Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le Salon de New York de nouveau annulé par le Covid

Dans Salons / Autres évènements

Le Salon de New York de nouveau annulé par le Covid

Le Salon de la Big Apple devait faire son retour fin août.

Le Covid a de nouveau eu raison du Salon de New York. Les organisateurs ont décidé d'annuler la prochaine édition, qui devait avoir lieu du 20 au 29 août. Une décision motivée par une hausse des cas de contamination au variant Delta. Il y a de plus de nouvelles mesures de restrictions dans la Big Apple, avec la mise en place d'un pass sanitaire.

Mark Schienberg, responsable de l'organisation du salon, a expliqué que "les circonstances ont changé au cours des dernières semaines, et plus particulièrement des derniers jours, et il est plus difficile de créer un événement qui soit à la hauteur des attentes de nos clients". Il a ajouté "nous nous devons d'offrir un environnement sans danger pour tous les visiteurs, exposants et milliers d'hommes et de femmes qui organisent l'événement".

New York devait être le premier gros salon automobile organisé aux États-Unis depuis le début de la pandémie. L'événement a traditionnellement lieu en avril. Déjà annulé en 2020, les organisateurs avaient décalé le show 2021 à fin août, une manière de voir plus loin pour profiter de la sortie de crise. L'annulation va pousser les marques américaines et japonaises à revoir leurs plans pour présenter leurs nouveautés.

En Europe, l'événement de la rentrée sera le Salon de Munich, du 6 au 12 septembre, qui n'est pour l'instant pas menacé.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Logique une décision motivée par les organisateur et les Etats qui ne veulent pas prendre le risque d'assumer les malades/décés à cause des antivax qui maintiennent et font rouler la maladie... La seule solution la vaccination obligatoire ou le fait qu'un malade du civd non vacciné ne sera pas soigné..

Par

Étonnant qu’on ne parle pas de l’Allemagne sur les chaînes info. Le salon de Munich aura lieu en partie grâce aux excellents résultats avec le Covid. En Bavière, incidence moyenne de 13,4 aujourd’hui. Elle est de 19,6 en moyenne en Allemagne (source RKI). La vaccination est massive et seuls quelques récalcitrants la refusent. Pas besoin de pass sanitaire ou autres tests qu’on peut cependant réaliser partout dans des tentes disséminées dans les villes et que dire des autotests qu’on peut acheter pour quelques cents en supermarché !

Par

Ces commentaires sentent bon la passion de l'automobile

Par

En réponse à Nonoypik1

Ces commentaires sentent bon la passion de l'automobile

Autre chose à ajouter, le passionné d’automobile?

Par

En réponse à Bestinclass

Autre chose à ajouter, le passionné d’automobile?

" Une décision motivée par une hausse des cas de contamination au variant Delta. Il y a de plus de nouvelles mesures de restrictions dans la Big Apple, avec la mise en place d'un pass sanitaire."

C'est un peu étonnant de la part des organisateurs car si tous les vaccinés ne présentent aucun risque de contamination et de propagation du virus comme on le prétend, en assujettissant l'entrée au certificat de vaccination, comme il y a 50% des américains qui sont vaccinés (environ 165 Millions) ça laisse pas mal d'entrées possibles au Salon.

Bizarre.Si le risque est réel c'est qu'on ne sait pas tout.Les retombées économiques ne sont vraisemblablement pas "à la hauteur", et "nous nous devons d'offrir un environnement sans danger pour tous les visiteurs" est louable d'un autre côté car ça écarte toute "ségrégation".:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

" Une décision motivée par une hausse des cas de contamination au variant Delta. Il y a de plus de nouvelles mesures de restrictions dans la Big Apple, avec la mise en place d'un pass sanitaire."

C'est un peu étonnant de la part des organisateurs car si tous les vaccinés ne présentent aucun risque de contamination et de propagation du virus comme on le prétend, en assujettissant l'entrée au certificat de vaccination, comme il y a 50% des américains qui sont vaccinés (environ 165 Millions) ça laisse pas mal d'entrées possibles au Salon.

Bizarre.Si le risque est réel c'est qu'on ne sait pas tout.Les retombées économiques ne sont vraisemblablement pas "à la hauteur", et "nous nous devons d'offrir un environnement sans danger pour tous les visiteurs" est louable d'un autre côté car ça écarte toute "ségrégation".:bah:

Le problème c'est qu'aucun salon n'est rentable... et avec seulement 50% des visiteurs la perte sera encore plus grande. Sans compter qu'au USA les antivax sont beaucoup plus agressifs qu'en Europe et donc si ils interdisaient aux non vaccinés cela dégénèrerais très vite en émeute ce que les organisateurs ne veulent pas. Et pour être efficace l’immunité collective face au dernier variant delta doit être d'au moins 90 à 95 de la populations... sans cela il restera toujours des foyer d'infection parmi le sinon vaccinés d'où hôpital surchargé et morts en cascades.

Par

En réponse à Taro.H

Logique une décision motivée par les organisateur et les Etats qui ne veulent pas prendre le risque d'assumer les malades/décés à cause des antivax qui maintiennent et font rouler la maladie... La seule solution la vaccination obligatoire ou le fait qu'un malade du civd non vacciné ne sera pas soigné..

Ça n existe pas le covid c est un complot de Bill Gates et des reptiliens de la planète Nibiru pour nous implanter de l adn extraterrestre et une puce 5g afin de contrôler à distance une mutation des vaccinés en un hybride mi humain mi reptiliens pour en faire des esclaves dociles :biggrin:

Par

En réponse à Taro.H

Le problème c'est qu'aucun salon n'est rentable... et avec seulement 50% des visiteurs la perte sera encore plus grande. Sans compter qu'au USA les antivax sont beaucoup plus agressifs qu'en Europe et donc si ils interdisaient aux non vaccinés cela dégénèrerais très vite en émeute ce que les organisateurs ne veulent pas. Et pour être efficace l’immunité collective face au dernier variant delta doit être d'au moins 90 à 95 de la populations... sans cela il restera toujours des foyer d'infection parmi le sinon vaccinés d'où hôpital surchargé et morts en cascades.

Personne n'a vraiment la réponse et la vaccination est maintenant objet de questions et de d'inquiétudes.Certains épidémiologistes "indépendants" (autant qu'on puisse l'être) sont perplexes et "ne savent pas où l'on va avec cette pandémie" et ses traitements.

D'ailleurs les médias relayent aujourd'hui un avis du Président Macron " probablement une 3 ème dose de vaccin pour les personnes vulnérables à la rentrée avant une généralisation possible ensuite".:bah:

Par

En réponse à Taro.H

Le problème c'est qu'aucun salon n'est rentable... et avec seulement 50% des visiteurs la perte sera encore plus grande. Sans compter qu'au USA les antivax sont beaucoup plus agressifs qu'en Europe et donc si ils interdisaient aux non vaccinés cela dégénèrerais très vite en émeute ce que les organisateurs ne veulent pas. Et pour être efficace l’immunité collective face au dernier variant delta doit être d'au moins 90 à 95 de la populations... sans cela il restera toujours des foyer d'infection parmi le sinon vaccinés d'où hôpital surchargé et morts en cascades.

Effectivement un salon en lui-même est rarement rentable et reste largement subventionné. Un salon est par contre important pour la publicité que cela entraîne pour la ville organisatrice et pour toutes les retombées associées, pour les commerçants, les hôtels etc… comme pour tout autre événement style compétition sportive. Avec moins de visiteurs et l’étiquette Covid, ce genre de perspective est improbable. Les américains comptent les dollars et si les conditions ne sont pas réunies pour avoir une balance positive, ils n’ont aucun problème à annuler sèchement comme ils fermeraient une boîte rentable sur le sol européen qui n’atteindrait pas leurs objectifs même de très peu.

Ils ont aussi semble-t-il « peur » d’une reprise de l’épidémie façon Cluster même avec leurs précautions. Et là c’est politique, Biden s’est largement vendu avec une obligation de résultats.

Je ne pense pas que l’annulation de ce salon est un moindre intérêt pour l’automobile des américains.

Par

En réponse à Taro.H

Logique une décision motivée par les organisateur et les Etats qui ne veulent pas prendre le risque d'assumer les malades/décés à cause des antivax qui maintiennent et font rouler la maladie... La seule solution la vaccination obligatoire ou le fait qu'un malade du civd non vacciné ne sera pas soigné..

Tu ne peux pas ne pas soigner les gens atteints du COVID qui refusent le vaccin ou ne se sont pas faits vacciner. Tu t'exposes juridiquement pour non assistance à personne en danger.

Par contre, tu peux parfaitement décider de facturer les soins sans possibilité de prise en charge par la CPAM et les mutuelles.

Quand tu connais le tarif d'une journée en réanimation, cela peut fortement inciter à se faire vacciner.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire