Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le Mercedes Classe G pourrait passer à l'électrique

Mercedes se prépare à convertir certains de ses modèles historiques à l'électrique. Et si le Classe G était, lui aussi, concerné ?

Le Mercedes Classe G pourrait passer à l'électrique

Il est clairement plus facile de développer des véhicules électriques imposants et haut de gamme que des électriques bon marché et très compactes. C'est le constat que l'on peut encore faire en 2021 à la vue des arrivées sur le marché : EQS, Kia EV6, Hyundai Ioniq 5, Tesla Model Y, Audi e-tron GT... tous ces modèles ont une chose en commun : un gros gabarit, et un critère du poids qui ne pèse pas grand chose dans les priorités de développement. On peut comprendre les constructeurs : convertir un gros SUV déjà existant à l'électrique est plus facile que de concevoir une Lotus électrique.

C'est pourquoi Mercedes, comme d'autres, se concentre en grande partie sur les gros modèles pour sa première vague d'électrique. EQA mis à part, le catalogue des autos électriques se compose des EQC, EQV et prochainement EQS, EQE, accompagnées de deux gros SUV électriques.

Mercedes qui a justement enregistré deux noms pour protéger l'appellation : EQG 580 et EQG 560. Le Classe G passera-t-il à l'électrique ? Ola Kallenius, le patron de Mercedes, a déjà expliqué que le passage du Classe G à l'électrique était "inévitable". Lancée en 2018, l'actuelle génération W463 n'est pas conçue pour accueillir moteurs électrqiues et batteries. Mercedes pourrait tout à fait se servir de la plateforme modulaire des EQS et EQE pour lancer EQG aux côtés du Classe G thermique dans un futur proche.

En savoir plus sur : Mercedes Classe G

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L indéboulonnable g , en élec... On auras tout vu

Par

Le thermique c'est ringard au yeux des Bobo de la haute société européen

Par

En réponse à matrix71

Le thermique c'est ringard au yeux des Bobo de la haute société européen

Tu connais qui Jimmy chez ces gens là ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Tu connais qui Jimmy chez ces gens là ?

Jean michmiche placé

Par

Pourquoi pas, l'EQG. Ce serait triste de le faire disparaître uniquement sous prétexte que c'est un sacrilège, d'y installer une motorisation alternative.

Par

Vu son prix est l'usage réellement fait, une version électrique serait tout à fait possible.

Par

En réponse à gibou78

L indéboulonnable g , en élec... On auras tout vu

On a bien vu le classe G utilitaire diesel se faire totalement détrôné par des classe G v12 finition croûte de saumon, jantes alu pour trottoir citadin.

Alors un Classe G Électrique ce n'est pas pire.

Par

En réponse à matrix71

Jean michmiche placé

Ce n'est pas Placé qui gouverne , tournez vous donc vers Boris Johnson ayant sorti la GB de l'Europe , faudra vous le dire combien de fois ?

Par

Ce qui m'échappe, c'est l'argument de vente pour ceux qui ont BESOIN d'un tout-terrain.

Par contre, pour les Tartarins de la jungle urbaine, faudra bien trouver un engin pour grimper, sans risque pour le châssis, sur les trottoirs afin de se garer une fois acquis le droit de circuler dans les villes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire