Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le fabricant de jantes BBS est à nouveau sauvé

Dans Equipement / Accessoires tuning

Le fabricant de jantes BBS est à nouveau sauvé

L'année dernière avait été doublement compliquée pour BBS, le fabricant de jantes : pandémie, et dépôt de bilan. En 2021, une lueur d'espoir apparaît avec la reprise par KW Automotive.

BBS est une nouvelle fois passé à deux doigts de la catastrophe avec un troisième dépôt de bilan en 2020, en seulement 15 ans, un laps de temps très court à l'échelle industrielle. Il faut dire que le marché de la personnalisation est plus que jamais de niche. Et puis il y a le problème de l'approvisionnement des marques en monte d'origine, devenu quasiment exceptionnel aujourd'hui. Et ce n'est pas le maigre marché de la compétition qui pouvait sauver BBS.

Heureusement, la mythique marque allemande fondée en 1970 a trouvé un repreneur. Lâchée l'année dernière par son propriétaire coréen Nice, BBS dispose d'un second souffle avec l'arrivée de  KW Automotive, le spécialiste allemand de la suspension. Au passage, ce dernier en profite pour acheter à 100 % la filiale américaine BBS of America.

Désormais, KW Automotive a de l'ambition pour BBS avec le projet "BBS 2024", qui comprend des investissements dans la production et l'innovation et surtout de la flexibilité, à une époque où le marché est plus que jamais volatile et instable.

La reprise de l'activité et de l'ensemble de la production est prévue pour le mois de juin en Allemagne sur les deux sites historiques.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le business model est foireux, c'est pas en vendant quelques paires de jantes que tu fais vivre une entreprise ... qu'importe son passé "prestigieux".

Entre l'ultra généralisation des "jantes alu" sur les voitures d'origine et l'invasion de jantes en Chinoisium pour les tuners au RSA, reste pas grand chose à se mettre sous la dent pour ce type d'entreprise.

BBS n'est ni du haut de gamme (type HRE), surement pas rentable sur le segment "Compétition", et trop typé "vieille BMW des années 80 et autres Golf".

BBS doit devenir un équipementier pour un constructeur et monter ses jantes dès les chaines de montage ... dans le cas contraire, ça restera une entreprise qui vivote sur son lointain passé.

Par

Reculer pour mieux sauter.

La jungle ne fait pas de cadeau aux canards boiteux.

Par

Jadis existait le tuning, surtout dans le Nord de la France, les proprios de caisses minables roulaient avec un "projet" tuning en cours et rarement terminé.

Ces "chefs de projets" y passaient tout leur SMIC, voir du CETELEM... pour des jantes BBS, des lignes inox, des becquets dignes d’un airbus...

Mais c'était une mode et elle s’est arrêtée fin de la première décennie du 21eme siècle.

Par

Comme dans l'automobile où certains modèles font référence au passé, ces jantes ont une carte à jouer compte tenu de l'uniformité de la production actuelle.

Par

Ça serre à rien.. Les jacky sont en voie de disparition

Par

Ma voisine, la grosse sirène, est une ancienne Jacky. Son mari lui, ne mérite pas d'avoir une voiture.

Par

je n'ai jamais aimé ces jantes en "nid d'abeilles"

dure à laver

de plus, le catalogue constructeur regorde de choix de jantes... En 1er monte

faut vraiment ne pas aimé ses jantes (voiture d'occassion par ex) pour prendre de l'after market

bref, marché fleurissant il y en encore 10-20 ans

complétement tombé en désuétude

Par

Je préfère les jantes Oz ! Au moins elles sont légères, on y gagne quelques choses autre que sur le plan esthétique.

Après le german look c'est pas mal sur une voiture d'époque. Toujours mieux que le plastique look de 2021 !

Par

bonne REmarques

des BBS sur une 323i, ca passe en effet

Par

Je suis globalement d'accord (et amusé) par les avis qui précédent le mien mais j'ai du mal à être négatif quand je vois une entreprise du secteur industriel sauvé par un autre industriel... Du même pays.

En France on a tellement dementelé notre secteur secondaire qu'un tel scénario tiendrais de la science fiction !

Donc effectivement j'ai du mal à voir l'avenir s'améliorer pour BBS mais le scénario a de quoi nous faire réfléchir...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire