite de faire faire des détours et perdre du temps à son covoitureur..!!

tout le monde à une caisse en région toulousaine..

et les tc sont nuls..

donc logique le covoiturage çà fonctionne la ou tu flingue pas la caisse!!!

Par

En réponse à gignac31

merci mon vieu!!!

sinon le covoiturage j'y croit mais pas à paname ville de célibataire... égoistes..

ou le train ou le métro a été imposé...

par contre ici a toulouse..!!!

çà marche...

au péage de villefranche par exemple tu as toujours des caisses garées..

c'est le covoiturage intelligent..

le gars qui covoiture évite de faire faire des détours et perdre du temps à son covoitureur..!!

tout le monde à une caisse en région toulousaine..

et les tc sont nuls..

donc logique le covoiturage çà fonctionne la ou tu flingue pas la caisse!!!

Tu n'as jamais envisagé de travailler ? Cela te ferait le plus grand bien.

Par

Avant j'étais contre le covoiturage, pour des raisons de confort principalement... Aujourd'hui je pourrais me laisser tenter, sous certaines conditions. Faut que la personne soit propre, pas brise-couilles, et pas une femme. En ces temps de misandrie bien répandue dans notre société occidentale, il est malsain de trimballer une femme, trop de risque de recevoir une plainte (harcèlement, agression ou viol), pour un mot ou un regard. Je fais déjà du bénévolat écologique (et bientôt dans la sécurité), alors j'veux bien être un homme gentil, mais pas un gentil homme.

Par

En réponse à gignac31

non çà durerera pas...

le parisien jouer perso...

ils sont que 40% à avoir une caisse..

et normalement si t'es un collégue qui passe te prendre la logique c'est lui payer le carburant..

et le carburant c'est mini 80 balles par semaine..;

quand la carte orange est à 80 balles par mois..

donc des que le train refonctionnerra il prendra le train..

et son collégue aussi!! pour faire les 120 bornes AR..

autre chose anne hidalgo qui la mis en veilleuse pendant les gréves..;

refera son travail de sape anti bagnole...

macron aussi..; retour du fliquage... et l'impossibilité de garer sa caisse gratos!!

J'ai déjà bénéficié du covoiturage, et n'ai jamais eu besoin de payer quoi que ce soit. C'était de l'entre-aide amicale entre collègues, tout simplement. Et si je viens à le faire de mon côté, je ne demanderai pas de pognon non plus, cela ne m'intéresse pas... Après je suppose que cela dépend aussi du conducteur et du kilométrage, moi j'y ai eu droit que sur de courtes distances, de l'Intercommunal. A la limite, l'autre offre la pause café, et encore, si ça vient du cœur.

Le problème c'est qu'avec certains rigolos, les conditions de voyage changent d'une semaine a l'autre, c'est peu pratique et potentiellement source de conflits au bureau. À étudier avant de pratiquer donc. Si je décide de le faire, c'est pour rendre service, pas pour le fric.

Par

En réponse à LittlePaulie

Avant j'étais contre le covoiturage, pour des raisons de confort principalement... Aujourd'hui je pourrais me laisser tenter, sous certaines conditions. Faut que la personne soit propre, pas brise-couilles, et pas une femme. En ces temps de misandrie bien répandue dans notre société occidentale, il est malsain de trimballer une femme, trop de risque de recevoir une plainte (harcèlement, agression ou viol), pour un mot ou un regard. Je fais déjà du bénévolat écologique (et bientôt dans la sécurité), alors j'veux bien être un homme gentil, mais pas un gentil homme.

T'est-il arrivé de penser qu'un homme pouvait également porter plainte ?

Faut arrêter de sombre dans la paranoïa. J'ai trimballé beaucoup de monde en auto, hommes comme femmes, et je n'ai jamais eu le moindre souci. Peut-être faut-il te poser des questions sur ta façon de t'exprimer ?

Par

En réponse à pdcsq

Quel puits de science ce Gignac.

Et omniscient avec ça.

Chapeau bas à toi qui sait tout et qui comprend tout.

Je m'efface devant tant de pertinence, de qualité d'analyse, de brillance, de certitude.

C'est la dernière fois que je me permettrai de commenter un sujet APRÈS toi. Je ne pourrai que rabaisser la grandeur de ta prose.

Il me fait penser au personnage de Franck Gallager dans la série "Shameless". :biggrin:

Par

En réponse à v_tootsie

T'est-il arrivé de penser qu'un homme pouvait également porter plainte ?

Faut arrêter de sombre dans la paranoïa. J'ai trimballé beaucoup de monde en auto, hommes comme femmes, et je n'ai jamais eu le moindre souci. Peut-être faut-il te poser des questions sur ta façon de t'exprimer ?

Les hommes qui portent plainte pour harcèlement sexuel, attouchements ou viol, excuse-moi, mais cela relève de l'extrême rareté. Tu crois que je m'adresse aux femmes avec le même vocabulaire qu' ici ? Sérieusement, tu me prends pour un malotru ? Je suis poli, je m'exprime en bon français, et n'ai pas de soucis de mains baladeuses ou d'œil lubrique. Je sais me tenir en présence d'une dame.

Tu veux prendre le risque de ruiner ta vie en passant par la case prison, juste pour être un bon collègue de bureau ? Pas moi. Ce n'est pas de la paranoïa mais de la simple prudence. Puis tu vas pas me dire que tu n'as pas remarqué la misandrie qui reigne aujourd'hui en Occident ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire